Un Français sur trois a déjà soupçonné une maladie d’Alzheimer chez une personne âgée de son entourage. Pouvoir faire la différence entre de simples pertes de mémoire et un véritable déclin des facultés cognitives de leurs proches est important pour les aidants. Des tests en ligne permettent en quelques minutes de se rassurer ou de savoir s’il est temps de consulter un médecin.

Aider les familles à reconnaître la maladie d’Alzheimer

Lorsqu’un proche âgé semble oublier plus souvent des événements récents ou des rendez-vous, nous avons vite fait de craindre une maladie d’Alzheimer. D’ailleurs, d’après une étude sur la perception de la maladie d’Alzheimer, réalisée pour la Fondation Recherche d’Alzheimer, un tiers des Français ont déjà soupçonné la maladie d’Alzheimer chez un proche et un dixième chez eux même.

Pouvoir distinguer les symptômes de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce de simples pertes de mémoire liées au vieillissement permet aux aidants familiaux de mieux faire face à cette crainte.

Ces dernières années, plusieurs tests ont été développés par des chercheurs du monde entier pour permettre au grand public un premier dépistage de la maladie d’Alzheimer chez un proche.

L’importance d’une détection précoce de la maladie d’Alzheimer

S’il n’existe pas encore de véritable test unique permettant une détection vraiment précoce de la maladie d’Alzheimer, la recherche travaille sur divers tests de dépistage d’Alzheimer à des stades de plus en plus précoces. Les tests en ligne actuellement disponibles ne peuvent remplacer un véritable bilan global au sein d’une consultation mémoire, mais ils permettent d’inciter les familles à consulter leur médecin traitant plus tôt, sans toutefois s’alarmer dès le moindre trouble de mémoire.

La détection précoce de la maladie d’Alzheimer est d’autant plus importante qu’il n’existe à ce jour aucun traitement permettant de guérir la démence. En revanche, les moyens de prise en charge actuellement existants sont plus efficaces lorsqu’ils sont mis en place le plus tôt possible.

Dépister la maladie d’Alzheimer dans ses premiers stades présente d’autres avantages pour les patients et leurs proches :

  • le malade et ses aidants ont la possibilité de développer une meilleure relation avec les médecins et aidants professionnels, lorsque le patient peut encore s’impliquer dans sa prise en charge ;
  • le sujet atteint de la maladie d’Alzheimer a plus de chances de pouvoir participer à des essais cliniques ;
  • le senior a davantage de temps devant lui pour prendre des décisions éclairées sur sa prise en charge future et diverses questions légales et financières (il peut notamment mettre en place un mandat de protection future).

Les différents tests en ligne de dépistage d’Alzheimer

Plusieurs tests de dépistage de la maladie d’Alzheimer circulent sur Internet. En voici quelques-uns, développés par des scientifiques :

Le questionnaire de plaintes mnésiques de Mc Nair

Le test de Mc Nair est l’un des plus anciens tests (1984) permettant d’évaluer les troubles de la mémoire, éventuellement liés à la maladie d’Alzheimer. Le test de Mc Nair, que vous pouvez réaliser sur Cap Retraite, ne permet toutefois pas vraiment de faire la différence entre des troubles liés à l’anxiété et un début de démence ;

Le questionnaire Alzheimer du neurologue Marwan Sabbagh

Une étude a montré que ce test (publié en 2010) permet de déceler les sujets atteints de la maladie d’Alzheimer dans 98 % des cas. Il est également utile pour dépister un déficit cognitif léger de type amnésique. Pour pouvez le trouver, notamment, sur le site www.psychomedia.qc.ca.

Le test SAGE (test géro-cognitif auto-administré)

Développé et publié en 2014 par des scientifiques du Wexner Medical Center de l’Université d’Ohio, il comprend une série de questions, dont une douzaine d’exercices. Il peut être imprimé et réalisé à la maison en un quart d’heure.

Le test existe en plusieurs langues sur le site de l’université, mais pas encore en français… (https://wexnermedical.osu.edu/brain-spine-neuro/memory-disorders/sage).

Il permet de déceler les premiers signes de troubles cognitifs dans 80 % des cas.

L’intérêt de ce test est d’allier à de simples questions sur l’état général et la mémoire de la personne âgée, et des exercices couvrant les différents troubles liés à la maladie d’Alzheimer :

  • l’orientation spatio-temporelle (dessiner une horloge et placer les aiguilles),
  • le langage (préciser le nom de deux images),
  • le raisonnement (calculer la monnaie rendue),
  • la capacité visio-spatiale (relier des chiffres et des lettres, construire une figure géométrique).

Note de l’article (37 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (4)

Réagissez, posez une question…

  1. Tais leblanc

    Faut il les sortir de leurs bulles ou jouer leurs jeux même si ce n est pas coherant

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus