Les 10 motifs de recours aux urgences des personnes âgées
Le 23/05/2017 - Santé

Les personnes âgées ont souvent recours aux urgences des hôpitaux pour divers troubles de santé nécessitant une intervention spécifique. Si vous êtes un aidant, mieux connaître les symptômes de ces problèmes de santé vous permettra de réagir plus vite et d’aider votre proche âgé.

Les 10 motifs de recours aux urgences des personnes âgées

Plus d’un patient sur dix accueilli aux urgences est une personne âgée

En 2016, une hospitalisation sur cinq était dédiée aux personnes âgées de 75 ans et plus, d’après l’Observatoire Cap Retraite 2017 sur « l’hôpital face au vieillissement de la population française ».

La prise en charge médicale des personnes âgées commence par les services des urgences, où les plus de 75 ans constituent une « patientèle au profil particulier », d’après une étude de la Drees publiée en mars 2017 (Études et résultats).

Les personnes âgées représentent de 10 à 15 % des visites aux urgences des hôpitaux en France. Si près de 40 % des personnes âgées prises en charge aux urgences retournent à leur domicile et 5 % dans leur maison de retraite (Ehpad), plus de la moitié des patients âgés sont ensuite hospitalisés.

Pourquoi les personnes âgées arrivent-elles aux urgences ?

On associe généralement le passage aux urgences des personnes âgées avec des problèmes tels que les crises cardiaques ou les chutes. Mais les motifs de recours des personnes âgées aux urgences sont plus nombreux et peuvent être tout aussi graves.

Si vous accompagnez une personne âgée au quotidien, découvrez les problèmes qui doivent attirer votre attention.

  1. Les blessures et accidents

Les traumatismes sont le premier motif de recours aux urgences par les personnes âgées (25 % des cas). La traumatologie regroupe les blessures, chutes, accidents domestiques, accidents de la circulation, etc.

  1. Les pathologies cardiaques

Les problèmes cardiovasculaires sont le deuxième motif de recours aux urgences des personnes âgées (17 %). Les motifs cardiaques sont d’ailleurs plus fréquents chez les personnes âgées que chez la population des 15 à 74 ans : insuffisance cardiaque, troubles du rythme, pathologies coronaires et thromboses.

Les douleurs à la poitrine et la dyspnée font partir des symptômes les plus souvent évoqués par les personnes âgées à leur arrivée aux urgences. Ces troubles peuvent être le signe de maladies cardiaques, deuxième cause de décès en France (après le cancer).

  1. Les douleurs thoraciques

Comme on l’a vu, les douleurs à la poitrine chez les personnes âgées peuvent être le symptôme d’une pathologie cardiaque. Elles peuvent aussi être dues à d’autres troubles, tels que les crises cardiaques, blessures, caillots sanguins, infections respiratoires ou même des troubles gastro-intestinaux.

  1. Les effets indésirables et complications d’un traitement médical

Les effets secondaires des médicaments sont aussi une raison motivant l’arrivée aux urgences chez les personnes âgées. La polypathologie, fréquente chez les personnes âgées, accroît le risque d’interactions entre les médicaments, surtout en cas d’automédication.

Les motifs « généraux et divers » de recours aux urgences (fièvre, altération de l’état général, fatigue, etc.) représentent 12 % des passages aux urgences des personnes âgées.

  1. La bronchopneumopathie chronique obstructive

Les problèmes respiratoires représentent également 12 % des recours aux urgences des personnes âgées.

Quatrième cause de mortalité en France, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) couvre des troubles tels que la bronchite, l’emphysème et l’obstruction chronique des voies respiratoires. Les symptômes comprennent la fatigue, la toux et la dyspnée.

  1. La pneumonie

La pneumonie est l’une des plus courantes infections des voies respiratoires supérieures justifiant un passage aux urgences des personnes âgées. Les symptômes de la pneumonie chez les personnes âgées peuvent être plus discrets que chez les enfants et les jeunes adultes. Ils comprennent la dyspnée, la toux et la confusion, voire le délire.

  1. Les douleurs abdominales

Les problèmes gastrologiques comptent pour 10 % des recours aux urgences des personnes âgées.

Les troubles digestifs, intoxications alimentaires et infections gastrologiques peuvent causer des douleurs ou des nausées, de même que les calculs rénaux. Ces troubles risquent en outre de favoriser la déshydratation ou la dénutrition des personnes âgées.

  1. L’AVC

Les affections neurologiques constituent 9 % des motifs de recours aux urgences des personnes âgées. Dans 70 % des cas d’hospitalisation, il s’agit d’un AVC.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) est la troisième cause de décès en France. Six symptômes permettent de reconnaître un éventuel AVC chez les personnes âgées : une hémiplégie, une perte de la sensibilité d’un membre, des signes d’aphasie, des difficultés motrices, une perte subite de la vision d’un œil et des migraines intenses. En cas d’apparition soudaine de ces signes, il faut rapidement consulter un médecin.

  1. L’infection urinaire

Pour prévenir l’infection urinaire chez les personnes âgées, il est important de les faire boire suffisamment, malgré le dérèglement du mécanisme de la soif. Aux États-Unis, la déshydratation représente 1,4 % des hospitalisations de personnes âgées de 65 ans et plus.

  1. Les troubles de la colonne vertébrale

Les maux de dos constituent un autre des symptômes qui poussent les personnes âgées à se rendre aux urgences, qu’ils soient dus à une blessure au dos ou au cou, à une hernie discale ou à un état inflammatoire, comme l’arthrite.

Si vous êtes un aidant familial, familiarisez-vous avec les symptômes de ces urgences médicales fréquentes, vous serez ainsi mieux préparé si elles se produisent.

L'avis des utilisateurs sur cet article
3.6/5 - 5 votes - Votre vote :

Articles connexes