Bénéficier d’une aide au maintien à domicile

Bénéficier d’une aide au maintien à domicile permet aux personnes âgées dépendantes de continuer à vivre chez elles et d’ainsi préserver leur cadre de vie et leur indépendance. Quelles sont les aides financières existantes ?

Bénéficier d’une aide au maintien à domicile

Quelles sont les aides au maintien à domicile des personnes âgées ?

L’entrée en établissement d’hébergement n’est pas une nécessité incontournable pour la personne âgée lorsque le besoin d’assistance au quotidien commence à se faire ressentir. Il est certes important de se poser les questions clés avant de choisir entre maison de retraite ou maintien à domicile, afin de prendre la meilleure décision.

Même lorsque le choix est réfléchi, résider chez soi malgré un début de handicap pose parfois des problèmes d’ordre technique, médico-social et financier. Pour pallier ces difficultés, les autorités ont mis en place diverses aides au maintien à domicile des personnes âgées : aide ménagère, APA, aides locales des centres communaux d’action sociale (CCAS).

Les caisses de retraite prévoient également des programmes pour faciliter le bien vieillir de leurs assurés.

Ces différentes aides financières au maintien à domicile des personnes âgées permettent notamment de prévenir les chutes, mais aussi de lutter contre l’isolement, grâce à la présence d’une auxiliaire de vie sociale ou d’un autre intervenant.
 

Type d’aide au maintien à domicileOrganisme versant l’aideQui est concerné ?
Aide-ménagère Conseil départementalPersonnes âgées encore autonomes qui ont besoin d’aide
Plan d’action personnaliséCaisse de retraitePersonnes âgées encore autonomes qui ont besoin d’aide et dont les revenus dépassent les plafonds de l’aide sociale (aide-ménagère du département)
Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile)Conseil départementalPersonnes âgées dépendantes (GIR 1 à 4, évalué par une équipe médico-sociale du département)
Aides locales des CCASCommune, à travers le centre communal d’action socialePersonnes âgées qui ont besoin d’aide (portage des repas, ateliers sur des thèmes liés au maintien à domicile)

Qu'offre l’aide ménagère pour le maintien à domicile ?

Les personnes âgées qui ont besoin d’une aide au maintien à domicile peuvent bénéficier de l’aide sociale du département.

L’aide ménagère à domicile est accordée à toute personne âgée respectant les conditions suivantes :

  • être âgé de 65 ans et plus (60 ans en cas d’inaptitude au travail),
  • avoir besoin d’une assistance dans les actes essentiels du quotidien ou d’une surveillance, en raison de son état de santé,
  • avoir des revenus inférieurs à l’ASPA (803,20 € par mois ou 1 246,97 € pour un couple),
  • ne pas pouvoir bénéficier de l’APA (GIR 5-6).

Si les revenus sont supérieurs à ces plafonds, ce sont les caisses de retraite qui financent cette aide au maintien à domicile (également sous condition de ressources), à travers des programmes comme le plan d’action personnalisé (PAP) de la CNAV ou l’aide au maintien à domicile (AMD) pour les retraités de la fonction publique.

L’aide ménagère permet le maintien à domicile des personnes âgées qui commencent à perdre leur autonomie. Elle peut donc couvrir des prestations, telles que :

  • le ménage du logement,
  • l’entretien du linge,
  • l’aide à l’hygiène,
  • la préparation de repas à la maison.

Certaines mairies organisent, pour les aînés de la commune, un service de repas à domicile. Selon les communes, il peut exister ou non une aide financière partielle en fonction des revenus de la personne âgée.

L’AMD susmentionnée comprend aussi un soutien pour le retour à domicile après hospitalisation, ainsi qu’une aide à l’habitat pour l’aménagement du domicile.

Le Centre communal d’action sociale (CCAS) vous aidera à faire les démarches pour obtenir ces aides aux seniors.

À qui est destinée l'allocation personnalisée d'autonomie à domicile (APA) ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) peut servir à financer une aide au maintien à domicile de la personne âgée.

L’APA est destinée aux personnes :

  • classées dans les GIR 1 à 4, c’est à dire moyennement à fortement dépendantes,
  • âgées de 60 ans et plus,
  • résidant en France de manière stable.

Les personnes ayant un GIR 5 ou 6 peuvent s’adresser à leurs caisses de retraite, auprès desquelles elles peuvent éventuellement prétendre à une aide financière au maintien à domicile.

Le montant de l’APA est égal à celui plan d’aide élaboré par une équipe médico-sociale du département, diminué d’une participation du bénéficiaire calculée en fonction de ses ressources.

L’APA permet de financer des aides au maintien à domicile des personnes âgées :

  • aides humaines : travaux ménagers, assistance au quotidien, portage des repas (ces prestations peuvent être fournies par des services d’aide à domicile, le CCAS ou même un aidant familial) ;
  • aides techniques : téléassistance, etc.
  • aménagement du logement : pour assurer la sécurité de la personne dans son habitat, notamment avec des barres d’appui ou une douche italienne, pour prévenir le risque de chutes ;
  • solutions de répit pour les aidants : accueil de jour, séjour temporaire.

L’APA est accordée à toute personne âgée dépendante, quels que soient ses revenus, tandis que l’aide ménagère au maintien à domicile est soumise à condition de ressources.

En outre l’APA n’est pas récupérable, tandis que l’aide du département peut être récupérée sur la succession de la personne âgée.

L’APA ne couvre pas les soins à domicile, pris en charge dans le cadre de la protection de l’assurance maladie.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.8/5 - 10 votes - Votre vote :

Articles connexes