Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 1 lecteurs

    L’agent de service hôtelier ou hospitalier, ASH en Ehpad, est l’un des acteurs clés du personnel de la maison de retraite médicalisée. Il travaille en coopération étroite avec le personnel soignant pour garantir le confort et le bien-être des résidents. Il est souvent un interlocuteur de choix de la personne âgée accueillie dont il partage le quotidien. Cette relation étroite avec les résidents est un point fort du métier d’ASH.

    Qu’est-ce qu’un ASH en Ehpad ? Définition…

    L’ASH en Ehpad est un agent de service hôtelier ou hospitalier. Il fait partie du personnel d’hébergement et de vie sociale (FPHVS), d’après la classification des emplois dans les établissements accueillant des personnes âgées. 

    L’ASH travaille en collaboration étroite avec les autres employés de l’Ehpad : personnel soignant et personnel des services administratifs et techniques. 

    Quel est le rôle de l’ASH en Ehpad ? 

    Les missions de l’agent de service hospitalier (ASH) en Ehpad sont définies par le décret pour la fonction publique hospitalière du 18/04/89. 

    Les agents des services hospitaliers ont pour mission d’entretenir l’ensemble des locaux de l’Ehpad. Les ASH s’occupent aussi de toutes les tâches garantissant le bien-être et le confort des résidents de la maison de retraite. En revanche, ils ne participent en aucun cas aux soins infirmiers ou médicaux des personnes accueillies. Ces tâches relèvent uniquement du travail et des prérogatives du personnel soignant (infirmière, aide-soignant de l’Ehpad, etc.).

    Les fonctions des ASH en Ehpad sont donc multiples et variées. Ils sont réellement au cœur de la prise en charge quotidienne des résidents : 

    • Ils assurent la propreté de tous les locaux de la maison de retraite. Ils nettoient et désinfectent aussi bien les salles à manger, les salons, les bureaux de la direction que les chambres personnelles des résidents ;
    • Ils gèrent les stocks des différents produits d’entretien ;
    • Ils aident l’aide-soignant à changer le linge de lit et de toilette des résidents ;
    • Ils peuvent assister l’aide-soignant dans la manipulation des résidents en perte d’autonomie pour la toilette ;
    • Ils s’occupent de trier le linge sale avant de le remettre à la lingerie, puis rapportent et rangent le linge propre ;
    • Ils prennent part à la distribution des repas aux résidents, à la fois en salle à manger et dans les chambres, pour les personnes à mobilité réduite ; 
    • Ils assistent les aides-soignants pour aider les résidents les plus dépendants à manger ;
    • Ils nettoient et rangent la salle à manger après les repas et s’occupent de trier et d’évacuer les déchets ;
    • Ils aident les résidents à se rendre dans les pièces communes et dans les salles d’activités ;
    • Ils peuvent aider l’équipe d’animation de la maison de retraite lors des activités manuelles et autres ;
    • Ils communiquent avec les résidents pour connaître leurs attentes, mais aussi répondre à leur besoin de relation sociale ;
    • Ils échangent avec les familles des résidents pour mieux comprendre leurs besoins et adapter la prise en charge. Ils communiquent également avec les proches pour les rassurer lors de l’accueil d’un nouveau résident. 
    L’ASH peut aider les résidents pendant les repas

    Quelles sont les compétences requises d’un ASH en Ehpad ?

    Les compétences requises d’un agent de services hospitalier en Ehpad sont diverses. L’ASH est en contact quotidien avec les résidents et intervient dans de nombreux aspects de leur prise en charge. Il doit donc être doté de nombreuses qualités humaines : 

    • Pudeur : savoir respecter la dignité et l’intimité des résidents, surtout dans les tâches liées à l’entretien de la chambre et de la salle de bain de la personne accueillie ;
    • Patience : encourager la personne âgée à être autonome et à faire le maximum de choses en fonction de ses capacités, même si cela complique son travail ;
    • Empathie : être à l’écoute des résidents, à la fois lorsqu’ils expriment leurs besoins et lorsqu’ils partagent ce qu’ils ont sur le cœur ;
    • Discrétion et tolérance : accepter les opinions différentes des résidents. Respecter le secret médical, lorsqu’ils sont amenés à travailler avec l’équipe soignante et informés de l’état de santé des résidents ;  
    • Compréhension et bienveillance : l’ASH doit respecter le refus de soins du résident d’Ehpad et faire preuve d’originalité pour aider sans forcer ;
    • Esprit d’équipe : être capable de collaborer avec l’ensemble du personnel de la maison de retraite. Accepter de suivre les instructions de l’équipe soignante pour le bien-être des résidents ;
    • Sens de l’organisation et autonomie : être capable de gérer un emploi du temps souvent chargé et savoir travailler de manière autonome, 
    • Capacités physiques : pouvoir assumer un temps plein et des horaires parfois exigeants, tout en réalisant des tâches souvent fatigantes.   

    Le métier d’ASH en Ehpad est donc une profession exigeante, nécessitant un véritable amour de son prochain et une volonté d’aider. Les personnes âgées accueillies en maison de retraite médicalisée sont souvent vulnérables. 

    L’agent de service hôtelier devra relever des défis comme la prise en charge de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Devant des troubles de comportement et une incapacité à communiquer du résident, l’ASH en maison de retraite doit s’adapter et apprendre des moyens de communication non verbale. 

    Un homme âgé jour aux échecs avec une ASH en Ehpad
    L’ASH peut aussi jouer avec les résidents

    Quelle formation suit un ASH en Ehpad ?

    Le métier d’agent de services hospitaliers ou hôteliers ne nécessite aucun diplôme. Néanmoins, en Ehpad, le recrutement de l’ASH est facilité par la présentation d’un CAP ou d’un BEP spécialisé, et d’une lettre de motivation soignée. Un Bac Pro Hygiène, Propreté, Stérilisation est utile.

    Après intégration dans l’équipe de la maison de retraite, l’ASH pourra participer à des formations continues proposées par l’établissement. Le but : aider l’ensemble personnel à améliorer sa pratique et à apprendre des techniques de soin bienveillantes. Des formations à l’Humanitude sont souvent organisées par les Ehpad, qui peuvent en faire profiter les ASH aux côtés des aides-soignants.   

    Pour évoluer vers d’autres postes demandant plus de responsabilités, l’ASH en Ehpad devra obtenir l’un des diplômes suivants : 

    • CAP Maintenance et hygiène des locaux ;
    • CAP Agent de propreté et d’hygiène ;
    • BEP Métiers de l’hygiène ;
    • BEP Carrière Sanitaires et sociales.

    L’ASH peut devenir chef d’équipe ou s’orienter vers d’autres postes dans les domaines de la santé ou des services à la personne. S’il souhaite poursuivre sa carrière en Ehpad, l’ASH peut compléter ses études et devenir : 

    • aide-soignant — certificat d’Aptitude aux fonctions d’Aide-Soignant ;
    • aide médico-psychologique (AMP) —  diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAS) ;
    • auxiliaire de vie sociale (AVS) —  diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAS).

    Questions fréquentes 

    Combien gagne un ASH en Ehpad ? 

    Le salaire d’un ASH en Ehpad est généralement égal au SMIC, soit 1 709,28 € brut par mois (1 352 € net pour 35 h hebdomadaires – à partir du 1er janvier 2023). 

    Il est majoré en fonction de l’ancienneté, des diplômes et de la région d’exercice (par exemple en région parisienne). 

    Quels sont les horaires de travail de l’ASH en Ehpad ? 

    Les résidents sont hébergés dans la maison de retraite 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Par conséquent, l’organisation du travail des ASH en Ehpad se fait en général en plusieurs quarts de travail. L’agent de service hôtelier peut être amené à travailler le week-end et la nuit. 

    Le poste d’ASH de nuit en Ehpad peut être partagé par roulements entre les différents agents ou être assumé par la même personne. Tout dépend des exigences de l’établissement ou des préférences de l’équipe.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite