Le Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) en Ehpad

La prise en charge d’un résident atteint de la maladie d’Alzheimer peut être optimisée par un accompagnement adapté. C’est le but du PASA (Pôle d’activités et de soins adaptés), une unité de vie confortable et sécurisée au sein de l’Ehpad. Grâce à des activités sociales et thérapeutiques, il permet de stimuler les résidents et de maintenir au maximum leur autonomie.

Le Pôle d’activités et de soins adaptés (PASA) en Ehpad

Qu’est-ce qu’un PASA ? Définition du Pôle d’activités et de soins adaptés

Le PASA (Pôle d’activités et de soins adaptés) est un lieu de vie construit au sein d’un Ehpad, pour accueillir dans la journée les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou de maladies neuro-dégénératives.

Cet espace permet une prise en charge des résidents présentant des troubles de comportement modérés, un à plusieurs jours par semaine, avec un accompagnement à visée sociale et thérapeutique. Pour ce faire, des activités sont organisées par l’équipe pour le groupe du PASA et pour chaque résident individuellement, en fonction de son projet de vie.

Les objectifs du PASA sont multiples :

  • maintien des capacités et facultés,
  • promotion des relations et liens sociaux,
  • réduction des troubles du comportement,
  • respect de la personnalité du résident.

À qui est adapté l’accueil en PASA ?

L’accueil en PASA s’adresse aux résidents de l’Ehpad, atteints de la maladie d’Alzheimer, pouvant bénéficier des activités organisées et animées par l’équipe pluridisciplinaire.

Il ne convient pas à tous les stades de la maladie d’Alzheimer, mais aux personnes :

  • ayant des troubles cognitifs modérés,
  • présentant des troubles du comportement modérés,

Quels sont les critères d’éligibilité à la prise en charge au sein d’un PASA ?

L’admissibilité dans un PASA répond à des critères précis, définis par le ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale (dans une circulaire sur la création des PASA et UHR, dans le cadre du Plan Alzheimer).

L’accueil en PASA sera ainsi proposé aux résidents répondant aux critères suivants :

  • être atteint (e) de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée,
  • présenter des troubles du comportement modérés (par exemple : l’apathie, l’agitation, la déambulation…), portant atteinte à la sécurité et à la qualité de vie de la personne et des autres résidents,
  • ne pas souffrir d’un syndrome confusionnel,
  • être mobile (même avec un fauteuil roulant),
  • consentir à l’accueil.

Comment intégrer un PASA ?

À l’admission et régulièrement pendant l’accueil, l’équipe pluridisciplinaire de l’Ehpad, dirigée par le médecin coordonnateur, évalue les capacités du résident atteint de la maladie d’Alzheimer. Le but : adapter la meilleure prise en charge pour répondre à ses besoins spécifiques.

Lorsqu’elle peut être bénéfique, l’admission au sein du PASA est alors proposée au résident et à sa famille. Son consentement et l’adhésion de ses proches sont une condition importante à la prise en charge dans le pôle.

Comment est aménagé le PASA ?

Le PASA est un espace dont l’environnement architectural est conçu pour offrir au résident un lieu de vie confortable, rassurant et stimulant. D’un côté, tout est mis en œuvre pour maintenir les capacités du résident, mais de l’autre, on évite de le sur-stimuler pour prévenir la confusion et l’agitation.

L’aménagement architectural vise également à faciliter le travail du personnel soignant et de l’équipe d’animation du PASA.

Il comprend :

  • un salon pour un accueil convivial de la famille ;
  • au moins deux salles d’activités permettent de proposer des animations et des ateliers, individuels ou collectifs, adaptés aux capacités et aux goûts des résidents ;
  • une salle à manger pour les résidents du PASA ;
  • un jardin ou à une terrasse, dont l’accès est libre et permettant de déambuler en toute sécurité.

Comment fonctionne le PASA ?

La capacité d’accueil du PASA est limitée à 14 résidents.

En général, le pôle les accueille de 10 h à 18 h, avec le déjeuner dans le restaurant du PASA. Dans de nombreux Ehpad, le PASA opère seulement du lundi au vendredi. Certains établissements proposent néanmoins une prise en charge d’un à sept jours par semaine, y compris le week-end.

Quels professionnels comprend l’équipe ?

L’équipe du PASA est pluridisciplinaire, afin d’offrir le meilleur dispositif d’accompagnement possible. Ce personnel adapté suit une formation spécifique à l’accompagnement de personnes présentant des troubles du comportement et ayant besoin d’une stimulation.

L’équipe comprend en général les professionnels suivants :

  • le médecin coordonnateur de l’Ehpad — il valide l’admission au sein du PASA et dirige l’équipe ;
  • des assistants de soins en gérontologie (ASG) — ils s’occupent des résidents dans les actes de la vie quotidienne et pendant les animations ;
  • un psychomotricien ou un ergothérapeute — il anime des activités de coordination ;
  • un psychologue — il participe à l’évaluation des résidents avant et après l’admission, et offre du soutien aux aidants familiaux.

Quelles sont les activités proposées au sein du PASA ?

L’accompagnement des résidents au sein du PASA passe par :

  • la prise en charge des actes de la vie quotidienne,
  • des activités adaptées aux besoins de stimulation des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les activités à visée sociale et thérapeutique permettent de renforcer :

  • les capacités motrices et cognitives : ateliers cuisine, activités physiques, jardinage, stimulation de la mémoire…
  • les fonctions sensorielles : musicothérapie, création artistique, chant…
  • le lien social entre les résidents : repas, activités et projets en commun, sorties…

Combien coûte l’accueil en PASA ?

L’accueil du résident au sein du PASA n’entraîne pas de facturation supplémentaire au tarif journalier de l’Ehpad. Il fait partie des possibilités de prise en charge des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer, mises en place par l’établissement pour optimiser l’accompagnement.

Quelle est la différence entre un PASA et une UHR ?

Le PASA (Pôle d’activités et de soins adaptés) et l’UHR (Unité d’hébergement renforcée) sont des notions assez proches. Ces deux options d’accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ont été mises en place dans le cadre du Plan Alzheimer.

Néanmoins, elles ne s’adressent pas tout à fait au même public et proposent une prise en charge différente.

Les différences entre le PASA et l’UHR
PASAUHR
Public accueilliPersonne atteinte de la maladie d’Alzheimer
+ troubles du comportement modérés
Personne atteinte de la maladie d’Alzheimer
+ troubles du comportement sévères
Établissement comportant ce dispositifEhpadEhpad
USLD
AccueilEn journéeJour et nuit
Prise en chargeDéjeuner + activitésHébergement, repas, soins et activités
Équipe Médecin coordonnateur
ASG
Ergothérapeute ou psychomotricien
Psychologue
Médecin coordonnateur ou de l’USLD
ASG
Ergothérapeute ou psychomotricien
Psychologue
Infirmiers
Personnel soignant de nuit



Le PASA fait partie des dispositifs de prise en charge des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés. De plus en plus d’établissements comptent un ou plusieurs pôles de ce type.

Pour savoir si une résidence comporte une unité Alzheimer, consultez l’annuaire des maisons de retraite et des Ehpad de Cap Retraite, et filtrez par type d’établissement.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.8/5 - 4 votes - Votre vote :

Articles connexes