La santé des personnes âgées en Indre-et-Loire
Le 08/01/2017 - Santé

De nombreuses structures visent à optimiser le parcours de santé des personnes âgées en Indre-et-Loire. Le département fait d’ailleurs partie des territoires pilotes retenus pour expérimenter le dispositif PAERPA. Le but : améliorer la prise en charge des seniors fragiles, pour une meilleure prévention du risque de perte d’autonomie.

La santé des personnes âgées en Indre-et-Loire

Les consultations gériatriques : évaluer la santé des personnes âgées

      Préoccupation centrale pour les familles, la santé des personnes âgées en Indre-et-Loire est également une priorité du Conseil général du département et de l’ARS de la région Centre-Val de Loire. Les autorités ont en effet mis en place de nombreux dispositifs pour améliorer la qualité de vie et le parcours de santé des personnes âgées en Indre-et-Loire.

        Le département compte une dizaine de consultations gériatriques. Leur rôle : évaluer l’état de santé des personnes âgées en Indre-et-Loire.
      • La « consultation d’évaluation médico-sociale gérontologique » de Tours s’adresse plus particulièrement aux aînés fragiles résidant à domicile. Son but : instaurer une prise en charge adaptée pour prévenir les hospitalisations d’urgence et prolonger le maintien à domicile ou préparer l’entrée en établissement (Ehpad, maisons de retraite, etc.).
    • L’équipe mobile gériatrique : l’équipe du CHU Bretonneau de Tours intervient dans les différents services où sont hospitalisés des seniors de 80 ans et plus. Elle participe au projet de soins, afin d’améliorer la prise en charge de la santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire.
  • Les consultations mémoire : elles permettent de procéder à un bilan de santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire présentant des troubles cognitifs, pour diagnostiquer la maladie d’Alzheimer.

La prise en charge des besoins de santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire

Différentes structures permettent de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées d’Indre-et-Loire dont la santé est fragilisée par la maladie ou la perte d’autonomie.

Une vingtaine de services de soins infirmiers à domicile pour personnes âgées (SSIAD et SPASAD) interviennent chez les seniors d’Indre-et-Loire, qu’ils résident à la maison ou dans une résidence-autonomie. Ces services, composés d’aides-soignantes et d’une infirmière coordinatrice, octroient des soins d’hygiène et d’aide relationnelle pour préserver la santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire et prévenir les hospitalisations. Les prestations, prescrites par le médecin traitant, sont prises en charge par l’assurance maladie.

Pour la prise en charge de la santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire atteintes de la maladie d’Alzheimer, une équipe mobile Alzheimer intervient à domicile et propose des soins d’accompagnement et de réhabilitation. Ligueil, Saint-Cyr-Sur-Loire et Tours disposent de tels services.

Plusieurs services d’hospitalisation à domicile (HAD), essentiellement concentrés sur Tours, assurent des soins médicaux et paramédicaux lourds chez les personnes âgées d’Indre-et-Loire dont l’état de santé ne justifie par une hospitalisation.

Par ailleurs, les établissements de santé accueillant des personnes âgées en Indre-et-Loire fournissent des soins palliatifs pour préserver la qualité de vie et soulager la douleur des aînés en fin de vie ou dans une situation médicale complexe. Une équipe mobile de soins palliatifs intervient à Chinon et soutient les malades et leurs aidants.

Les soins palliatifs et l’hospitalisation à domicile peuvent être pratiqués dans les maisons de retraite d’Indre-et-Loire pour favoriser la prise en charge médicale des résidents.

Le Parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d'autonomie (PAERPA) en Indre-et-Loire

Pour renforcer la prévention et améliorer le parcours de santé des personnes âgées d’Indre-et-Loire, l’Agence régionale de Santé du Centre-Val de Loire a mis en œuvre sur le territoire Lochois le dispositif expérimental PAERPA.

Ce « parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d’autonomie » s’adresse aux aînés de 75 ans et plus d’Indre-et-Loire dont l’état de santé est fragilisé à cause de facteurs médico-sociaux. Il intervient au niveau de la prévention grâce à une coordination du travail des différents acteurs de santé qui accompagnement les personnes âgées d’Indre-et-Loire. Les professionnels reçoivent une liste de critères pour le diagnostic des aînés fragiles, en situation d’isolement social et familial ou perdant leurs repères. Les personnes à risque sont ensuite signalées au médecin traitant.

Un plan personnalisé de santé est établi pour chaque personne âgée d’Indre-et-Loire concernée par le dispositif. Il permet de renforcer la prise en charge et d’améliorer la qualité de vie du patient et de ses aidants familiaux.

Laissez un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

Articles connexes

L’Association Monalisa pour lutter contre l’isolement des seniors

L’Association Monalisa pour lutter contre l’isolement des seniors

Lancée en 2014, l’association Monalisa vise à lutter contre l’isolement des personnes âgées dans toute la France. Trois ans après son lancement, l’association s’est bien développée et a pris de l’ampleur. Vous connaissez une personne souffrant d’isolement ? Vous souhaitez vous mobiliser auprès des personnes âgées ? Découvrez le réseau Monalisa !

Lire la suite

Mieux comprendre les causes de l’isolement des personnes âgées

Mieux comprendre les causes de l’isolement des personnes âgées

L’isolement social des personnes âgées est devenu un véritable problème de santé publique en France. Chez les personnes âgées de 60 ans et plus, on compte plus de 4 millions d’entre elles habitant seules. Une solitude parfois choisie, mais bien souvent subie, puisque 1,5 million de personnes de plus de 75 ans déclarent souffrir de […]

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :

    Copyright © 2016 - Cap Retraite