Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 4 lecteurs

    Le béguinage est une forme de logement regroupé, à mi-chemin entre le maintien à domicile et l’accueil en maison de retraite. Il s’adresse aux seniors autonomes qui souhaitent continuer à vieillir chez eux sans être seuls. Cas particulier d’habitat inclusif, il se caractérise par une volonté de vivre ensemble autour de valeurs de solidarité et d’entraide. 

    Qu’est-ce que le béguinage ? 

    Le béguinage est une forme d’habitat partagé, remontant au Moyen-âge et redevenu populaire auprès des seniors. Il s’est développé à partir du XXIIIe siècle, surtout dans les Flandres et en Europe du Nord (Amsterdam, Belgique, Allemagne…)

    À l’origine, les béguinages étaient des ensembles de logements individuels, le plus souvent regroupés en une ou plusieurs rangées de maisons, autour d’une cour. Y vivaient des femmes appartenant à une communauté religieuse laïque. Ces « béguines » s’entraident au quotidien tout en conservant leurs capacités. Les valeurs clés de ces logements collectifs sont la solidarité et l’échange. 

    Cette vocation sociale du béguinage a inspiré de nouveaux projets d’habitat inclusif s’adressant aux personnes âgées autonomes :

    • D’anciens sites historiques de béguinage se sont transformés en logement partagé pour les seniors, après une adaptation pour répondre aux besoins d’un public âgé. Ils sont souvent gérés par des collectivités locales ou des bailleurs sociaux ;
    • Des promoteurs ou des associations créent de nouveaux complexes immobiliers inspirés des béguinages d’autrefois. Ces hébergements ou ensembles de logements sont alors construits sur le modèle d’un habitat collectif et reprennent parfois l’architecture médiévale des vieux béguinages. Ces lieux de vie permettent à la fois de profiter de son « chez-soi » et de vivre en communauté. Dès le début du projet, les locaux sont adaptés au vieillissement et à la mobilité réduite des futurs résidents.

    Comment fonctionne un béguinage en France? 

    En plein essor depuis la fin des années 1990, le béguinage moderne peut prendre plusieurs formes. Il tente néanmoins de préserver l’esprit fraternel, solidaire et social d’origine. Ce type d’établissement relève du droit commun, un espace solidaire, à la différence des Ehpad et des résidences-autonomie, qui sont des établissements médico-sociaux.

    Béguinage catholique ou laïque ?

    Le béguinage conserve parfois le côté religieux associé à son ancêtre médiéval. Dans ce cas, le complexe architectural est installé en ville et à proximité de l’église. 

    Le projet est parfois porté par une congrégation religieuse. Une partie importante des activités tourne autour de la foi. Les échanges avec les fidèles issus de la communauté chrétienne de la localité sont encouragés.

    De plus en plus souvent, les béguinages contemporains ont un caractère plus laïque que leurs prédécesseurs. Les béguins et béguines se regroupent autour de valeurs économiques, sociales et solidaires. 

    Leurs échanges sont moins centrés sur des activités spirituelles, mais visent à favoriser la convivialité et le bien vieillir de chacun. La communauté veille également à être ouverte sur la vie de la cité, pour favoriser le lien social et lutter contre la solitude fréquente au grand âge.

    Vivre chez soi et partager son quotidien

    Un site de béguinage comporte 10 à 20 logements privatifs généralement de plain-pied (pavillons ou appartements) regroupés autour d’espaces communs et d’un jardin. 

    Chaque résident dispose de sa propre habitation, dotée de tous les équipements nécessaires à un quotidien en toute indépendance et sécurité (comme une chambre et douche aménagée). 

    Les espaces extérieurs de l’établissement sont communs et plusieurs locaux permettent de partager des activités. Il peut s’agir d’un lieu de culte, d’un parc pour se rencontrer ou jardiner ensemble, d’une salle commune pour partager des repas (surtout le déjeuner) ou participer à des animations, etc. Le but : favoriser l’entraide et vaincre l’isolement trop fréquent chez le senior.

    Vivre ensemble et adhérer à des valeurs 

    Les résidents des béguinages ne se contentent pas de vivre côte à côte. Ils sont les acteurs de leur retraite et s’efforcent de créer ensemble un projet de vie sociale et partagée, favorisant les échanges et la bienveillance. Ils luttent ainsi contre l’exclusion de la société et se rendent utiles les uns auprès des autres. 

    Malgré leur aspect communautaire, les béguinages s’appliquent également d’être ouverts sur l’extérieur. Ils sont souvent situés à proximité des commerces et des centres d’activités de la commune où ils sont installés. 

    Les résidents peuvent s’engager dans la communauté locale en proposant de partager leur savoir-faire et leurs compétences fruits d’années d’expérience. Leur participation à la vie de la cité peut notamment se traduire par une adhésion à des associations locales ou un bénévolat dans les écoles ou les maisons de retraite de la ville.

    Dans certains béguinages, une hôtesse ou un coordinateur peut intervenir une ou plusieurs fois par semaine pour faciliter la mise en œuvre du projet de vie partagée. Son rôle est varié : 

    • assurer la création et le maintien d’une dynamique de groupe,
    • exercer un rôle de médiateur entre les résidents,
    • être leur représentant auprès des acteurs locaux,
    • conseiller le senior au quotidien,
    • organiser des animations, etc.

    Où trouver un béguinage pour un senior? 

    Pour trouver une liste des béguinages de France, nous vous recommandons de consulter l’annuaire des maisons de retraite de Cap Retraite. Ce moteur de recherche vous permet de trouver une chambre en résidence seniors adaptée à vos besoins et attentes. Vous pouvez en outre comparer les différentes options dans votre secteur, découvrir les disponibilités dans la structure envisagée et même avoir accès aux tarifs . Les conseillers Cap Retraite peuvent d’ailleurs vous aider dans cette recherche d’hébergement et mettre leur expertise à votre service.

    Des associations locales et des bailleurs sociaux portent différents projets de béguinage. Vous pouvez vous renseigner auprès du centre communal d’action sociale (CCAS) de votre ville ou du conseil départemental. Certains accordent des subventions aux promoteurs de ces projets. Celui du Pas-de-Calais octroie d’ailleurs un label « béguinage » aux résidences qui respectent plusieurs critères de qualité. 

    Combien coûte un béguinage — tarif pour les seniors ?

    Ces projets d’habitat participatifs se veulent généralement à caractère social et s’adressent à des personnes âgées aux revenus modiques. Ils sont souvent partiellement financés par des prêts de l’État. Les localités fixent parfois des loyers maximums. Les tarifs d’un béguinage à louer sont donc raisonnables. 

    Le prix mensuel en appartement (F1 à F3) est de l’ordre de 400 à 750 €, selon la localisation et la taille du logement. Ce tarif inclut le loyer, les charges locatives et certaines prestations de base définies par la résidence. Des services facultatifs peuvent être facturés en sus.

    Dans certains cas, il s’agit de véritables logements sociaux et la collectivité locale fixe des plafonds de ressources pour avoir droit au béguinage. 

    Le béguinage, à partir de quel âge ?  

    Le béguinage moderne s’adresse généralement aux seniors. Le plus souvent, les résidents ont de 60 à 90 ans. 

    Mais de nombreux projets ont également fait le choix de l’intergén érationnel. Dans ce cas, le complexe immobilier est ouvert aux étudiants ou aux personnes présentant des handicaps, intéressés par cet art de vivre. Cette mixité favorise les échanges et le lien social. 

    Il n’y a pas de limite d’âge pour vivre en béguinage. Toutefois, ces établissements ne sont pas médicalisés et ils s’adressent donc à des seniors relativement autonomes, capables de participer à l’activité communautaire. Les béguins ne doivent pas avoir besoin d’une prise en charge médicale poussée dans leur cohabitat. 

    Une aide à domicile peut être mise en place, avec l’aide du porteur de projet ou indépendamment, en s’adressant à un prestataire de services à la personne. L’hospitalisation chez soi est également possible pour une période limitée, à condition d’avoir une prescription médicale et les conditions environnementales adaptées. 

    Néanmoins, en cas de dépendance importante ou de grave déclin cognitif, le béguinage peut atteindre ses limites. L’accueil en maison de retraite médicalisée, de type Ehpad, sera alors la solution naturelle pour le senior. Le résident aura d’ailleurs déjà fait l’expérience d’une vie collective et la transition en sera facilitée.

    Questions fréquentes

    Quelle est la différence entre un béguinage et une résidence seniors ?

    Un site de béguinage a souvent beaucoup de points communs avec une résidence-services seniors. Il s’agit en effet d’une forme d’habitat à la fois individuel et partagé. Les béguins vivent dans leur propre appartement ou maison, et bénéficient d’activités et services communs. C’est également le principe des résidences seniors. 

    Un véritable béguinage se distingue d’une résidence-services classique par son architecture et son projet de vie fondé sur l’entraide et la solidarité. Il a souvent une vocation sociale, alors que les résidences seniors offrent plutôt des prestations luxueuses et mettent l’accent sur le confort. 

    Le béguinage solidaire diffère également des résidences-autonomie. Si ces dernières insistent aussi sur le côté social, elles sont encadrées par la loi en leur qualité d’établissements médico-sociaux. 

    Quelle aide financière pour payer son béguinage ? 

    Les personnes âgées résidant dans un logement en béguinage peuvent bénéficier de plusieurs aides financières pour alléger leur facture : 

    • l’aide au logement, à condition de respecter certaines conditions concernant notamment la résidence, 
    • l’APA à domicile, si elles font face à une perte d’autonomie et recourent à des prestations de maintien à domicile.  

    Le béguinage est-il éligible au forfait pour l’habitat inclusif ?  

    Lorsque le projet de béguinage s’adresse à des personnes handicapées ou âgées en perte d’autonomie, il peut bénéficier du forfait pour l’habitat inclusif, prévu par la loi ELAN de 2018. L’habitat doit respecter certaines conditions fixées par décret.

    Le forfait pour l’habitat inclusif est attribué au porteur du projet. Il contribue au financement du projet de vie sociale et partagée de la structure.  

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite