Ostéoporose

L’ostéoporose est une dégénérescence du tissu osseux. Elle résulte du vieillissement et entraîne des fractures. En l’absence de prise en charge adaptée, elle peut provoquer une perte d’autonomie des personnes touchées.

Ostéoporose

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

À la différence de l’arthrose qui touche les articulations, l’ostéoporose est une maladie dégénérative du tissu osseux, qui touche le squelette. Elle provoque une fragilité osseuse et, par voie de conséquence, une augmentation du risque de fracture, et plus particulièrement de la fracture du col du fémur, du poignet ou de la colonne vertébrale.

L’ostéoporose survient à la suite d’un affaiblissement du capital osseux du patient ou d’une rapide perte osseuse. Lors du diagnostic de l’ostéoporose, le médecin évalue la densité minérale osseuse (DMO) à l’aide d’un examen radiologique, appelé ostéodensitométrie.

Les facteurs de risque de l’ostéoporose sont notamment :

  • l’âge,
  • la ménopause,
  • la consommation d’alcool et de tabac,
  • certaines maladies (affections endocriniennes…).

Comme l’arthrose, l’ostéoporose est une maladie évolutive. Elle passe par trois stades, définis par l’OMS :

  • Stade 1 : stade précoce de l’ostéoporose. La densité minérale osseuse chute. Cette baisse n’entraîne pas de symptômes visibles.
  • Stade 2 : ostéoporose sans fracture. La masse osseuse devient de plus en plus fragile et altérée.
  • Stade 3 : ostéoporose sévère. C’est en général à ce stade qu’interviennent les fractures.

L’ostéoporose touche davantage la femme que l’homme. Après l’âge de 50 ans, 40 % des femmes en souffrent, contre seulement 14 % des hommes. Environ 3 millions de femmes seraient atteintes en France. Chaque année, plus de 130 000 femmes souffrent de fractures causées par l’ostéoporose. Ces fractures sont plus fréquentes que les crises cardiaques, les AVC et le cancer.

Quels sont les symptômes de l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est considérée comme une « épidémie silencieuse ». Au début, la perte de masse osseuse intervient sans douleur ni signes extérieurs. Ce n’est que plus tard qu’apparaîtront les premiers symptômes.

Les principaux symptômes de l’ostéoporose sont les suivants :

  • Fractures : la survenue de fractures est l’un des signes les plus communs de la fragilité des os entraînée par l’ostéoporose. Elles peuvent survenir après une chute, en descendant du trottoir ou même à la suite d’une forte toux.
  • Douleurs dorsales ou cervicales : l’ostéoporose peut provoquer des fractures par tassement de la colonne vertébrale. Les vertèbres qui s’affaissent peuvent pincer les nerfs émergeant de la moelle épinière.
  • Réduction de la taille: elle est due à une courbature du dos, provoquée par l’affaissement des vertèbres. C’est le symptôme le plus facilement reconnaissable de l’ostéoporose.
  • Posture voûtée : la cyphose est due à une courbature du dos, aussi entraînée par l’affaissement des vertèbres. Elle provoque des douleurs dorsales et peut affecter la respiration à cause de la pression exercée sur les voies respiratoires.

Quel sont les traitements possibles de l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est pour l’heure une maladie incurable. Les traitements permettent de protéger et renforcer les os. Ils combinent en général la prise de médicaments et une modification du mode de vie pour ralentir la dégénérescence osseuse.

  • Les médicaments : la prescription de médicaments est la façon la plus agressive de ralentir la perte osseuse. Les molécules utilisées bloquent l’activité des cellules impliquées dans la destruction de l’os ;
  • Une thérapie hormonale : les femmes ménopausées ont plus de risques de souffrir d’ostéoporose, en raison de la baisse de production de l’estrogène à l’effet protecteur sur la diminution de la masse osseuse. Les femmes peuvent recevoir un traitement hormonal.
  • Une consommation accrue de calcium et de vitamine D : un apport suffisant de ces éléments permet de ralentir la perte osseuse. Les aliments riches en calcium comprennent le lait, les légumes verts, les graines et le pain enrichis, ainsi que les produits à base de soja.
  • L’activité physique : les exercices renforcent les os et permettent la prévention de l’ostéoporose.
    L’activité physique nécessaire pour réduire les risques d’ostéoporose comprend les exercices avec des poids ou des bandes de résistance. La marche, le jogging, le vélo ou l’utilisation d’une machine elliptique peuvent être bénéfiques.

Articles connexes

Évaluer les soins nécessaires en Ehpad avec le modèle PATHOS

Évaluer les soins nécessaires en Ehpad avec le modèle PATHOS

Le modèle PATHOS est un outil utilisé par les professionnels, notamment les médecins coordonnateurs d’Ehpad, pour évaluer l’ensemble des soins requis pour une personne âgée donnée. Associé à la grille AGGIR, il permet de déterminer les moyens nécessaires pour une prise en charge optimale des résidents.

Lire la suite

La démence à corps de Lewy

La démence à corps de Lewy

La démence à corps de Lewy est une maladie neurodégénérative. Elle entraîne une perte d’autonomie et des difficultés assez similaires à celles la maladie d’Alzheimer. Une prise en charge en Ehpad est souvent nécessaire lorsque les symptômes s’aggravent.

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :