Tout savoir sur le tarif des maisons de retraite à Bordeaux
Maisons de retraite

Publié le 29/05/2017 . Mis à jour le 29/05/2017

Publié le 29 Mai. 2017 . Mis à jour le 29 Mai. 2017

La perte d’autonomie et l’isolement sont les facteurs principaux de l’entrée en maison de retraite. Pour les familles, la recherche d’un établissement adapté est notamment conditionnée par le budget disponible. Cap Retraite vous propose un maximum d’informations sur le tarif des maisons de retraite à Bordeaux, pour vous aider à bien choisir.

Tout savoir sur le tarif des maisons de retraite à Bordeaux

Le tarif hébergement des maisons de retraite à Bordeaux

Comme pour toutes les familles de France, confrontées à un reste à charge souvent important dans les institutions d’accueil des aînés, le tarif des maisons de retraite à Bordeaux vous intéresse certainement. Vous serez heureux de savoir que la perle d’Aquitaine se situe relativement au bas de l’échelle des grandes villes de France en matière de coût de l’hébergement en Ehpad.

Le tarif des maisons de retraite à Bordeaux reste néanmoins élevé par rapport à la retraite moyenne des seniors en Gironde. Le tarif hébergement journalier dans l’un des 23 Ehpad de Bordeaux s’élève ainsi en moyenne à 69,22 € par jour. Le tarif des maisons de retraite à Bordeaux atteint donc quelque 2 100 € par mois en chambre seule ou 1 825 € en chambre double (60,13 € par jour). Quant à la retraite des seniors girondins, elle est de seulement 1 689 € par mois. Une différence qui implique souvent l’intervention de la famille pour venir en aide aux aînés les moins aisés.

Le tarif des maisons de retraite à Bordeaux est ainsi plus raisonnable qu’à Toulouse (2 300 €), Marseille (2 500 €) ou encore Paris (3 300 €). Il reste néanmoins élevé par rapport à la moyenne départementale : le tarif des Ehpad en Gironde est ainsi beaucoup plus proche de la moyenne nationale, avec un paiement mensuel de 1 891 € (contre 1 769 € en France métropolitaine, d’après l’Observatoire Cap Retraite).

Notons que dix des maisons de retraite de Bordeaux comprennent des unités spécifiques pour les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer.

Le tarif dépendance dans les maisons de retraite à Bordeaux

Vous devez par ailleurs savoir qu’au tarif hébergement des maisons de retraite à Bordeaux, il faut ajouter un tarif dépendance, qui varie en fonction du niveau de perte d’autonomie de la personne âgée.

Les moyennes du tarif hébergement dans les maisons de retraite à Bordeaux sont les suivantes (d’après les tarifs communiqués par les établissements au site du gouvernement) :

  • GIR 1-2 : 20,56 € par jour (608,33 € par mois) ;
  • GIR 3-4 : 13,07 € par jour (395,42 € par mois) ;
  • GIR 5-6 :  5,56 € par jour (152,08 € par mois).

La partie dépendance du tarif des maisons de retraite de Bordeaux couvre les prestations supplémentaires nécessaires à la prise en charge d’un résident en perte d’autonomie. Elle est à la charge de ce dernier. Si ses ressources sont inférieures à 2 440,24 € par mois, il ne s’acquittera que du tarif dépendance pour les GIR 5-6, quel que soit son niveau de perte d’autonomie.

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), versée par le conseil général du département aux personnes âgées de 60 ans et plus, en perte d’autonomie (GIR 1-4), contribue au financement de la partie dépendance du tarif des maisons de retraite à Bordeaux. Le dossier peut être demandé au CCAS de votre commune.

Notez qu’aux tarifs hébergement et dépendance s’ajoute un tarif soins pour les prestations liées à la santé des résidents. Il est pris en charge par l’Assurance maladie.

Comment financer le tarif des maisons de retraite à Bordeaux

Si le tarif des maisons de retraite à Bordeaux est élevé, il faut néanmoins savoir qu’il varie fortement d’une résidence à l’autre :

  • la maison de retraite la moins chère de Bordeaux affiche un tarif hébergement de 51,67 € par jour (49,09 € en chambre double),
  • la résidence la plus chère de la cité des merveilles affiche un tarif journalier de 113 €.

Par ailleurs, lorsque la personne âgée ne peut plus demeurer à domicile, mais que ses ressources ne permettent pas de financer le tarif des maisons de retraite à Bordeaux, elle peut faire une demande d’aide financière.

  • Les aides au logement permettent ainsi de réduire le tarif hébergement des maisons de retraite à Bordeaux. Elles sont versées par la Caf ou la MSA. La majorité (18 sur 23) des résidences de la ville bénéficient d’un conventionnement APL (allocation personnalisée au logement).
  • L’aide sociale à l’hébergement (ASH) s’adresse aux personnes âgées dont les ressources ne suffisent pas à couvrir le tarif hébergement dans les maisons de retraite à Bordeaux, même avec l’aide des obligés alimentaires. Récupérable, cette aide est versée par les services d’aide sociale du département.

Si vous avez besoin d’aide pour trouver une résidence à un prix adapté à votre budget, n’hésitez pas à contacter les conseillers Cap Retraite. Ils vous fourniront toute l’information nécessaire pour rechercher la perle rare.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.9/5 - 10 votes - Votre vote :

Articles connexes