Vous est-il déjà arrivé de vous demander comment votre proche âgé peut se débrouiller seul à la maison malgré les difficultés physiques qu’il commence à rencontrer ? Sans être en perte d’autonomie, votre parent a peut-être besoin d’une aide à domicile pour vieillir en toute sécurité. Cap Retraite répond à vos questions sur les aides des caisses de retraite pour les seniors.

Qui peut bénéficier des aides des caisses de retraite ?

Les aides des caisses de retraite s’adressent aux retraités des différents régimes (Assurance retraite, MSA…). Leur but : offrir un soutien pour prévenir la perte d’autonomie, répondre aux situations d’urgence et assister les retraités qui commencent à avoir des difficultés au quotidien.

Pour bénéficier des aides des caisses de retraite, trois conditions :

  • bénéficier d’une retraite de l’une des différentes caisses de retraite,
  • avoir 55 ans ou plus,

Quelles sont les différentes aides des caisses de retraite ?

Les aides des caisses de retraite visent à répondre aux besoins des seniors sur plusieurs plans, de la prévention à l’aide au quotidien.

Les plans d’action sociale des caisses de retraite comprennent les aides suivantes :

  • des actions préventives: ateliers et conférences sur les différents thèmes pertinents pour les seniors, les personnes âgées et leurs aidants familiaux,
  • des aides pour une adaptation du logement au vieillissement et la prévention des chutes à domicile,
  • des aides à domicile: ménage, portage des repas, téléassistance…
  • une aide après hospitalisation,
  • des aides pour sortir: accompagnements dans les sorties du domicile, mais aussi aides des caisses de retraite pour partir en vacances.

Quand faire appel aux aides des caisses de retraite ?

Les aides des caisses de retraite interviennent en amont de la perte d’autonomie et des situations difficiles, grâce aux programmes de prévention, avec des ateliers nutrition, mémoire, activité sportive, etc.

La personne âgée peut faire une demande d’aide de sa caisse de retraite lorsqu’elle rencontre des difficultés dans la vie quotidienne, notamment dans l’une des situations suivantes :

  • isolement,
  • perte du conjoint,
  • début de perte d’autonomie,
  • retour à domicile après hospitalisation,
  • logement inadapté au vieillissement.

Comment faire une demande d’aide de sa caisse de retraite ?

Les demandes d’aides des caisses de retraite peuvent se faire directement auprès de l’antenne locale de votre caisse, à partir du site Internet de la caisse concernée ou auprès du CCAS.

Le processus d’attribution des aides des caisses de retraite se déroule en quatre étapes :

  • vérifiez attentivement les conditions pour bénéficier de l’aide de la caisse de retraite de la personne âgée,
  • procurez-vous et remplissez le formulaire de demande d’aide, en joignant bien tous les documents demandés,
  • le senior reçoit la visite d’un évaluateur de la caisse de retraite qui lui offre des conseils pour bien vieillir à domicile et prépare un plan d’aide, fixant les services nécessaires,
  • une fois le dossier examiné par la caisse de retraite, la personne âgée reçoit un courrier l’informant des aides dont elle peut bénéficier.

Quel est le montant des aides des caisses de retraite ?

Les conditions des différentes aides des caisses de retraite peuvent différer d’un régime à l’autre.    

À titre d’exemple, le plan d’actions personnalisé de l’Assurance retraite est limité à 3 000 euros par an par bénéficiaire. Le montant varie en fonction des ressources de la personne âgée : sa participation peut aller de 10 à 73 %.

L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH), en général limitée à trois mois, a un plafond de dépenses de 1 800 euros.

Peut-on bénéficier des aides des caisses de retraite si on reçoit l’APA ?

La plupart des aides des caisses de retraite s’adressent aux retraités en GIR 5 ou 6, c’est-à-dire ne bénéficiant pas de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA).

Les aides des caisses de retraite ne sont pas cumulables avec les autres aides et allocations portant sur le même type de prestations :

  • allocation personnalisée d’autonomie (APA),
  • allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP),
  • prestation spécifique dépendance (PSD),
  • prestation de compensation du handicap (PCH),
  • aide-ménagère du département…

Les ateliers de prévention sont en général ouverts à tous les retraités. Le programme « Seniors en vacances » est aussi ouvert aux retraités bénéficiaires de l’APA et à leurs aidants.

Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite régionale pour en savoir plus sur les différentes actions sociales susceptibles de vous concerner.

Note de l’article (11 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (9)

Réagissez, posez une question…

  1. Claire Lefrou

    Quel formulaire remplir pour un retour après hospitalisation avec main droite plâtrée pendant 3 semaines étant moi-même 72 ans aidante de mon mari 83 ans ?

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les aides financières

Les personnes âgées, demeurant à domicile ou en maison de retraite, peuvent bénéficier d'aides financières et de subventions diverses. Les pouvoirs publics ont entrepris de…

En savoir plus

Les droits des personnes âgées

Le vieillissement se déroule, de manière générale, dans la sérénité, mais il peut aussi se caractériser par une perte progressive de l'autonomie de la personne…

En savoir plus

L'APA

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Cette prestation phare de l’action sociale des départements remplace la PSD (Prestation…

En savoir plus

Les structures d'information

Pour s’y retrouver dans les prestations pour personnes âgées (allocation personnalisée d’autonomie versée par le département, aide pour les aidants, aide à domicile par des…

En savoir plus