La maison de retraite du futur selon la Business Innovation Factory
Actualités

Publié le 12/10/2009 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 12 Oct. 2009 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

La Business Innovation Factory, association à but non lucratif créée en 2004, s’efforce de mettre en place des projets visant à améliorer la vie quotidienne des personnes âgées. Partant du constat qu’une part de plus en plus importante de la population risque de passer une période de sa vie en maison de retraite, le département « Grand Age » de cette association a lancé en collaboration avec le MIT (Massachusetts Institute of Technology), une expérience autour de la « Nursing Home of the Future » - NHoF ou « maison de retraite du futur ». La maison de retraite du futur selon la Business Innovation Factory - Source de l'image:http://www.businessinnovationfactory.comUne expérience in vivo en maison de retraite pour mieux cerner les besoins des personnes âgées Le projet Nursing Home of the Future de la Business Innovation Factory a pour objectif principal de développer des solutions pour les seniors. La méthodologie principale de ce projet est de plonger au cœur de la vie quotidienne des personnes âgées en maison de retraite afin de définir ce qui les a amené à vivre en institution mais aussi quels sont leurs besoins au quotidien. Ce projet trouve son origine dans le constat que l’arrivée à la retraite de la génération des baby-boomers va générer une augmentation sans précédent de la population en maison de retraite (une personne sur quatre aux Etats-Unis est issue de la génération du baby boom). Pour cela, il faudra que les institutions puissent répondre aux besoins de cette population. Afin d’étudier au mieux cette population de futurs retraités, l’équipe de la Business Innovation Factory a intégré la maison de retraite de Tockwotton Home, établissement à taille humaine de 30 résidents qui doit s’étendre dans l’objectif d’accueillir 150 nouveau pensionnaires en 2010. Une réflexion qui apporte un éclairage nouveau sur les personnes âgées Pour mieux comprendre la période qui correspond au grand âge, l’équipe du NHoF a étudié les dossiers médicaux des résidents de la maison de retraite de Tockwotton. Le principal enseignement qu’ils en ont tiré est que la vieillesse ne peut être considérée comme une période linéaire où la dépendance s’installe petit à petit. Leur analyse a démontré que la vie des personnes âgées étaient souvent ponctuée de passage divers dans différents établissement de vie ou de soins. Ces passages étant eux-mêmes influencés par des facteurs externes familiaux, sociaux, financiers ou encore médicaux. Cet agrégat d’institutions et de paramètres extérieurs rend souvent la vie difficile aux personnes âgées qui doivent faire face à des choix de vie tout en étant soumis à l’influence de paramètres qu’ils ne contrôlent pas. La NHoF team considère que la maison de retraite du futur se doit de prendre en compte tous ces éléments dans l’objectif de faciliter la vie quotidienne des personnes âgées. Pour une amélioration des équipements en maison de retraite En parallèle de ce travail sociétal sur le grand âge, la NHoF team a également mené une étude sur le terrain. L’équipe a donc passé au crible les différentes activités d’une personne âgée en maison de retraite : les soins quotidiens, l’alimentation ou encore le temps libre. En parallèle, les chercheurs ont dressé une liste des principales pathologies rencontrées en maison de retraite telles que les difficultés de déplacement ou la perte d’audition. Ce travail leur a permis d’étudier les solutions matérielles et techniques à mettre en place pour faciliter la vie des résidents au quotidien.
L'avis des utilisateurs sur cet article
3.7/5 - 6 votes - Votre vote :

Articles connexes