Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite Alzheimer

    Partager :

    Cet article a été noté par 183 lecteurs

    Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer repose sur un bilan complet des capacités cognitives de la personne (IRM, questionnaires…). Il est généralement effectué dans le cadre d’une consultation mémoire. Toutefois, il n’existe pas de test Alzheimer spécifique et il est impossible de dépister la maladie à un stade précoce. Au-delà du simple test mémoire Alzheimer gratuit en ligne, les scientifiques cherchent à élaborer de véritables tests de dépistage de la maladie d’Alzheimer.

    Comment diagnostiquer la maladie d’Alzheimer ?

    Un bon diagnostic de la maladie d’Alzheimer est important pour mettre en place une prise en charge adapté du patient.

    Pour la famille, il est difficile d’être certain qu’un proche est réellement atteinte de la maladie de la maladie d’Alzheimer. Plusieurs des symptômes de la maladie ressemblent à ceux d’autres affections, comme la démence sénile, la dépression, etc. Aux premiers stades de la maladie, ils peuvent être pris pour les effets du vieillissement ou du stress.

    L’examen diagnostic doit être entrepris dès l’apparition de plusieurs signes : le médecin tentera d’éliminer les autres causes. Le bilan complet peut être effectué dans le cadre d’une consultation mémoire ou chez un neurologue.

    Les différentes étapes du diagnostic de la maladie d’Alzheimer
    ExamenDescription
    EntretienEntretien avec un patient ou un aidant :
    – détails sur les antécédents médicaux,
    – facteurs de risque,
    – traitements actuels,
    – difficultés observées,
    Examen cliniqueBilan de l’état général et cardio-vasculaire. Recherche des éléments suivants :
    – perte de poids,
    – hypertension,
    – confusion,
    – déficits auditif ou visuel
    Évaluation des fonctions cognitivesExamen par un neurologue de :
    – l’attention et la concentration,
    – l’orientation,
    – la mémoire à court et long terme,
    – du langage,
    – des fonctions exécutives…
    Évaluation des activités de la vie quotidienneExamen portant sur les conséquences du trouble sur les actes du quotidien
    Bilan comportemental et neuropsychologiqueRecherche de troubles psychologiques et comportementaux, effectuée par un neuropsychologue
    Examens biologiquesTests de laboratoire et analyses sanguines, pour éliminer une autre affection susceptible d’entraîner des troubles cérébraux similaires
    ImagerieRecherche d’autres causes aux troubles observés ou visualisation d’une atrophie de certaines régions du cerveau :
    – imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM),
    – tomodensitométrie.

    Quel est le rôle des consultations mémoire ?

    Le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est réalisé :

    • dans les consultations mémoire, généralement situées dans un hôpital,
    • auprès de neurologues libéraux, en collaboration avec les médecins généralistes.

    En cas de diagnostic complexe, les patients sont dirigés vers les Centres Mémoire de Ressources et de Recherche (CMRR).

    Les consultations mémoire sont ouvertes à toute personne présentant des troubles de la mémoire ou des troubles cognitifs (raisonnement, jugement, compréhension…). Elles se présentent comme des lieux d’examen, d’information et d’accompagnement pour le malade et ses aidants.

    Le bilan diagnostic d’Alzheimer effectué par les CM permet de rassurer le patient ou de déterminer avec fiabilité l’existence d’un syndrome démentiel.

    Il est ensuite possible d’envisager la prise en charge adaptée :

    Dans le cadre des plans Alzheimer successifs, le gouvernement a encouragé la création de consultations mémoire pour favoriser le diagnostic de la maladie d’Alzheimer

    Pourquoi chercher un test pour détecter la maladie d’Alzheimer ?

    Il est rare de détecter la maladie d’Alzheimer à un stade très précoce. Les symptômes ne sont pas encore visibles ou sont fréquemment minimisés. Pourtant, un diagnostic précoce et une prise en charge rapide permettraient d’améliorer le bien-être du malade.

    Les scientifiques œuvrent donc à créer des tests de dépistage de la maladie d’Alzheimer. Le but : poser un diagnostic probant de l’évolution potentielle de l’état cérébral des patients, avant qu’ils n’atteignent le stade de la démence. À ce moment-là, la dépendance s’installe déjà et affecte la qualité de vie de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et de ses proches.

    Les chercheurs ont en effet découvert que les premières lésions cérébrales pouvaient apparaître vers 30-40 ans, pour ne révéler les premiers symptômes de la maladie que 25 à 30 ans plus tard ! La recherche se penche donc sur des moyens de dépistage précoce de la maladie d’Alzheimer. D’autant plus que la démence sénile risque de s’étendre considérablement avec le vieillissement de la population.

    Existe-t-il déjà des tests pour détecter Alzheimer ?

    S’appuyer sur un seul test de mémoire pour détecter la maladie d’Alzheimer n’est pas suffisant pour éliminer les autres causes de maladie neurodégénérative. Le Pr Bruno Dubois (INSERM, Hôpital de la Salpêtrière Paris), avec une équipe de chercheurs, s’est donc penché sur le problème. Le but : élaborer toute une série de tests permettant de dépister les « anomalies de la fonction amnésique».

    Selon le Pr Dubois, « le croisement des résultats de ces tests, même s’ils ne sont pas fiables à 100 %, permet un dépistage de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce ».

    Aujourd’hui, les recherches se poursuivent sur le sujet. Des avancées sont régulièrement annoncées dans les revues scientifiques, en attendant la mise en place d’un test véritablement efficace.

    Par exemple, une équipe de chercheurs français de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) a présenté en 2009 un test de dépistage d’Alzheimer en 20 minutes. Ce dernier utilise l’imagerie du cerveau (IRM) pour analyser l’épaisseur de la matière grise des patients, le cortex, une zone particulièrement atteinte par la maladie. Cette technique de dépistage d’Alzheimer, mise au point par l’équipe du Dr Celsis, a l’avantage d’être simple, rapide et surtout prometteuse, même si elle est encore en cours d’étude.

    Des sites proposent même des tests Alzheimer en ligne (comme le test SAGE). Il est néanmoins recommandé de consulter un médecin lorsqu’on constate une perte de mémoire, pour procéder à un diagnostic complet ou participer à un essai clinique. Un simple test mémoire ne suffit pas.

    Existe-t-il un test sanguin pour détecter la maladie d’Alzheimer ?

    Il n’existe pas encore de test sanguin spécifique pour détecter la maladie d’Alzheimer. Néanmoins, la recherche progresse sur ce plan et un tel test pourrait bientôt être disponible pour dépister la maladie de manière précoce.

    La protéine bêta-amyloïde, marqueur de la maladie d’Alzheimer

    Un test sanguin développé par des chercheurs américains a récemment donné des résultats prometteurs pour la détection des premiers signes de la maladie d’Alzheimer.

    La maladie d’Alzheimer est causée en autre par l’accumulation de bêta-amyloïde, une protéine qui s’agglutine pour former des plaques amyloïdes dans le cerveau. Deux de ces protéines contribuent le plus à la formation de ces plaques sont la bêta-amyloïde 40 et la bêta-amyloïde 42.

    La nouvelle étude, parue en février 2022 dans la revue Neurology, s’interroge sur :

    • la production de bêta-amyloïde,
    • sa clairance (élimination de l’organisme) chez l’homme,
    • pourquoi les plaques amyloïdes se développent avec le vieillissement et entraînent la maladie d’Alzheimer.

    Le neurologiste Dr Randall Bateman et son équipe de la Washington University School of Medicine ont entrepris de mesurer le processus d’élimination de la bêta-amyloïde 42 du cerveau et du système nerveux central.

    Les scientifiques ont examiné la formation de la bêta-amyloïde 42 et son élimination du cerveau à travers le sang. Ils ont découvert que l’analyse du rapport entre l’amyloïde bêta 42 et l’amyloïde bêta 40 dans le sang pouvait permettre d’identifier si le cerveau d’une personne développe ou non des plaques amyloïdes.

    Il leur reste à déterminer la précision du diagnostic à l’aide de ce nouveau test sanguin (Bateman et coll., 2022).

    Un autre marqueur sanguin : la protéine Tau

    Une autre étude publiée en juin 2021 dans la revue Brain a révélé le développement d’un autre test sanguin visant à prédire l’existence d’un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer.

    Ce test s’appuie sur un autre marqueur sanguin, la protéine Tau (P-tau) pour prédire qui sont les personnes les plus susceptibles de connaître un déclin cognitif et un rétrécissement du cerveau. Comme les plaques amyloïdes, la protéine Tau est associée à la maladie d’Alzheimer.

    En février 2018, des chercheurs japonais et australiens avaient déjà présenté leurs résultats sur un test sanguin pour dépister la maladie d’Alzheimer (revue Nature).

    Le test permettait de détecter dans le sang des fragments de la protéine bêta-amyloïde, un bio-marqueur de la démence (en plus des protéines Tau). D’après ces scientifiques, le test aurait une efficacité de 90 %.

    Sophie, Conseillère Cap Retraite

    Trouver un EHPAD Alzheimer près de chez vous n’a jamais été aussi facile!

    SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

    Déterminez vos critères

    SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…