L’APL

L’APL ou aide personnalisée au logement est l’allocation principale permettant de subventionner les dépenses liées au logement. Cette subvention permet d’alléger la charge de prêt immobilier, de loyer ou de frais de séjours en maison de retraite.

L’APL

Quelles sont les conditions d’attribution de l'APL ?

L’aide personnalisée au logement (APL) permet aux personnes âgées aux faibles ressources d’alléger le coût de leur logement à domicile ou en maison de retraite.

L’APL est accordée aux personnes âgées (et autres usagers) :

  • locataires d’un logement conventionné (une convention a été signée entre le propriétaire et l’État), y compris les résidents en établissement d’accueil (maison de retraite, ULSD) ou chez une famille d’accueil,
  • propriétaires qui contractent un prêt d’accession sociale (Pas), un prêt aidé à l’accession à la propriété (Pap) ou un prêt conventionné (Pc) pour l’achat, l’agrandissement ou l’aménagement d’un logement.

Les autres critères pour bénéficier de l’APL :

  • avoir des ressources inférieures à des plafonds variables selon la situation personnelle,
  • vivre dans un logement décent avec un confort minimal (eau chaude, électricité, chauffage) et respectant les normes de santé, de sécurité et de superficie (au moins 9 m² pour une personne, 16 m² pour deux, puis 9 m² pour chaque personne supplémentaire),
  • le logement doit être la résidence principale du bénéficiaire,
  • pour le locataire, le logement ne peut appartenir ni à un ascendant (enfants, petits-enfants), ni à un descendant ni au conjoint, concubin ou partenaire,
  • être français ou disposer d’un titre de séjour valide.

Les personnes qui ne répondent pas à ces critères peuvent faire une demande d’allocation de logement sociale (ALS), aux conditions moins strictes.

Quel est le montant de l’APL ?

Le montant de l’APL accordée aux personnes âgées dépend de plusieurs éléments :

  • le niveau de revenu du bénéficiaire,
  • le type de logement,
  • les dépenses consacrées au logement,
  • le lieu d’implantation,
  • le nombre de personnes du foyer.

La demande d’aide au logement se fait auprès de la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) – selon le régime de protection sociale du bénéficiaire. Le dossier de demande d’aide au logement, y compris l’attestation de résidence en foyer, doit être rempli et adressé à la branche de la CAF/MSA la plus proche de votre domicile.

La CAF propose sur son site (www.caf.fr) une simulation permettant, pour les situations les plus courantes, d’évaluer le montant de l’APL dont une personne âgée peut bénéficier.

Le versement de l’APL est mensuel. L’allocation est versée à compter du 1er jour du mois civil suivant l’attribution. L’APL peut être versée directement à la maison de retraite du bénéficiaire, si celui-ci en fait la demande. Cette requête relative au versement direct de l’APL d’un senior doit être cosignée par le demandeur et le gestionnaire d’établissement.

Le bénéficiaire ne paie alors que la différence entre le montant de l’APL et celui du tarif hébergement de l’établissement qui l’accueille. L’APL peut être cumulé avec l’aide sociale à l’hébergement (ASH), mais est prise en compte dans les revenus de la personne âgée qui en fait la demande.

Comment l'APL est-elle révisée ou suspendue ?

À n’importe quelle date, une modification des conditions de ressources ou de la situation familiale peut être prise en compte. En revanche, l’augmentation de loyer n’est pas prise en compte dans le calcul du montant de l’APL en cours d’année.

Chaque année, au 1er juillet, la CAF vérifie si la personne a droit à l’APL, et lui notifie le nouveau montant de l’aide dont elle bénéficie, en fonction de l’évolution de sa situation et du barème.

Lorsque le bénéficiaire ne paie pas son loyer ou les échéances de son prêt pendant plus de deux mois, le versement de l’APL peut être suspendu. En cas d’endettement important, il est recommandé de se renseigner auprès du CCAS ou de la CAF (en ligne ou par téléphone).

Documents associés

Quels documents souhaitez vous recevoir

Articles connexes

Aides au logement pour les personnes âgées

Aides au logement pour les personnes âgées

L’aide au logement aux personnes âgées allège la facture hébergement des aînés aux faibles ressources, qu’ils soient locataires, propriétaires ou résidents de maison de retraite. Plusieurs allocations au logement s’adressent ainsi aux retraités. Découvrez leurs conditions générales.

Lire la suite

Allocation de logement sociale (ALS)

Allocation de logement sociale (ALS)

En maison de retraite aussi bien qu’à domicile, les frais de logement pèsent parfois lourdement sur le budget des personnes âgées. L’allocation de logement sociale (ALS) vise à alléger cette dépense pour permettre aux seniors de continuer à vivre où ils le désirent.

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :