Avec le vieillissement, les besoins de votre proche handicapé changent et l’accompagnement à domicile peut devenir de plus en plus compliqué. Pour les aidants de personnes handicapées vieillissantes, la prise en charge en établissement s’impose souvent. Avec un personnel formé aux questions du vieillissement, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) permettent un accompagnement spécifique au quotidien. Découvrez dans quelles conditions la personne handicapée peut entrer en Ehpad et quelles sont les aides financières existantes.

Que comprend la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes en Ehpad ?

Face au manque de place dans les foyers d’accueil médicalisés et les maisons d’accueil spécialisées pour les personnes handicapées vieillissantes, la prise en charge en Ehpad est de plus en plus souvent envisagée par les familles.

L’accueil en Ehpad permet un meilleur accompagnement de la personne handicapée, d’autant plus que l’aidant familial est souvent lui-même âgé.

En Ehpad, les personnes handicapées vieillissantes bénéficient des prestations suivantes :

  • hébergement, y compris l’entretient de la chambre et du linge de maison,
  • restauration,
  • animation et vie sociale,
  • aide aux actes essentiels de la vie quotidienne,
  • prise en charge médicale,
  • accompagnement des besoins spécifiques en cas de maladie d’Alzheimer.

Habitués aux prises en charge spécifiques, les équipes soignantes des Ehpad sont aujourd’hui formées non seulement aux questions liées au vieillissement, mais aussi à l’accompagnement de résidents atteints de divers handicaps. Le projet d’établissement des Ehpad qui acceptent les personnes handicapées vieillissantes prévoit ainsi une adaptation des prestations à leurs besoins particuliers.

La prise en charge psychiatrique des personnes handicapées vieillissantes est parfois plus complexe pour le personnel de l’Ehpad. Néanmoins, de plus en plus d’établissements s’adaptent et forment leurs équipes ou nouent un partenariat avec des professionnels pour optimiser la prise en charge des personnes handicapées vieillissantes, notamment à travers la constitution d’un projet de vie spécifique. D’autres Ehpad ont même créé des unités de vie spécialisées pour les personnes handicapées vieillissantes. La prise en charge y est alors encore plus spécifique.

Trouver ce genre d’établissement n’est pas toujours aisé pour les proches des personnes handicapées vieillissantes. Pour faciliter vos démarches, vous pouvez faire appel aux conseillers Cap Retraite.

La dérogation d’âge pour l’accueil des personnes handicapées vieillissantes en Ehpad

Si l’entrée en maison de retraite concerne le plus souvent des personnes âgées de 80 ans et plus, pour les personnes handicapées vieillissantes, la prise en charge en Ehpad s’impose souvent bien avant l’âge de 60 ans. Le handicap renforce en effet les effets et difficultés du vieillissement, nécessitant un accompagnement spécifique.

Normalement, l’entrée en Ehpad n’est possible qu’à partir de 60 ans, mais les  personnes handicapées vieillissantes peuvent bénéficier d’une dérogation d’âge qu’il faudra joindre au dossier d’admission en Ehpad. Cette dérogation d’âge peut être obtenue auprès du Conseil départemental, avec l’accord de la MDPH.

Parfois, ce sont les parents âgés qui ont besoin de s’installer en Ehpad en raison d’une perte d’autonomie. De nombreux établissements acceptent alors d’accueillir également leurs enfants handicapés pour éviter une rupture de l’accompagnement et une séparation délétère aussi bien pour les aidants que pour les personnes handicapées vieillissantes.

L’aide sociale à l’hébergement pour les personnes handicapées

Pour les personnes handicapées vieillissantes, la prise en charge en Ehpad peut ouvrir droit à l’aide sociale à l’hébergement (ASH), dont les conditions sont plus bénéfiques que pour les personnes âgées.

Une personne handicapée peut recevoir l’ASH en Ehpad ou dans une unité de soins de longue durée (USLD), si elle remplit l’une des deux conditions suivantes :

  • soit elle a résidé dans un établissement ou a bénéficié des prestations d’un service pour personnes âgées handicapées, avant sa prise en charge en Ehpad (foyer d’hébergement, foyer de vie, FAM, MAS, SAVS, SAMSAH, SSIAD, service d’aide à domicile) ;
  • soit elle avait un taux d’incapacité supérieur ou égal à 80 % constaté avant l’âge de 65 ans.

L’aide sociale à l’hébergement ne fait pas intervenir l’obligation alimentaire pour les personnes handicapées vieillissantes (à l’exception du devoir de secours mutuel entre époux).

En outre, le recours en récupération de l’aide sociale est plus favorable pour les personnes handicapées vieillissantes. Il n’intervient que sur la succession, sauf pour les héritiers suivants qui en sont exemptés :

  • conjoint,
  • enfants,
  • parents,
  • personnes qui se sont occupées de la personne handicapée vieillissante de manière effective et constante.

L’aide sociale intervient si les ressources du résident sont insuffisantes pour payer son accueil en Ehpad. La participation du résident handicapé aux frais d’hébergement et d’entretien en Ehpad, quel que soit son âge, doit lui laisser un montant mensuel de 10 % de l’ensemble de ses ressources et au moins 30 % du montant mensuel de l’AAH (soit 342 euros, en 2017).

Note de l’article (21 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (10)

Réagissez, posez une question…

  1. Aline Schumacher-Oudart

    Bonjour, J’habite en Suisse. Mon frère J.M. vient de décéder. Il s’occupait de son frère jumeau J.L. ( retraité et handicapé mental-dû à une rougeole encéphalite à lâge de 13 mois) . J.M. vivait en concubinage et a eu 2 enfants. Sa concubine ne veut plus s’occuper de J.L. Nous sommes encore 3 soeurs mais aucune d’entre-nous ne peut le prendre en charge. En Suisse, il ne me serait impossible de le prendre. Est-il possible de le placer en Ehpad . Il habite pour le moment toujours chez la concubine de J.M. en région parisienne. De plus, je n’ai plus de contact avec ma fratrie depuis le décès de nos parents. Personne ne veut faire les démarches le concernant. En tant que soeur, je me sens le devoir de me renseigner afin de savoir comment procéder pour le faire placer. Il reçoit une petite pension d’handicapés, je n’en connais pas la somme. Je vous remercie par avance de votre réponse, qui peut-être pourrait me donner une piste pour ce frère dont personne ne veut! j’ai pourtant alerté ma famille vivant en France sur cette éventualité, mais personne n’a rien fait! Meilleures salutations.

    Répondre
    1. Yaël A.

      Bonjour Aline,

      Je vous invite à contacter les conseillers Cap Retraite par téléphone : 01.76.35.04.40. Ils vous répondront dans les plus brefs délais.

      Bonne chance,

      L’équipe Cap Retraite

      Répondre
      1. Aline Schumacher-Oudart

        Bonjour, Je vous remercie pour votre réponse. Je vais les contacter. Le problème, c’est que j’ai peu d’éléments en ma possession, je ne peux pas depuis la Suisse, constituer un dossier qui me permettrait d’étayer ma demande d’aide. Mais je vais quand même prendre contact avec ce service et voir avec eux comment je peux faire afin que ma famille en France intervienne dans ce processus de trouver une solution digne de notre frère. Merci. Cordialement. Aline

        Répondre
  2. delmas

    très clair et facile à comprendre.

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maison de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements dans lequel, il s'agit de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes âgées. Les…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les Résidences Services Seniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrés en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles, qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent, dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus