Le métier d’aide-soignante n’est pas toujours apprécié à sa juste valeur. Si les études sont plus courtes que celles d’une infirmière diplômée d’État, le travail de l’aide-soignante en Ehpad exige un savant mélange de savoir-faire médical, de compétences relationnelles et de compassion. À ce titre, ces professionnelles jouent un rôle clé au sein de l’équipe soignante de la maison de retraite.

L’aide-soignante en Ehpad, clé du bien-être des résidents

À l’occasion de la journée internationale des aides-soignants, il est intéressant de découvrir le rôle de l’aide-soignante en Ehpad (et de l’aide-soignant, même si ce métier est le plus souvent assuré par des femmes dans les maisons de retraite).

Les familles ne connaissent pas toujours le dévouement et la responsabilité qu’implique le métier d’aide-soignante en Ehpad. Lorsque votre proche âgé est pris en charge en maison de retraite, il est avant tout en contact avec les aides-soignantes, qui sont souvent les professionnelles les plus nombreuses de l’équipe soignante de l’Ehpad.

Aux côtés du médecin coordonnateur et surtout des infirmières, les aides-soignantes  en Ehpad sont responsables du bien-être des résidents, sur les plans aussi bien physiques et sanitaires qu’humains.

Le rôle de l’aide-soignante en Ehpad : prise en charge et soutien

Les aides-soignantes sont les plus proches des résidents en Ehpad. Elles assurent leurs différents besoins physiques et émotionnels, grâce à une aide quotidienne et une écoute de tous les instants.

L’aide-soignante en Ehpad, responsable des soins d’hygiène et de confort

Le rôle principal de l’aide-soignante en Ehpad est d’assister les personnes âgées dans les activités de la vie quotidienne. Elle assure ainsi le bien-être et le confort du résident en l’aidant avec empathie et sympathie  dans des tâches comme le lever, la toilette, l’habillage ou le coucher.

L’aide-soignante accompagne les personnes âgées à la salle à manger de l’Ehpad et les aide à s’alimenter. Elle peut également leur apporter le repas en chambre et les inciter à manger pour prévenir la dénutrition de la personne âgée. Elle aide le résident à assurer ses soins esthétiques et peut l’accompagner dans ses sorties dans le jardin ou le parc de la résidence.

L’aide-soignante en Ehpad assure également l’entretien des chambres des résidents et des locaux de l’établissement. Elle est responsable de l’entretien du matériel de soins.

Illustration des différents rôles de l'aide-soignante en Ehpad

Un rôle important de l’aide-soignante : stimulation et écoute des résidents

Au-delà du côté technique de ces soins (prévention des escarres, aide à l’élimination…), l’aide-soignante en Ehpad est à l’écoute des besoins et attentes des résidents et les stimule à maintenir au maximum leur autonomie.

Elle encourage les résidents à participer aux animations organisées par la maison de retraite et peut aider l’équipe d’animation à solliciter les capacités motrices et intellectuelles des personnes âgées.

L’aide-soignante, alliée de choix de l’infirmière

Par sa proximité quotidienne avec les résidents, l’aide-soignante en Ehpad a l’occasion d’observer l’état général, physique comme émotionnel, des personnes âgées. Elle mesure également les paramètres vitaux des résidents, de la prise de température en passant par la pesée. Elle informe l’équipe médicale de l’évolution de l’état de santé d’un résident qui a besoin de soins ou donne l’alerte lorsqu’une personne âgée ne se sent pas bien ou a un comportement sortant de l’ordinaire.

L’aide-soignante en Ehpad a pour rôle d’aider l’infirmière ou infirmier à dispenser des soins aux résidents. Elle distribue les médicaments et aide les personnes âgées à les prendre. Sa relation privilégiée avec les résidents permet de les apaiser et facilite l’octroi des soins nécessaires à leur prise en charge.

L’aide-soignante est souvent l’interlocutrice privilégiée des familles, qu’elle peut informer de l’état de santé et du ressenti du résident en Ehpad. Elle participe également au soutien des proches d’un résident en fin de vie.

L’aide-soignante en Ehpad porte de nombreuses casquettes dans sa relation avec les résidents. De l’aide matérielle au soutien moral quotidien, elle occupe une place importante au sein du personnel soignant. Elle est au cœur de l’accompagnement de la personne âgée et de sa famille. Une formation spécifique peut aussi lui permettre de s’occuper plus facilement des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.

Questions fréquentes 

Quelle formation permet de devenir aide-soignante en Ehpad ?

Le diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS) est obligatoire pour exercer ce métier en Ehpad, comme en milieu hospitalier ou dans le cadre d’un service d’aide à domicile.

Cette formation dure un an. Les auxiliaires de vie sociale, aides à domicile et aide médico-psychologique (AMP) sont dispensées d’une partie des unités de formation.

Par ailleurs, une aide-soignante peut compléter sa formation et accéder au métier d’infirmière, en intégrant un institut de formation en soins infirmiers.

Quelle est la différence entre une aide-soignante et une aide médico-psychologique ?

L’aide-soignante effectue les soins d’hygiène corporelle, de confort et de bien-être des résidents ou patients.

De son côté, l’aide médico-psychologique a un rôle d’accompagnant éducatif et social. Elle assure l’assistance et l’accompagnement des résidents au quotidien.

Par conséquent, les actes effectués par l’aide-soignant sont davantage centrés sur les soins. Tandis que l’AMP aide la personne à réaliser des tâches quotidiennes, ce qui peut aussi comprendre des soins.

Dans la pratique, il arrive fréquemment que des aides médico-psychologiques effectuent les mêmes tâches qu’une aide-soignante.

Note de l’article (84 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (27)

Réagissez, posez une question…

  1. Joy UWIKUNDA

    Bonjour,
    Pensez-vous qu’en faisant les journées de 12heures, la prise en charge des résidents de l’ehpad est plus enrichissante que en 7 heures ?

    Répondre
    1. Vanessa Dialo

      Les avantage d’une journée de 12h sont de pouvoir suivre l’évolution des résidents, d’avoir plus de possibilités d’action, d’adaptation et surtout d’organisation. Les inconvénients sont la fatigue du personnel (donc d’erreur), de tensions entre les équipes et une tendance à ne pas remplacer les soignantes plus accentuée.
      L’avantage des 7h et de maintenir le personnel quasiment tous les jours dans l’ehpad. L’inconvénient est la marge de manœuvre réduite, plus de tensions interpersonnels.

      Toutefois, le ratio soignant/résident reste l’indicateur primordial !!! (il faut aussi se renseigner sur le turn over auprès des équipes soignantes).

      Par exemple : une aide-soignante qui travaille en 12h et s’occupe de 22 résidents seule à moins de marge de manœuvre qu’une homologue qui est en 7h et s’occupe de 4 résidents seule.

      Autre exemple : un EHPAD avec du turn over, sous-entend que les conditions de travail font fuir le personnel et que la prise en soin des résidents ne peut être enrichissante.

      Répondre
    2. Isabelle

      Bonjour Joy. Notre métier est difficile et beaucoup ne s’en rendent pas compte. Sommes nous bientraitants ? Pour mon compte personnel, je préférais le travail en 7 heures ou j’étais moins fatiguée et plus disponible

      Répondre
    3. Gabriela Iordan

      Oui,je pence qua la prisé en charge pour les résidents en 12h est plus adéquate et on peux mieux suivre leur besoin de la journée

      Répondre
    4. José larue

      Bonjour je viens de débuter en Ash et pense que les journées de 12 h favorisent la prise en charge et la compréhension journalière de chaque résident ( humeur, besoins et )

      Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus