La maladie de Parkinson en Ehpad

L’accueil de personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson en Ehpad permet une prise en charge adaptée aux difficultés rencontrées par les patients au quotidien. Le personnel soignant formé spécifiquement élabore un projet de soins personnalisé et assure le bien-être du résident.

La maladie de Parkinson en Ehpad

Opter pour une prise en charge de Parkinson en maison de retraite

Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson peinent à se déplacer et risquent de chuter. Les symptômes moteurs, tels que la rigidité musculaire et la lenteur des mouvements, expliquent ces difficultés. Pour vivre convenablement à domicile, l’habitation de la personne atteinte doit être aménagée afin de garantir une sécurité maximale. S’il est impossible d’adapter le logement, il faut envisager un accueil du malade de Parkinson en Ehpad.

En outre, la maladie ne touche pas seulement le patient, mais aussi son entourage. Celui-ci, extrêmement sollicité, est pourtant souvent laissé pour compte dans la prise en charge de la maladie à domicile. Les enquêtes réalisées sur le sujet montrent que l’aidant principal souffre de ne pouvoir consacrer suffisamment de temps à ses propres loisirs, tant la maladie du proche l’accapare. Lorsque l’épuisement guette l’aidant familial, il est important de penser à une entrée du malade de Parkinson en Ehpad.

Chaque patient est unique, toutefois, on constate que le traitement à base de dopamine, généralement prescrit pour ralentir la progression de la maladie de Parkinson perd de son efficacité au bout de quelques années. Après avoir mené une vie quasiment normale grâce aux médicaments, le malade ressentira une aggravation de symptômes, conduisant à une dépendance de plus en plus marquée. C’est à ce stade qu’intervient la décision de l’entrée du malade de Parkinson en Ehpad.

Organiser l’accueil du malade Parkinson en Ehpad

Afin de faire un point précis sur l’autonomie du malade et la gravité de ses symptômes, tant sur le plan moteur que psychique, les spécialistes utilisent l’échelle UPDRS (échelle d’évaluation unifiée pour la maladie de Parkinson). La perte d’autonomie du résident sera également évaluée à l’aide de la grille AGGIR.

La grande majorité des personnes atteintes de la maladie de Parkinson résidant en Ehpad sont très entravées dans les gestes de la vie quotidienne. Le résident devra donc bénéficier d’une aide partielle ou totale à la toilette, à l’habillage et pour les repas.

La prise en charge de la maladie de Parkinson en Ehpad comprendra également l’intervention de professionnels paramédicaux comme un orthophoniste, un ergothérapeute et un kinésithérapeute. On relève par ailleurs que l’usage de la balnéothérapie participe largement au bien-être du patient atteint de Parkinson en Ehpad.

L’essentiel est que celui-ci puisse exprimer ses besoins et ses souhaits auprès d’un personnel compétent et à l’écoute.

Prendre en compte les spécificités de la maladie de Parkinson en Ehpad

Pour offrir une réponse adaptée aux besoins des malades de Parkinson en Ehpad, l’établissement doit mettre en place un projet de vie comprenant un accompagnement individualisé de chaque résident. Afin d’accueillir dans les meilleures conditions le malade de Parkinson en Ehpad, le personnel soignant suit en général une formation spécifique.

L’équipe pourra construire un protocole de soins et des activités adaptées suivant les besoins du malade de Parkinson en Ehpad :

  • La prise des médicaments à heures fixes est primordiale pour garantir l’efficacité optimale du traitement. Les erreurs de dosage ou les retards sont à bannir, car le patient en ressentira immédiatement les effets.
  • Le sentiment de dépression et l’apathie sont caractéristiques à un certain stade de cette maladie. C’est pourquoi il est nécessaire de mettre en place un suivi régulier du malade de Parkinson en Ehpad par un neurologue pour suivre l’évolution de la maladie et adapter la prise en charge.

Il existe différents types d’établissements pouvant prendre en charge des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Notre annuaire des maisons de retraite vous aidera à trouver une structure adaptée. Les conseillers Cap Retraite pourront vous renseigner sur les aides financières (APA…) pour les résidents atteints de la maladie de Parkinson en Ehpad.

Articles connexes

Les causes de la maladie de Parkinson

Les causes de la maladie de Parkinson

Si la recherche a mis à jour plusieurs facteurs de risque, les véritables causes de la maladie de Parkinson n’ont pas encore été déterminées. Les scientifiques pensent que plusieurs éléments génétiques et environnementaux se conjuguent.

Lire la suite
Copyright © 2016 - Cap Retraite