Accueil des personnes âgées: tour d’horizon

Derrière la dénomination usuelle « maison de retraite » se cachent des différences importantes, selon les types d’établissements d’accueil des personnes âgées, leur nature et leur statut. Rapide tour d’horizon des différentes formules existantes.

Accueil des personnes âgées: tour d’horizon

L'accueil des personnes âgées en maison de retraite

Les maisons de retraite sont des structures spécialisées dans l’accueil des personnes âgées valides, semi-valides ou invalides. Elles n’ont plus rien à voir avec les anciens asiles pour personnes âgées. On distingue :

Les maisons de retraite publiques

Les maisons de retraite publiques appartiennent à la commune ou au département. Les tarifs de ces établissements sont fixés par le Conseil général. Les résidents démunis peuvent y bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Ces établissements d’accueil des personnes âgées représentent plus de la moitié du parc global.

Les maisons de retraite privées, associatives ou commerciales

Les maisons de retraite privées et associatives appartiennent à des caisses de retraite, des mutuelles, des groupes hôteliers, des groupes privés spécialisés, des associations loi 1901 ou des fondations. Le tarif journalier de ces structures d’accueil des personnes âgées y est généralement plus élevé que dans le secteur public.

Les maisons de retraite médicalisées ou Ehpad

Les maisons de retraite dites « médicalisées » ou « à section de cure médicale » sont spécialisées dans l’accueil des personnes âgées ayant perdu momentanément ou durablement la capacité d’effectuer seules les actes du quotidien ; ou atteintes d’une affection nécessitant un traitement et une surveillance médicale.

Elles proposent à leurs résidents un encadrement médical et des activités adaptées, pour des séjours longs ou un hébergement temporaire. Ces maisons de retraite permettent aux personnes âgées en perte d’autonomie de bénéficier de l’attention et des soins d’un personnel permanent qui comprend des médecins, des infirmières, des aides-soignants, des auxiliaires de vie, des kinésithérapeutes, des orthophonistes et des animateurs.

Les maisons de retraite médicalisées sont aujourd’hui appelées des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Elles doivent avoir signé une convention tripartite pluriannuelle avec le Conseil général et l’Assurance maladie (représentée par le Directeur Général de l’Agence régionale de santé).

L'accueil des personnes âgées Alzheimer

L’unité protégée Alzheimer ou Cantou (Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupations Utiles) est une petite unité qui prend en charge des personnes âgées présentant des symptômes de démence ou de la maladie d’Alzheimer. Cette structure d’accueil organise un véritable projet de vie autour de la personne âgée. Elle permet de faire face de manière globale à la problématique de la démence qui se traduit souvent par une désorientation, des angoisses ou des difficultés du comportement. Activité thérapeutique, renforcement du lien social, personnel formé… Tout est mis en œuvre pour répondre aux besoins du résident.

Il existe deux types de Cantou :

  • ceux qui sont intégrés à un établissement d’accueil de type maison de retraite ;
  • ceux qui ont une existence et un fonctionnement autonome.

Les unités de soins de longue durée (USLD)

Les ULSD sont des unités destinées à l’accueil des personnes âgées n’ayant plus leur autonomie de vie et dont l’état nécessite une surveillance constante et des traitements médicaux d’entretien. Dans la majorité des cas, elles sont rattachées à un établissement hospitalier. Les dépenses de soins sont prises en charge par l’Assurance maladie. Comme dans les Ehpad, le résident s’acquitte toutefois d’un tarif dépendance et d’un tarif hébergement.

L'accueil des personnes âgées en foyers-logements et en résidences service

Les résidences-autonomie (ex-foyers-logements), ainsi que les résidences services seniors constituent une formule intermédiaire entre le domicile et l’hébergement collectif. L’accueil des personnes âgées valides se fait dans de petits logements individuels, qui proposent tous les attributs du domicile.

Ces résidences comportent des locaux communs (salle à manger, salle de sport), un local sanitaire et des services collectifs, tels que restauration et blanchissage du linge.

Les résidences services offrent la possibilité de louer ou d’acheter un logement, du studio au deux ou trois pièces. Comme les foyers-logements, elles permettent de bénéficier de services facultatifs payants, tels que la restauration, les loisirs, l’entretien du logement, le pressing… Le standing de ces structures d’accueil des personnes âgées est cependant plus élevé que celui des résidences-autonomie, qui ont une vocation sociale.

Notons une autre forme d’hébergement : l’accueil familial chez une famille d’accueillants, qui offre une chambre, l’alimentation et la blanchisserie, de jour comme de nuit. Un suivi social de l’aîné accueilli est assuré par le département.

Vous avez des questions sur les aides financières que le résident peut obtenir pour financer son accueil en établissement ? Retrouvez les conseils de Cap Retraite sur les droits des personnes âgées (conditions d’obtention de l’APA en établissement, information sur l’ASH…)

Documents associés

Quels documents souhaitez vous recevoir

Articles connexes

Les maisons de retraite privées ou associatives

Les maisons de retraite privées ou associatives

Les maisons de retraite privées se développent de plus en plus. Elles répondent au besoin croissant de prise en charge en établissement des personnes âgées dépendantes ou fragilisées. Leurs prestations sont souvent plus luxueuses que dans le public.

Lire la suite

Les unités de soins de longue durée

Les unités de soins de longue durée

La prise en charge d’une personne âgée malade très dépendante est souvent plus aisée dans une unité de soins de longue durée (USLD), où les patients bénéficient d’une surveillance médicale constante. Ces établissements ont le plus souvent le statut d’Ehpad.

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :

    Copyright © 2016 - Cap Retraite