Alzheimer : 7 conseils pour une consultation médicale effective
Le 20/07/2018 - Maladie d'Alzheimer

Les consultations médicales de routine sont importantes pour la personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer. Outre les pathologies liées au vieillissement, le suivi médical permet d’assurer une prise en charge efficace et personnalisée de votre proche. Pour tirer le maximum de ces visites chez le médecin traitant, suivez ces quelques conseils et gardez le contrôle de la situation.

Alzheimer : 7 conseils pour une consultation médicale effective

Pensez au timing

Les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ont souvent des hauts et des bas. Nombre d’entre elles souffrent par exemple d’agitation vespérale (à la tombée de la nuit).

  • Avant de prendre rendez-vous chez un médecin, déterminez quels sont les moments où il est le plus lucide;
  • Si possible, choisissez également un horaire où le cabinet médical n’est pas trop fréquenté ;
  • Si vous allez chez un nouveau médecin, informez l’équipe que votre proche est atteint de la maladie d’Alzheimer.

Assurez le confort de votre proche Alzheimer

Si les consultations médicales ne se passent pas très bien pour votre proche, attendez le jour du rendez-vous pour lui parler de la prochaine visite. Inutile de le stresser plusieurs jours à l’avance, surtout que la confusion temporelle fait partie des symptômes de la maladie d’Alzheimer.

  • Pour une attente sereine, apportez éventuellement quelque chose à grignoter ou une activité que votre proche apprécie ;
  • Un autre proche peut vous accompagner pour s’occuper du patient Alzheimer pendant que vous vous entretenez avec le médecin.

Préparez la consultation

Avant la consultation, préparez tous les documents médicaux nécessaires et une liste des médicaments que votre proche reçoit, surtout si certains sont achetés sans ordonnance.

Soyez spécifique

Avant la consultation, observez attentivement les comportements que vous souhaitez évoquer. Vous serez ainsi prêt à répondre aux questions du médecin sur les symptômes de votre proche et les facteurs modifiant son comportement. Plus vos réponses seront spécifiques, plus le médecin pourra traiter efficacement le problème de votre proche atteint de la maladie d’Alzheimer.

  • Quand les changements ont-ils commencé ?
  • Dans quelles conditions est-il plus agité ?
  • Que faites-vous pour le calmer ?

Si vous avez des craintes quant à la capacité de votre proche de conduire à un stade plus avancé de la maladie d’Alzheimer, parlez-en au médecin.

Si le médecin prescrit des médicaments :

  • renseignez-vous bien sur la posologie et le meilleur moment de la journée pour les prendre,
  • demandez au médecin quels sont les effets exacts du médicament et ce que vous pouvez en attendre.
  • Vérifiez quels sont les effets indésirables « normaux » et ceux qui doivent entraîner une interruption du traitement.

Prenez des notes

Ne faites pas seulement confiance à votre mémoire :

  • apportez un calepin et prenez des notes,
  • enregistrez éventuellement la conservation avec votre téléphone mobile pour pouvoir la réécouter et vérifier un point mal compris ou partager l’avis du médecin avec un autre aidant familial.
  • n’hésitez pas à poser des questions au médecin si quelque chose n’est pas clair.

Anticipez l’avenir

La maladie d’Alzheimer est une pathologie évolutive et l’état de votre proche changera au fil du temps.

  • Demandez au médecin ce qui vous attend au cours des deux ans à venir ;
  • Vous pouvez également vous renseigner dès à présent sur les possibilités d’entrée en Ehpad pour ne pas attendre le dernier moment et avoir des difficultés à trouver un établissement acceptant de prendre en charge votre proche.

Demandez plus d’informations

Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à en faire part au médecin. Il peut vous orienter vers des organismes de soutien aux aidants ou des services d’aide à domicile.

S’il n’en connaît pas, il saura sûrement vers qui vous envoyer pour obtenir ces informations sur les possibilités d’aide et de prise en charge des malades d’Alzheimer et de leurs proches.

Lisez également notre blog : Comment préparer une consultation aux urgences avec un proche Alzheimer ?

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.7/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes