Les maisons de retraite médicalisées

Les maisons de retraite médicalisées sont adaptées à la prise en charge de personnes âgées dépendantes : elles leur fournissent un accompagnement quotidien et des soins réguliers. Cette appellation a toutefois été progressivement remplacée par le statut d’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Les maisons de retraite médicalisées

La maison de retraite médicalisée pour une prise en charge médicale

Les personnes âgées entrent de plus en plus tard en maison de retraite. La moyenne d’âge des résidents avoisine actuellement les 85 ans. Le maintien à domicile est en effet plébiscité par les Français, tant qu’il est possible.

Passé un certain âge, cependant, la personne âgée perd peu à peu son autonomie et n’est plus en sécurité à domicile, à moins d’être très entourée, tant par ses proches que par des professionnels. Lorsque le maintien à domicile devient trop difficile ou trop coûteux, la famille envisage l’entrée en établissement pour personnes âgées (Ehpa). L’aîné est alors souvent en perte d’autonomie et a besoin d’une prise en charge adaptée. Les maisons de retraite médicalisées permettent d’assurer l’accompagnement adéquat de la personne âgée dépendante.

Le personnel soignant en maison de retraite médicalisée comprend :

  • le médecin coordonnateur,
  • l’infirmière référente,
  • des infirmières,
  • des aides-soignantes,
  • des aides médico-psychologiques (AMP),
  • un psychologue,
  • des agents de service hospitaliers.

Autrefois dotées d’une « section de cure médicale », les maisons de retraites médicalisées sont désormais entièrement adaptées à l’accueil des personnes âgées qui nécessitent des soins et une prise en charge spécifique.

Les unités de soins de longue durée (USLD) sont également des maisons de retraite médicalisées. Elles sont rattachées à un établissement de santé et accueillent des personnes âgées malades qui ont besoin d’une surveillance constante et de soins médicaux plus poussés.

L’accueil des personnes âgées atteintes d’Alzheimer

Les maisons de retraite médicalisées sont souvent dotées d’unités spécialisées dans l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer :

Les Pôles d’activités et de soins adaptés (PASA) et les Unités d’hébergement renforcées (UHR) se sont effectivement largement développés dans les maisons médicalisées grâce au Plan Alzheimer. Ils permettent d’offrir une prise en charge et des activités spécifiques à un petit groupe de résidents atteints de troubles du comportement au sein de l’établissement. Le projet de vie y est bien adapté aux besoins liés à la maladie d’Alzheimer.

Pour en savoir plus sur la prise en charge de la maladie d’Alzheimer en maison de retraite médicalisée, consultez notre dossier sur le sujet.

La maison de retraite médicalisée devient un Ehpad

Depuis 1999, la loi confère le statut d’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) à toutes les structures accueillant des aînés dépendants et respectant certaines conditions. Ainsi la maison de retraite médicalisée doit signer une Convention tripartite avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) et le Conseil général du département, lui imposant certaines normes pour assurer la qualité de l’accueil et de la prise en charge. En échange, la maison de retraite médicalisée reçoit des subventions et peut augmenter le nombre d’agents au service des résidents.

De plus en plus de maisons de retraite médicalisées, de résidences-autonomie (foyers-logements) et d’Unités de Soins de Longue Durée (USLD), sont devenues des Ehpad. En témoignent les statistiques de la DREES, qui recense près de 7 350 Ehpad au 1er janvier 2015, sur le territoire français. L’ensemble de ces maisons de retraite médicalisées offre près de 590 000 lits.

Il reste encore quelques maisons de retraite non médicalisées, également appelées établissements d’hébergement pour personnes âgées (Ehpa) : 312 résidences en 2015.

Presque tous les établissements réservent des places habilitées à l’aide sociale.

Pour trouver une résidence correspondant aux besoins d’un proche âgé, vous pouvez consulter l’annuaire des maisons de retraite du site ou vous faire aider par les conseillers Cap Retraite, qui vous guideront dans votre choix entre toutes les nuances des différentes structures pour personnes âgées en perte d’autonomie.

Documents associés

Quels documents souhaitez vous recevoir

Articles connexes

Les maisons de retraite privées ou associatives

Les maisons de retraite privées ou associatives

Les maisons de retraite privées se développent de plus en plus. Elles répondent au besoin croissant de prise en charge en établissement des personnes âgées dépendantes ou fragilisées. Leurs prestations sont souvent plus luxueuses que dans le public.

Lire la suite

Les unités de soins de longue durée

Les unités de soins de longue durée

La prise en charge d’une personne âgée malade très dépendante est souvent plus aisée dans une unité de soins de longue durée (USLD), où les patients bénéficient d’une surveillance médicale constante. Ces établissements ont le plus souvent le statut d’Ehpad.

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :

    Copyright © 2016 - Cap Retraite