Connaissez-vous réellement les signes de la maladie de Parkinson ? La majorité d’entre nous a tendance à associer cette pathologie dégénérative avec les tremblements. Pourtant, les symptômes de Parkinson ne se limitent pas à ce trouble. Il est important de les connaître pour permettre un diagnostic précoce et une mise en place rapide d’une prise en charge adaptée. Être bien renseigné permet en effet d’améliorer le bien-être des malades de Parkinson.

Parkinson et la mort inexorable des cellules nerveuses

La maladie de Parkinson entraîne la mort des cellules nerveuses du cerveau responsables de la production de la dopamine. Cette substance chimique envoie des messages aux parties du cerveau contrôlant les mouvements. Au fil de la progression de la maladie de Parkinson, la quantité de dopamine produite dans le cerveau diminue. Le malade devient peu à peu incapable de contrôler normalement ses mouvements.

Pour certains scientifiques, la maladie commencerait même à l’extérieur du cerveau. Elle provoquerait ainsi des symptômes non moteurs, tels que la constipation, les troubles du sommeil ou de l’odorat.

Cette pathologie est chronique et évolutive : les symptômes de la maladie de Parkinson se développent et empirent au fil du temps. En outre, la maladie est incurable. Près de 200 000 Français en sont atteints et on diagnostique environ 14 000 nouveaux cas par an.

Les 10 signes avant-coureurs à reconnaître

Il faut savoir que la maladie de Parkinson n’est pas seulement un trouble moteur. D’ailleurs, les symptômes qui semblent au premier abord ne pas avoir de rapport avec une pathologie nerveuse sont souvent les premiers à apparaître.

Pour mettre en place rapidement  une prise en charge adaptée, il est important de savoir reconnaître les symptomes précoces de la maladie de Parkinson.

Les dix signes avant-coureurs de la maladie de Parkinson sont les suivants :

  • les tremblements,
  • une écriture de plus en plus petite,
  • des troubles du sommeil,
  • des difficultés à bouger ou marcher,
  • la constipation,
  • une voix faible,
  • la diminution de l’expression faciale,
  • les étourdissements ou évanouissements,
  • une posture de plus en plus courbée.

Isolés, ces symptômes ne traduisent pas obligatoirement la présence d’une pathologie. C’est leur accumulation qui doit vous entraîner à consulter un médecin. Celui-ci décidera s’il faut procéder au diagnostic d’une éventuelle maladie de Parkinson.

Tremblements et posture courbée : deux des signes avant-coureurs de la maladie de Parkinson

Les autres signes précurseurs de Parkinson

Trois autres signes précurseurs interviennent avant les premiers symptômes de la maladie de Parkinson, d’après l’association France Parkinson. Ils sont difficiles à relier à la maladie. Une fois le diagnostic posé, on constatera leur présence rétroactivement. Ses signes sont peu spécifiques :

  • fatigabilité,
  • problèmes de concentration,
  • moins bon rendement dans la réalisation des activités du quotidien.

Une dépression inaugurale est également présente chez un patient sur quatre.

Note de l’article (436 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Avatar auteur, Yaël A.
Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (37)

Réagissez, posez une question…

  1. alain Collin

    dernières recherches dans la maladie de parkinson ?
    la duodopa n’agit pas sur les douleurs aux orteils, crispations ?

    Répondre
    1. Amandine

      Bonjour Monsieur,

      Je vous remercie pour votre commentaire.

      Il est fortement recommandé de consulter un médecin spécialisé en maladie de Parkinson pour discuter des traitements disponibles et de leurs effets sur les symptômes spécifiques, comme les douleurs aux orteils et les crispations. Un médecin pourra fournir une évaluation précise de la situation et recommander les meilleures options de traitement adaptées à chaque cas individuel.

      Bonne journée,

      Amandine

      Répondre
  2. FALAKY LAILA

    quand je me réveille le matin par exemple à 8 h je sens que toute ma tête à l’intérieur tremble , et même en me levant j’ai une sensation que mes lèvres tremblent un peu

    Répondre
  3. Beatrice Robidet

    Bonjour ,
    Mon mari a le Parkinson depuis 2020 !!! Pour moi l’aidant c’est très dur !!! 🥲il me refuse TOUT , la conduite du véhicule , fait tout en cachette, dur dur

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus