Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 443 lecteurs

    Lorsque l’entrée en établissement s’impose, la question du coût de l’hébergement devient centrale. Diverses aides financières allègent la facture en maison de retraite, lorsque la pension de la personne âgée ne suffit pas à couvrir le coût de l’accueil en résidence.

    Comment financer un séjour en maison de retraite ?

    Il existe diverses aides financières pour alléger la facture en Ehpad. Un séjour en établissement d’hébergement pour personnes âgées peut s’avérer très onéreux, surtout lorsque le résident a besoin d’un environnement médicalisé.

    La facture en maison de retraite atteint en moyenne 2 000 euros pour les personnes les plus autonomes, pour la seule partie hébergement.

    En Ehpad, à cette somme s’ajoute un tarif dépendance proportionnel à la perte d’autonomie.

    Au total, le tarif de la maison de retraite peut largement dépasser les 2 500 euros.

    Il existe fort heureusement différentes aides financières afin de réduire le coût de la maison de retraite pour le résident et sa famille et de permettre aux personnes aux faibles ressources de trouver une solution de financement adaptée à leurs ressources.

    Les pouvoirs publics ont entrepris de nombreux efforts, tant au niveau national que départemental et local, afin de venir en aide aux personne âgées en maison de retraite.

    Les allocations versées aux résidents des maisons de retraite sont diverses et il est parfois difficile de s’y retrouver. Il est important de connaître ses droits pour pouvoir faire les demandes d’aides financières en maison de retraite auprès de l’administration adaptée.

    Comment demander l’APA en maison de retraite ?

    L’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) est la principale aide financière allouée aux personnes âgées dépendantes en maison de retraite et à domicile.

    L’APA permet :

    • le financement d’une aide humaine et technique, afin de renforcer le maintien à domicile,
    • une couverture partielle du tarif dépendance en Ehpad.

    Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’APA ?

    En maison de retraite, cette aide financière est accordée aux résidents :

    • classés en GIR 1 à 4 (le niveau de perte d’autonomie est évalué à l’aide de la grille AGGIR),
    • âgés de 60 ans et plus,
    • attestant d’une résidence stable et régulière en France.

    L’APA est en général versée directement à l’établissement. L’aide est aussi accordée pour un placement en unité Alzheimer.

    Quel est le montant de l’APA en maison de retraite ?

    L’éligibilité à l’APA n’est pas soumise à condition de ressources. En revanche, le calcul de la participation demandée du résident dépend de ses revenus.

    Le montant de l’aide de l’APA en maison de retraite de type Ehpad est ainsi calculé à partir de trois éléments :

    • le degré d’autonomie du résident,
    • le tarif dépendance pratiqué par l’Ehpad,
    • les ressources du résident.

    Comment bénéficier de l’APA ?

    La demande d’APA est en général adressée directement par le secrétariat de la maison de retraite au service d’aide sociale du Conseil général, après l’évaluation du GIR du résident.

    Vous pouvez également vous adresser directement au Conseil départemental, ou plus simplement, au Centre communal d’action sociale (CCAS).

    Notons que le tarif soins, qui couvre les services liés à la santé, est pris en charge par la sécurité l’Assurance maladie, et n’est donc pas concerné par l’APA.

    Frais d’hébergement : quelles aides financières en maison de retraite ?

    En outre, les personnes âgées peuvent bénéficier de plusieurs aides financières en maison de retraite plus spécifiquement liées à la partie hébergement. Ces allocations sont accordées sous conditions de ressources par différents organismes.

    Les principales aides financières en maison de retraite, pour la partie hébergement, sont les suivantes :

    Nom de l’aideDescription
    Aides au logementDes aides sont versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) :

    – l’aide personnalisée au logement (APL) en maison de retraite conventionnée,

    – l’allocation de logement sociale (ALS) dans le cas contraire.
    Aide sociale à l’hébergement (ASH)Aide du conseil général en maison de retraite.  

    Cette aide financière contribue au financement du tarif hébergement en maison de retraite. Elle est accordée aux résidents ayant de faibles ressources.  

    L’aide sociale en Ehpad est une aide subsidiaire. les personnes soumises à l’obligation alimentaire seront d’abord sollicitées pour venir en aide à leur proche en maison de retraite.

    Le montant de la participation fixé par le Conseil départemental sera ainsi calculé en fonction du tarif de l’hébergement en maison de retraite et de l’aide des obligés alimentaires.  

    Notons qu’au-delà des aides financières en Ehpad s’adressant aux personnes ayant de faibles revenus, il existe également des avantages fiscaux pour les résidents de maison de retraite.

    Cette aide financière se traduit par une déduction d’impôts égale à 25 % des dépenses d’hébergement et de dépendance, plafonnées à 10 000 euros par an et par personne.

    Le financement de l’Ehpad par la famille donne également droit à une aide, sous la forme d’une réduction d’impôt. En effet, si vous participez aux frais d’hébergement en Ehpad de votre parent dans le besoin, vous pouvez déduire cette pension alimentaire des revenus que vous déclarez aux impôts.

    La somme doit correspondre aux réels besoins de votre proche et à vos ressources. Si votre parent a les moyens de payer sa maison de retraite, le paiement que vous versez à l’Ehpad ne relève pas réellement de l’obligation alimentaire.

    Comment obtenir des aides pour les personnes âgées en Ehpad ?

    La demande d’aide sociale pour une maison de retraite, tout comme celle de l’APA, peut être effectuée auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS), qui vous aidera à remplir les dossiers.

    Les demandes d’aides au logement peuvent être faites directement sur le site de la CAF ou sur celui de la MSA (selon l’organisme auquel la personne âgée est affiliée).

    Le directeur de l’établissement peut vous aider à faire la demande d’APA, c’est d’ailleurs le médecin coordonnateur de l’Ehpad qui évalue la perte d’autonomie. Son évaluation est communiquée au département dans le dossier de demande de l’APA.

    Questions fréquentes

    Quelle prise en charge de l’Ehpad par la mutuelle ?

    Les tarifs hébergement et dépendance de l’Ehpad ne font l’objet d’aucune prise en charge par la mutuelle.

    Néanmoins, la personne âgée peut recevoir une aide de la mutuelle au financement de la maison de retraite, lorsqu’elle a contracté un contrat d’assurance-dépendance. Elle doit satisfaire aux conditions de dépendance énoncées dans sa police d’assurance. Elle recevra alors un capital ou une rente mensuelle qu’elle pourra utiliser pour payer son accueil en maison de retraite.

    Quelle aide pour l’accueil temporaire d’un proche Alzheimer ?

    Outre les aides financières susmentionnées, il existe une aide au répit pour financer le placement temporaire d’une personne Alzheimer dont le proche a besoin de souffler. Cette aide s’inscrit dans le cadre du plan d’aide de l’APA de la personne âgée bénéficiaire de l’allocation personnalisée d’autonomie.

    Elle permet notamment de financer un séjour temporaire en Ehpad, même si le plafond de l’APA est atteint. Dans ce cas, le plan d’aide est majoré de 510,26 € par an pour payer une aide au répit (hébergement temporaire, accueil de jour, relais à domicile). Attention, l’aide n’est accordée que s’il n’existe personne pour prendre la place du proche aidant auprès de la personne âgée.

    Quelle aide pour un ancien combattant en maison de retraite ?

    L’Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC-VG) peut attribuer une aide aux anciens combattants accueillis en maison de retraite. Il s’agit d’une aide financière ponctuelle permettant de financer certains frais annexes du ressortissant de l’ONAC-VG :

    • vêtements et linge de toilette,
    • dépenses liées à des soins spécifiques.

    La demande peut être effectuée en ligne sur le site de l’ONAC-VG. Il sera nécessaire de joindre tous les justificatifs pertinents.

    Sophie , Conseillère Cap Retraite

    Trouver un EHPAD près de chez vous n’a jamais été aussi facile !

    SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

    Obtenez la liste des EHPAD

    SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Elsa Blanc,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (17)

    Réagissez, posez une question…

    1. Dominique BLIN

      Mon epouse de 72 ans est en Ephad ( dependante GIR1)chaque mois je doit verser a l ephad entre 1850 et 1950€ Nos retraites sont pour moi 1850€ et mon épouse n a que 1250€, il ne me reste donc pour regler toutes les factures mensuelles ( Impots, mutuelles,edf, ass etc env 1200€ ai je droit a une aide ?

      Répondre
    2. bernard charry

      bonjour je voudrais çi possible de m’envoyer les documents pour faire la demande ash ou als , c’est documents sont pour ma mere par courier svp.

      Répondre
      1. Andrea Benisti

        Bonjour,
        Nous allons vous contacter.

        Répondre
    Voir plus de commentaires