Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une aide à domicile

    Partager :

    Cet article a été noté par 5 lecteurs

    Le SPASAD est un service polyvalent de soins et daide à domicile permettant de coordonner l’ensemble des prestations d’accompagnement des personnes fragiles. Il facilite la prise en charge des personnes âgées ou handicapées, en réunissant toutes les prestations au sein d’une même structure.

    Qu’est-ce qu’un service polyvalent d’aide et de soins à domicile (SPASAD) ?

    Le SPASAD (service polyvalent d’aide et de soins à domicile) est une structure réunissant et coordonnant les prestations à destination des personnes âgées ou handicapées résidant à domicile. 

    Il intervient ainsi comme : 

    • un service de soins infirmiers domicile (SSIAD), et
    • un service d’aide à domicile (SAAD).

    Certains SPASAD disposent également d’une équipe spécialisée Alzheimer (ESA), octroyant des prestations de soins, accompagnement et aide aux personnes atteintes d’une démence. Ces équipes interviennent chez les malades d’Alzheimer ou d’un trouble neurodégénératif apparenté.

    Le SPASAD coordonne également les prestations et soins avec les professionnels de santé externes : 

    • médecin traitant,
    • infirmiers libéraux,
    • professionnels paramédicaux : orthophoniste, kinésithérapeute, etc.

    Le but : faciliter les démarches et permettre à la personne âgée ou handicapée de se tourner vers un interlocuteur unique. La prise en charge, composée à la fois de soins infirmiers et de prestations d’aide et d’accompagnement à la personne, peut ainsi être coordonnée plus efficacement. 

    Grâce au SPASAD, l’accompagnement est plus fluide et sécurisé. Les échanges entre les différents professionnels intervenant chez la personne aidée sont facilités. 

    Il s’adresse en priorité aux usagers ayant besoin de ces deux types de prestations à la fois : 

    • aînés de 60 ans et plus,
    • personnes en situation de handicap.
    Différentes prestations effectuées par les professionnels du SPASAD au domicile des seniors
    SPASAD : un ensemble de services d’accompagnement, d’aide et de soins à domicile

    Quelles sont les missions des SPASAD ?

    Les missions des SPASAD sont les suivantes : 

    • évaluer les besoins des personnes aidées ;
    • élaborer un projet individuel d’accompagnement, d’aide et de soins ;
    • mettre en place et coordonner les interventions dans les différents domaines de prise en charge ;
    • assurer le suivi des différentes prestations effectuées par la structure chez l’usager accompagné ;
    • favoriser le maintien à domicile des handicapés et des aînés en perte d’autonomie ;
    • prévenir les hospitalisations en répondant sur place aux besoins de soins infirmiers ;
    • effectuer des actions de prévention auprès des publics fragiles : prévenir la dénutrition de la personne âgée, agir en amont pour éviter les accidents et chutes à domicile, encourager les activités physiques…
    • retarder ou éviter l’entrée en maison de retraite médicalisée ;
    • lutter contre l’isolement des seniors ;
    • accompagner et soutenir les aidants et la famille de la personne aidée. 

    Quels sont les professionnels intervenant au sein d’un SPASAD ?

    De nombreux professionnels travaillent au sein des SPASAD : 

    • directeur du service,
    • responsables de secteur et d’équipes,
    • coordinateur des services d’aide et de soins,
    • infirmier diplômé d’État coordinateur : il est responsable de la coordination et encadre l’ensemble du personnel soignant, 
    • aide-soignant : il effectue les soins de confort et d’hygiène, 
    • assistant de soins en gérontologie,
    • aides ménagères,
    • auxiliaires de vie sociale,
    • aide médico-psychologique,
    • accompagnant éducatif et social,
    • psychologue,
    • psychomotricien,
    • ergothérapeute,
    • diététicien, 
    • jardinier, etc.

    La constitution des équipes du SPASAD varie d’un service à l’autre, en fonction des prestations disponibles.

    Quelles sont les prestations du SPASAD ?

    Les services polyvalents d’aide et de soins à domicile fournissent un large éventail de prestations à destination des seniors vulnérables ou dépendants, et des personnes handicapées.

    Les activités du SSIAD

    Les services de soins infirmiers à domicile, au sein des SPASAD, regroupent des interventions de nursing et des actes infirmiers. Ils sont effectués par une infirmière ou une aide-soignante.

    LIRE AUSSI:  Colocation senior : une solution d’habitat partagé économique 

    Le but : 

    • soigner à domicile lors de la phase aiguë d’une maladie, et ainsi éviter d’un séjour à l’hôpital,
    • permettre un retour à domicile après hospitalisation, en assurant le suivi des soins,
    • prévenir la perte d’autonomie liée à la fragilité ou à la dégradation de l’état de santé du patient

    Les prestations du SSIAD incluent ce qui suit : 

    • soins techniques : pansements, injections, perfusions, préparation du pilulier…
    • soins d’hygiène et de confort : soins de nursing, aide à la toilette,
    • soins éducatifs et préventifs pour apprendre au patient à effectuer lui-même certains actes découlant de sa prise en charge médicale,
    • prestations relationnelles, d’accompagnement et de réhabilitation. 
    Infirmière du SSIAD du SPASAD effectuant un pansement
    Une infirmière du SSIAD du SPASAD effectue un pansement

    Les activités du SAAD

    Les services d’aide à domicile, au sein des SPASAD, proposent toutes sortes d’interventions liées à l’accompagnement de l’usager. Elles vont de l’assistance à l’accomplissement des gestes de la vie quotidienne jusqu’au jardinage.

    Les prestations du SAAD incluent ce qui suit :

    • aide à la réalisation d’activités essentielles de la vie quotidienne : hygiène corporelle (sans soins), entretien de la maison, courses et préparation des repas, aide à la prise du repas, lessive et repassage, aide à la prise des médicaments (préparés par un aide-soignant ou un infirmier), etc.
    • petits travaux de bricolage : petites réparations, remplacement d’une ampoule, etc.
    • transport accompagné : aide aux déplacements en ville pour aller à des rendez-vous ou faire des courses ;
    • services de portage de repas à domicile : livraison de repas équilibrés jusqu’à chez l’usager, une à plusieurs fois par semaine ;
    • prestations d’ordre administratif : aide pour remplir des formulaires, démarches à la poste ;
    • téléassistance : service permettant de donner l’alerte en cas d’accident ou de situation médicale urgente ; 
    • garde de nuit (itinérante ou présente toute la nuit) : surveillance et aide pour certains actes essentiels effectués le soir (coucher, vérification de la sécurité du logement…) ;
    • compagnie : présence d’une auxiliaire de vie sociale pour offrir un lien social à la personne âgée et prévenir l’isolement. Mise en place d’activités ludiques et stimulantes pour préserver les facultés de l’aîné ;
    • jardinage : petits travaux d’entretien du jardin de l’usager.

    Les activités de l’ESA

    • aide à la réalisation de gestes essentiels à la vie quotidienne, en s’appliquant à encourager la personne à faire le maximum elle-même, 
    • soins d’hygiène et de confort, adaptés aux personnes désorientées,
    • activités de stimulation cognitive pour préserver les facultés restantes,
    • surveillance de l’état de santé du patient et identification de l’évolution des symptômes de la maladie d’Alzheimer, 
    • soutien des aidants du malade. 

    Comment bénéficier des prestations d’un SPASAD ?

    Pour faire appel à un SPASAD, les démarches sont les mêmes que pour chacun des services qui le composent. 

    Les critères d’admission

    Ainsi, si la personne âgée ou handicapée souhaite bénéficier de soins infirmiers, elle doit avoir une prescription médicale pour soins d’hygiène et de confort. 

    Pour demander des prestations d’aide à la personne, une prescription n’est pas nécessaire. Ces services sont ouverts aux usagers qui ont besoin d’aide pour réaliser différents actes du quotidien. Ils peuvent aussi être utilisés pour prévenir la perte d’autonomie d’une personne âgée qui n’est pas encore dépendante. 

    Néanmoins, les SPASAD s’adressent en priorité aux usagers qui ont besoin de ces deux types de prestations. 

    LIRE AUSSI:  Aidant familial : statut, aides et salaire 

    Les étapes de l’admission pour l’intervention d’un SPASAD 

    Le processus d’admission se déroule de la façon suivante :

    • visite chez le médecin traitant pour obtenir une prescription médicale ;
    • envoi par le médecin d’une demande de prise en charge à l’Assurance maladie (sans réponse dans les 10 jours, la demande est réputée acceptée),
    • prise de contact avec le service desservant le secteur où habite l’usager ;
    • examen de l’éligibilité du demandeur par l’infirmière coordinatrice. Celle-ci vérifie qu’il a une prescription médicale adaptée et une attestation de sécurité sociale,
    • visite de pré-admission au domicile du futur bénéficiaire. C’est l’occasion pour l’infirmière d’effectuer une évaluation de la perte d’autonomie (à l’aide de la grille AGGIR) ou le handicap du demandeur. L’infirmière vérifie l’adéquation du logement à l’intervention des différents prestataires et détermine les besoins de l’usager ;
    • en cas d’admission, divers documents obligatoires sont remis au bénéficiaire : contrat, livret d’accueil, règlement de fonctionnement du SPASAD, charte des droits et libertés de la personne accueillie, charte de la bientraitance et document individuel de pris en charge.
    L'auxiliaire de vie du SPASAD s'occupe des tâches ménagères
    Un senior lisant un journal pendant que son auxiliaire de vie prépare le repas

    Combien coûtent les prestations d’un SPASAD ?

    Le coût des prestations fournies par un SPASAD dépend de la catégorie de services octroyés :

    • Les services de soins infirmiers à domicile sont pris en charge par l’Assurance maladie. Le bénéficiaire doit avoir une prescription médicale pour les soins d’hygiène et de confort. Il n’a pas besoin d’avancer les coûts des interventions. 
    • Les services d’accompagnement et d’aide à domicile sont à la charge du bénéficiaire. Le coût dépend du type de prestations et de leurs tarifs. Les prestations sont facturées au tarif horaire précisé dans le contrat signé avec le SAAD.

    Quelles sont les aides financières pour alléger la facture du SPASAD ?

    La partie services d’aide à domicile du SPASAD peut être partiellement payée grâce à différentes aides financières, en fonction de la situation du bénéficiaire : 

    • allocation personnalisée d’autonomie (l’APA) pour les personnes âgées dépendantes en GIR 1 à 4 ;
    • prestation de compensation du handicap (PCH) pour les personnes handicapées,
    • aide sociale départementale (pour les personnes handicapées et les seniors en GIR 5 et 6, n’ayant pas droit à l’APA),
    • action sociale des caisses de retraite,
    • garanties des mutuelles et assurances dépendance. 

    Le recours à l’aide à la personne peut aussi ouvrir droit à un crédit d’impôt sur 50 % des dépenses. Le montant des dépenses prises en compte est plafonné.  

    Quelle évolution pour les SPASAD ? 

    Les SPASAD ont été créés en 2004. Depuis, ils se sont fortement développés grâce à une expérimentation lancée dans le cadre de l’article 49 de la Loi d’adaptation de la société au vieillissement de 2015

    Le but : organiser les services de SAAD et de SSIAD au sein d’un SPASAD intégré sur les différents territoires. Les agences régionales de santé (ARS) et les Conseils départementaux allouent des financements aux SPASAD expérimentateurs pour développer ce genre de structures.

    À partir de 2023, l’ensemble des services d’aide, de soins et d’accompagnement des personnes âgées et handicapées va être réformé. Les SPASAD, SAAD, SSIAD et autres structures seront transformés en « services autonomie à domicile ». Il s’agit de généraliser la coordination des différents services pour mieux prendre en charge la dépendance.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite