Perdre la mémoire est un symptôme fréquent de déclin cognitif. Pourtant, ce n’est pas forcément le signe de la maladie d’Alzheimer. C’est pourquoi, si votre proche doit faire un bilan neurologique en consultation mémoire, il passera sûrement le test des 5 mots de Dubois. Le but : évaluer ses capacités à mémoriser de nouvelles informations. Découvrez ce test français simple contribuant au diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

Qu’est-ce que le test des 5 mots de Dubois ? Définition

Le test des 5 mots de Dubois est l’un des nombreux examens effectués pour dépister la maladie d’Alzheimer. Il consiste à rappeler une liste de mots, avec ou sans l’aide d’indices donnés par l’examinateur, pour examiner la mémoire à long terme.

Il a été développé par le neuropsychologue français Bruno Dubois en 2002. Depuis, il est devenu une référence, en raison de sa rapidité et de sa simplicité. On l’appelle aussi le 5-word test.

Liste des mots dans le teste des 5 mots permettant d'établir le diagnostic de la maladie d'Alzheimer

Quand est utilisée l’épreuve des 5 mots ?

Les professionnels de santé ont recours au test des 5 mots dans le cadre du bilan neurologique, réalisé en consultation mémoire (CM).

Il peut aussi être réalisé par le médecin traitant, s’il suspecte une perte de mémoire liée à la maladie d’Alzheimer.

Qu’examine le test des 5 mots pour Alzheimer ?

Le test des 5 mots sert à évaluer rapidement la « mémoire épisodique verbale ». Autrement dit, il vérifie la partie de la mémoire à long terme qui permet la mémorisation.

Or, une déficience de cette capacité cognitive peut être un signe de la maladie d’Alzheimer.

Infographie présentant les trois étapes de la mémorisation, examinées par le test des 5 mots

Comment le test des 5 mots décèle-t-il la maladie d’Alzheimer ?

Le test de Dubois consiste à montrer au patient une liste de 5 mots et à lui demander de les répéter immédiatement, puis de recommencer l’exercice après 5 minutes. Il évalue les trois étapes de la mémorisation :

  • enregistrement,
  • stockage,
  • récupération de l’information.

Des pertes de mémoire dues à diverses causes

Si votre proche se plaint d’un trouble de la mémoire, il n’est pas nécessairement atteint d’une maladie neurodégénérative (Alzheimer ou apparentée). Qui n’a jamais oublié où il avait mis ses clés ? Passé 55 ans, qui n’a pas de mal à retenir toute sa liste de course sans pense-bête ?

Les troubles de la mémoire sont certes un symptôme majeur de déclin cognitif, mais ils peuvent avoir diverses autres causes.

En effet, chaque étape de la mémorisation peut être perturbée par un problème différent.

Les 3 étapes de la mémoire et les causes de déficience possibles
Étape
Type de perturbation
Cause
L’encodage
Enregistrement de l’information
Troubles de l’attention
La consolidation
Mise en mémoire
Lésions d’une zone du cerveau où siège la mémoire, notamment l’hippocampe
La récupération
Rappel de l’information
Trouble des fonctions exécutives (problème de filtrage des stimuli de l’environnement)
  • Démence fronto-temporale et sous-cortico-frontale
  • Dépression
  • Vieillissement normal

Un test rapide pour faire facilement la différence

Le test des 5 mots contrôle chaque étape de la mémorisation. Il permet ainsi de déceler à quel niveau le trouble de la mémoire se situe.

Le neurologue et même le médecin généraliste peuvent ainsi préciser, en quelques minutes, la cause de la perte de mémoire. Le but : confirmer ou écarter le diagnostic de la maladie d’Alzheimer.

Une dame âgée remplissant un formulaire pendant un bilan neurologique, en consultation mémoire
Bilan neurologique, réalisé en consultation mémoire

Comment se déroule le test des 5 mots dans la détection de la maladie Alzheimer ?

Le test des 5 mots est réalisé en plusieurs étapes, au cours d’une consultation de dépistage de la maladie d’Alzheimer.

1re étape : la présentation de la liste de mots

Le professionnel de santé montre à votre proche une liste de 5 mots, écrits en colonne sur une feuille :

Musée

Limonade

Sauterelle

Passoire

Camion

Votre proche doit lire la liste et l’examinateur l’informe qu’il la lui redemandera.

C’est l’étape d’enregistrement, pendant laquelle votre proche est encouragé à mémoriser la liste. Pour ce faire, le professionnel lui fait associer les mots à des catégories. Le but : permettre ce qu’on appelle un « encodage sémantique ».

Le professionnel lui dit : « Dites-moi, tout en regardant la liste, quel est le nom de la boisson/l’ustensile de cuisine/l’insecte/le bâtiment/le véhicule. »

2e étape : le rappel immédiat pour vérifier l’enregistrement de la liste

Le professionnel retourne la feuille et demande à votre proche de lui dire les mots qu’il a lus. On parle de « rappel libre » ou spontané.

Si votre parent ne parvient pas à se rappeler de certains mots, il lui donne des indices : « Quel était le nom de… (l’insecte, etc.) ? » C’est le « rappel avec indiçage ».

L’examinateur compte le nombre de mots rappelés (avec ou sans indice). C’est le score de rappel immédiat.

  • Si le score est égal à 5 points, le test peut se poursuivre, car l’étape d’enregistrement des mots est réussie.
  • S’il est inférieur à 5, l’apprentissage est repris. Le professionnel retourne la feuille et représente les mots oubliés avec leur indice : « le nom de … est … ».  Il demande ensuite de rappeler le mot avec un indice. Cette étape peut être répétée trois fois.

3e étape : une autre activité cognitive pour détourner l’attention du patient

Le professionnel propose une autre tâche à votre proche. Il peut s’agir d’une épreuve de calcul mental ou de tout autre test servant à une évaluation des capacités cognitives, notamment le test de l’horloge.

Le but : occuper l’attention de la personne âgée sur une autre tâche verbale, pendant au moins 5 minutes.

4e étape : le rappel différé pour évaluer la mémorisation elle-même

L’examinateur demande ensuite à votre proche de lui redire les 5 mots.

S’il ne se souvient pas spontanément de tous les mots, il lui donne des indices, comme pour l’épreuve de rappel immédiat.

Le « score de rappel différé » mesure le nombre de mots rappelés correctement.

5e étape : les résultats

Le score total du test des 5 mots est la somme des scores des deux épreuves de rappels immédiat et différé.

Test des 5 mots de Dubois : quelle interprétation ?

D’après l’étude de Dubois, un score total inférieur à 10 points décèle une maladie d’Alzheimer, avec une sensibilité de 90 %.

L’examinateur note aussi les « intrusions », c’est-à-dire les mots dits par votre proche et ne faisant pas partie de la liste. Les sujets atteints d’une démence de type maladie d’Alzheimer ont tendance à en ajouter.

D’autres auteurs remettent en question la fiabilité du test des 5 mots dans la maladie d’Alzheimer après l’âge de 80 ans.

Si vous avez tenté de faire vous-même le test de 5 mots et avez obtenu moins de 10, ne paniquez pas ! Il ne s’agit pas d’un auto-test. En outre, il ne vérifie que la mémoire épisodique verbale et n’est pas une épreuve isolée. Il fait partie d’une batterie de tests se complétant. Les neurologues et autres spécialistes des consultations mémoire les font passer aux patients, avec d’autres examens. 

Il existe aujourd’hui d’autres tests pour détecter Alzheimer en quelques minutes. Certains peuvent être faits sur votre smartphone.

En savoir plus sur le « 5-word test » de Dubois.

Qu’est-ce que le MMS test ?

L’examen « MMS Test » (Mini-Mental State Examination) est un outil complémentaire au test des 5 mots, pour le diagnostic de la maladie d’Alzheimer. Faisant partie d’une batterie d’examens pouvant être utilisés pour cerner les troubles cognitifs, il permet une détection précoce des signes de la maladie.

Le test MMS est un questionnaire de 30 points largement utilisé, notamment en consultation mémoire. Il examine divers aspects de la fonction cognitive :

  • orientation dans le temps et l’espace – mémoire épisodique
  • apprentissage – mémoire des automatismes
  • capacité d’attention et de calcul – mémoire sémantique,
  • rappel immédiat – mémoire à court terme,
  • langage – mémoire à long terme,
  • praxie constructive (capacité à reconstituer un tout à partir d’éléments séparés ayant des relations spatiales).

L’association de ces deux méthodes permet aux professionnels de la santé d’obtenir une vue d’ensemble plus complète de l’état cognitif du patient.

La pertinence du test MMS dans le contexte du dépistage de la maladie d’Alzheimer est indéniable. En effet, le test des 5 mots cible certes spécifiquement la mémoire. Mais, le MMS Test élargit le spectre de l’évaluation en incluant d’autres domaines cognitifs susceptibles d’être affectés.

Le test MMS peut révéler des déficits cognitifs non détectés par celui des 5 mots. Il évalue notamment des tâches simples comme nommer des objets, suivre des instructions ou écrire une phrase complète.

Note de l’article (497 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Avatar auteur, Yaël A.
Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (23)

Réagissez, posez une question…

  1. Françoise DUCOUSSO

    J’encode très bien mais fais systématiquement une histoire avec les mots : genre :
    Je vais au musée en camion boire une limonade et vois une sauterelle dans la passoire

    Répondre
  2. Laffitte Patrick

    Mon mari à effectuer tests de mémoire en hôpital de jour , mais la gérontologue nous a dit que ceci n’était pas bon .
    Peut t ‘on en conclure que c’est Alzheimer

    Répondre
    1. Amandine

      Bonjour

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Les résultats négatifs des tests de mémoire en hôpital de jour ne permettent pas de conclure automatiquement à la présence d’Alzheimer; un diagnostic précis nécessite une évaluation approfondie par un spécialiste en neurologie.
      Bonne journée.
      Amandine

      Répondre
  3. Roger Renée

    J’ai lu la liste et répéter plusieurs fois et j’arrive à le savoir par cœur alors je peus continuer avec d’autres mots que je choisis moi meme

    Répondre
    1. Fse d'Argoeuves

      Je vérifierai demain si je me souviens de ces 5 mots …
      (musée limonade sauterelle passoire camion ) .. j’y ai consacré un p’tit carnet dans le tiroir de ma table de nuit ..
      J’ai 86 ans et des poussières et je fais ça comme un jeu !…
      5 Alzheimer chez les miens, dont 1 frere et 1 soeur ..
      + 3 belles soeurs !

      Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus