Gérer la canicule en Ehpad : c’est le challenge de l’été en France. Pour protéger les pensionnaires des dangers provoqués par les vagues de chaleur, les maisons de retraite s’organisent. 

Avec plus de 30 degrés affichés sur les thermomètres ces dernières semaines de juillet, le triste épisode de 2003 revient chaque été en mémoire. Mais cette année encore, grâce au plan canicule, les employés des maisons de retraite sont prêts à relever un défi de taille : protéger leurs résidents des fortes chaleurs. Avec 15 départements en vigilance rouge, comment les Ehpad se préparent-ils à affronter la canicule ?

Canicules en Ehpad : quels risques pour les personnes âgées ?

Les personnes âgées sont les premières victimes des fortes chaleurs. C’est pourquoi les maisons de retraite redoublent de vigilance en période estivale. L’idée : protéger leurs résidents des deux grands risques liés à la hausse de température.

Déshydratation chez les seniors: les conséquences

Avec l’âge, les personnes âgées perdent la sensation de soif et de chaleur. Résultat, depuis quelques jours, les urgentistes font face à de nouveaux patients : des personnes âgées déshydratées. En plus d’entraîner des problèmes de la fonction rénale et l’apparition de crampes musculaires, ces seniors, soudainement confus et perdus, peuvent tenir des propos incohérents. 

Une fatigue dangereuse pour nos aînés

Supportées en continu, les hautes températures engendrent des baisses de tension artérielle. Pour les anciens, ce manque d’énergie entraîne des somnolences inhabituelles, pouvant engendrer des chutes avec fracture ou encore une perte d’appétit. Parmi ces chutes, certaines peuvent entraîner une fracture du col du fémur, impliquant dans la plupart des cas une perte d’autonomie.

Intéressé par un séjour à court terme en maison de retraite ?

Obtenir la liste des établissements près de chez vous

Comment s’applique le plan canicule dans les Ehpad ?

Face aux dangers de la canicule pour nos aînés, les équipes et le personnel soignant sont mobilisés pour surveiller leurs pensionnaires. Au programme : un protocole strict à 4 niveaux d’alertes et des consignes adaptées aux personnes fragilisées.

Le rafraîchissement des pièces

Les recommandations ministérielles obligent chaque résidence à climatiser une des salles réservées aux parties communes. Pour aider à baisser la température des chambres et espaces communs, plusieurs bons réflexes viennent naturellement s’ajouter aux instructions :

  • Laisser les volets fermés en journée.
  • Activer les ventilateurs d’appoint ou climatiseurs en continu.
  • Couvrir les fenêtres de draps humides.
  • Favoriser les courants d’air entre les chambres et les espaces réfrigérés.
  • Éteindre les lumières artificielles et inutiles au résident.

Une hydratation continue

Dès le matin, le personnel passe de chambre en chambre avec un chariot rempli de rafraîchissements et brumisateurs. Un va-et-vient constant pour s’assurer que chaque occupant se désaltère et boit la quantité d’eau recommandée : soit 1,5 L par jour pour une personne âgée. L’idée : apprendre aux seniors à s’hydrater sans ressentir la soif et prévenir des maux de tête ou les coups de chaud.

Une surveillance accrue des résidents

protocole canicule en ehpad

Au-delà de la prise de température corporelle et de l’état d’hydratation, le personnel surveille la cohérence des médicaments prescrits. Certains traitements sont ainsi adaptés pour éviter les effets secondaires et dangereux liés à la déshydratation. Sans compter les pensionnaires atteints d’Alzheimer qui oublient de se désaltérer…

Des nouvelles habitudes adaptées aux fortes chaleurs

Pour un maximum de confort, les résidences fournissent des pyjamas d’été et des tenues en coton. Leurs coupes amples et légères sont idéales pour absorber l’humidité et aérer le corps. De plus, le personnel aidant n’hésite pas à humidifier les vêtements pour tempérer la peau.

En cuisine aussi, les menus d’été sont de rigueur. Dans l’assiette, les aliments délivrant de la fraîcheur et beaucoup d’eau remplacent les recettes habituelles.

  • Les soupes deviennent des gaspachos.
  • Les plats chauds se transforment en crudités et salades composées.
  • Les gâteaux sont changés par des yaourts, glaces et milkshakes.

Vague de chaleur en maison de retraite : une gestion maîtrisée

Ainsi, depuis plusieurs années, les résidences pour seniors sont équipées et bien organisées.

Aidés par des procédures, plan de vigilance et informations météorologiques, les maisons de retraite possèdent des matériels de rafraîchissement et anticipent les commandes d’eau et de brumisateurs à chaque printemps.

Une implication générale

Pour optimiser la température, les équipes effectuent leur tâche quotidienne avec précaution.

Par exemple, les instructions données à des milliers d’Ehpad privés, concernent autant le service d’entretien que l’infirmière ou l’auxiliaire de vie. Tous exécutent des gestes précis et chronométrés entre les postes : aérer les pièces, asperger les façades matin et soir, hydrater et brumiser les locataires.

Des idées ingénieuses pour plus de sérénité

Les résidences regorgent de créativités pour refroidir les journées des pensionnaires :

  • Suivre leur consommation d’eau à l’aide de verres à code couleur ou connectés.
  • Tremper les pieds dans une bassine d’eau fraîche devant le ventilateur.
  • Profiter d’un extérieur ombragé en fin d’après-midi pour se détendre les pieds dans une pataugeoire.
  • À Hautefort, en Nouvelle-Aquitaine, les baies et fenêtres exposées au soleil sont recouvertes d’une pellicule réfléchissante.
  • Quant à d’autres résidences, certaines salles à manger sont rafraîchies par un système à inertie. Une solution plus douce que la climatisation, réservée à la salle d’activités. 

L’accueil des seniors non-résidents

Parce que la canicule touche toutes les personnes âgées, les maisons de retraite ouvrent leurs portes aux seniors non-résidents. En effet, les maisons de retraite nouent des partenariats avec des services à domicile pour accueillir pendant quelques heures les particuliers vulnérables et mal équipés chez eux. L’occasion de savourer un moment de convivialité et de partage, en restant au frais avec une prise en charge bienveillante.

Depuis 20 ans, les épisodes de grandes chaleurs se multiplient. Dès lors, les animateurs, personnels soignants ou agents d’entretien sont tous mobilisés, équipés et rodés pour protéger et surveiller les pensionnaires vulnérables. Par ailleurs, savez-vous que des hébergements temporaires en maison de retraite sont proposés aux particuliers fragiles ? Une alternative ponctuelle pour supporter la saison chaude en toute quiétude.

Note de l’article (2 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Cindy C.,

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus