Reconnaître la maladie d’Alzheimer : 8 comportements à surveiller
Le 17/01/2018 - Maladie d'Alzheimer

Certains signes chez votre proche âgé vous inquiètent ? Au-delà des pertes de mémoire, vous constatez des troubles qui vous font craindre une possible maladie d’Alzheimer ? Apprenez à connaître les comportements et les difficultés caractéristiques de la maladie d’Alzheimer chez les personnes âgées.

Reconnaître la maladie d’Alzheimer : 8 comportements à surveiller

Que faire lorsque vous soupçonnez une maladie d’Alzheimer ?

Dès que les problèmes de mémoire se multiplient chez un proche âgé, nous avons tendance à imaginer le pire. Si vous avez constaté un déclin des facultés de votre proche, vous craignez probablement qu’il soit atteint de la maladie d’Alzheimer ou d’une autre démence apparentée.

Consulter un médecin permet de confirmer ou d’infirmer ces craintes, pour mettre en place un traitement. Vous avez un rôle à jouer important en tant que proche de la personne âgée, car vous connaissez son état habituel et voyez les différences.

Vous pouvez en effet aider son médecin à poser le bon diagnostic en observant le comportement et les difficultés de votre proche. Avec ces informations et un bilan médical global, il est possible de déterminer à quel stade de la maladie d’Alzheimer votre proche se trouve. Le but : mettre en place une prise en charge adaptée.

Pour chacun des comportements inhabituels que vous constatez chez votre proche âgé, essayez de préciser :

  • s’il y a eu une modification ou un déclin de l’état habituel de votre proche,
  • si ses difficultés semblent dues à des troubles cognitifs ou de la mémoire, ou bien à des problèmes d’ordre physique (douleur, souffle court ou handicap physique),
  • quand vous avez commencé à remarquer des difficultés.

N’oubliez pas d’indiquer également les domaines dans lesquels votre proche n’a pas de difficultés particulières. Vous aiderez ainsi le médecin à affiner le diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

Quels sont les comportements caractéristiques de la maladie d’Alzheimer ?

Mauvais jugement

  • Avez-vous remarqué que votre proche prend des décisions plutôt illogiques ou inadaptées dans un nombre de croissant de situations ?
  • Avez-vous constaté des dépenses inhabituelles ou excessives ?
  • Votre proche néglige-t-il sa sécurité au point de vous inquiéter ?

La maladie d’Alzheimer altère le jugement de la personne âgée et ces signes sont souvent l’un des premiers symptômes que repèrent les proches.

Perte d’intérêt pour ses loisirs et passions

  • Avez-vous remarqué que votre proche ne s’intéresse plus guère à ses loisirs et autres activités récréatives ?
  • Est-ce que votre parent était un lecteur assidu et semble maintenant ne plus avancer dans ses lectures ?
  • A-t-il cessé de jouer aux cartes ou de participer à d’autres activités qu’il appréciait.

Ce genre de changement peut être un signe précurseur de la maladie d’Alzheimer, surtout s’il ne semble lié à aucun problème physique de santé.

Tendance à se répéter

  • Votre proche se répète-t-il plus souvent qu’avant ?
  • A-t-il tendance à faire plusieurs fois les mêmes affirmations, même si vous avez déjà fait part de votre compréhension ?
  • Pose-t-il sans arrêt les mêmes questions ?

Difficulté à apprendre quelque chose de nouveau

  • Votre proche a-t-il du mal à apprendre à utiliser un nouvel objet, notamment un nouveau four à micro-onde ?
  • Refuse-t-il d’utiliser les nouveaux appareils à la maison ou un smartphone ?

Si vous remarquez des situations dans lesquelles votre proche doit s’adapter à une nouveauté, notez bien comment il réagit.

Oubli du mois ou de l’année

  • Votre parent a-t-il du mal à se rappeler en quelle année ou quel mois on est ?

Ce genre d’oubli peut arriver à tout le monde, surtout lorsqu’on est stressé ou fatigué. Néanmoins, si ce phénomène se répète, il peut s’agir d’un symptôme de la maladie d’Alzheimer (à savoir, une désorientation dans le temps, qui va souvent avec une désorientation dans l’espace).

Difficultés à gérer ses finances

Problèmes avec les rendez-vous et engagements

  • Votre proche manque-t-il des rendez-vous chez le médecin ou en famille ?

Lorsque ces oublis se multiplient ils peuvent faire songer à des pertes de mémoire liées à la maladie d’Alzheimer. Essayez de noter quand ils ont commencé, ainsi que leur fréquence.

Problèmes de mémoire et de réflexion quotidiens

Si votre proche semble avoir des problèmes de mémoire et souffrir de confusion de manière quotidienne, il peut être utile de noter quelques exemples à décrire au médecin traitant.

Pourquoi ces comportements sont-ils significatifs d’une maladie d’Alzheimer ?

Ces comportements témoignent des capacités du cerveau à gérer des facultés cognitives importantes comme :

  • la mémoire,
  • le jugement,
  • l’apprentissage,
  • les tâches complexes.

Pour poser un diagnostic de la maladie d’Alzheimer, le médecin doit constater des difficultés persistantes dans un ou deux domaines liés aux fonctions cérébrales, et écarter les autres causes possibles.  

De nombreux tests de dépistage de la maladie d’Alzheimer ont été élaborés pour permettre aux neurologues et autres médecins impliqués dans le diagnostic de la maladie d’Alzheimer de faire un bilan complet. Mais, c’est souvent en poser des questions aux proches sur les huit comportements susmentionnés que les docteurs obtiennent les résultats les plus précis. Le médecin peut savoir si les troubles constatés sont persistants, mais aussi si le problème empire et depuis combien de temps il dure.

En connaissant mieux la situation, il pourra aussi adapter la prise en charge et mieux vous orienter vers les services adaptés.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.7/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes