Les logements intergénérationnels en Ehpad entre résidents et étudiants ont le vent en poupe. Ces cohabitations intergénérationnelles et solidaires sont très appréciées pour leur côté gagnant-gagnant. Les seniors y voient une occasion de maintenir un lien social tandis que les étudiants y voient une opportunité parfaite pour leur petit budget logement. Sans négliger l’expérience humaine inspirée d’association d’hébergement pour senior. Voici comment fonctionne une colocation intergénérationnelle en Ehpad. 

Pourquoi la cohabitation solidaire en Ehpad est-elle populaire? 

Logements intergénérationnels: une solution face à la crise en France

Comme l’ Ehpad Michel Belorgeot à Montpellier ou certaines structures à Paris, de nombreuses maisons de retraite privilégient les échanges intergénérationnels. En effet, occuper une des chambres dans les résidences pour personnes âgées permet aux jeunes étudiants d’obtenir un hébergement moitié moins cher que les prix du marché. En contrepartie, l’étudiant offre un peu de son temps aux locataires. 

Selon la capacité des habitats, les établissements mettent à disposition :

  • Quelques chambres avec une cuisine commune, indépendante du réfectoire dédié aux aînés.
  • Une aile inoccupée et aménagée en studios

De plus, à la différence des résidences étudiantes, les structures pour senior : 

  • Sont calmes et reposantes. Idéales pour rester concentré dans ses études.
  • Possèdent des espaces verts arborés et des lieux communs bien entretenus. 

Une offre séduisante face à la rareté des logements étudiants, de moins en moins abordables.

Jeunes et anciennes générations: une colocation enrichissante à domicile

En moyenne, seuls 30 % des pensionnaires reçoivent des visites régulières de leurs proches. Avec cette expérience humaine, les résidents bénéficient d’un lien social autre que celui du personnel aidant. 

Un jeune colocataire dont la présence contribue à :

  • Améliorer les fonctions cognitives de la personne âgée.
  • Limiter la sensation d’isolement ou de solitude.
  • Offrir une compagnie plus dynamique.

Présent le temps d’une année scolaire minimum dans l’habitat, l’élève a le temps de créer du lien intergénérationnel. L’opportunité pour chacun d’agrémenter le quotidien de l’autre :

  • Les anciens valorisent leur connaissance et leur personnalité, développent une relation protectrice et bienveillante avec la jeune génération.
  • Les élèves peuvent promouvoir leur expérience sociale et relationnelle sur leur CV et dans leur futur milieu professionnel. 
cohabitation solidaire en Ehpad

Comment fonctionne la colocation intergénérationnelle en maison de retraite ?

Une sélection précise des jeunes étudiants en France

Dans les Ehpad et maisons de retraite, l’entrée est sélective. Comme toute colocation, le courant doit d’abord passer entre le senior et les jeunes. Les personnes concernées sont : le directeur, le personnel aidant et les pensionnaires.

Le candidat choisi doit correspondre au projet selon sa personnalité, sa résilience et sa sociabilité… C’est pourquoi, un recrutement sur dossier demeure obligatoire. En effet, une maison de retraite reste un lieu de vie collectif où vont et viennent les familles et les proches des résidents. Les échanges y sont importants et fortement conseillés. À cet effet, certains profils sont naturellement privilégiés comme :

  • Les élèves en difficulté financière
  • Le type d’étude : celles en lien avec le milieu social, médical, éducatif ou psychologique.
  • Les compétences et talents du candidat : une expérience dans le milieu de la gériatrie, des connaissances, une passion ou toute activité qui pourrait aider ou divertir les résidents.
  • Tout scolarisé, motivé à vivre une belle histoire avec le grand âge.

Autant de critères qui répondent au contrat des cohabitations intergénérationnelles et solidaires. 

Des seniors à domicile

La vie en Ehpad demande un certain temps d’adaptation lorsque l’on ignore le quotidien du 3e âge. Les aînés ne sont plus aussi vaillants et cette réalité se révèle souvent difficile les premiers jours. Mais avec le temps, le jeune apprend à reconnaître les degrés de pathologies et découvre les personnalités de ses colocataires. 

À force d’échanges, les liens se tissent malgré la maladie, les pertes de mémoire et les propos incohérents. Même s’ils ne remplacent pas les aides-soignants, vivre avec les personnes âgées non autonomes demande de la patience et de la douceur. Notamment pour répéter ou parler plus fort devant des pensionnaires malentendants, ou atteints d’Alzheimer. Parfois, la baisse de leurs facultés cognitives déclenchent des situations amusantes qui bâtissent la complicité et l’échange.

Senior: les échanges intergénérationnels temporaires

De nombreux Ehpad intègrent à leur formule des échanges intergénérationnels. Certaines de ces opérations sont réalisées en collaboration avec la Mairie. Des groupes d’enfants ou d’adolescents rendent visite à leurs aînés en Ehpad, dans le cadre d’un atelier ou pour se livrer à une activité. Bien que ponctuels, ces échanges permettent de bâtir un lien social intergénérationnel et favorisent l’inclusion des personnes âgées dans la société.  

Trouvez un hébergement avec échanges intergénérationnels

Une présence active auprès des résidents

En contrepartie d’un loyer modéré, l’étudiant s’engage à honorer le contrat de cohabitation intergénérationnelle solidaire :

  • Participer à la vie dans l’enceinte de l’habitat
  • Un bénévolat de 3 h par semaine est le minimum demandé. Le temps de jouer, d’échanger, de sortir et de se balader avec les pensionnaires. 
logement intergénérationnel en maison de retraite

Après un mois de cohabitation, un premier bilan permet de déterminer les missions et animations auxquelles l’étudiant peut intervenir:

– aide informatique, 

– cours de musique, 

– de dessin, 

– jeux de société, 

– partie d’échecs, 

– jardinage, lecture… 

– simplement bavarder, 

– servir les repas et accompagner lors des sorties. 

Toutes les propositions sont les bienvenues, tant qu’elles s’adaptent aux capacités intellectuelles et motrices des résidents. Ces activités sont aussi l’occasion de comprendre et d’apprendre des deux générations.

Promouvoir le vivre ensemble est l’objectif des colocations en Ehpad. Face aux logements étudiants inaccessibles ou précaires dans certaines villes étudiantes… Les maisons de retraite ouvrent leurs lieux de vie aux plus jeunes. Simple à réaliser, cette alternative inclusive se multiplie dans toute la France et garantit le plein épanouissement des deux parties. 

D’abord destiné à loger des étudiants et apprentis chez les personnes âgées, le concept de colocation solidaire se diversifie avec des réseaux associatifs de colocation citoyenne dédiés aux mamans isolées, aux réfugiés ou aux SDF. 

Note de l’article (2 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Cindy C.,

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus