Le tarif des maisons de retraite en PACA
Le 25/12/2016 - Maisons de retraite

Le tarif des maisons de retraite en PACA est l’un des plus élevés de l’Hexagone. Il diffère en outre fortement d’un département à l’autre. Fort heureusement, des aides financières permettent d’alléger la facture pour les personnes âgées et leur famille.

Le tarif des maisons de retraite en PACA

De fortes disparités dans le tarif des maisons de retraite en PACA

    La région PACA compte environ 1 360 000 seniors de 60 ans et plus et 523 000 personnes âgées de 75 ans et plus (soit près de 11 % de la population totale). Moins de 9 % des aînés de 75 ans et plus (soit environ 47 000 personnes) résident en établissement d’hébergement pour les personnes âgées.

    Le tarif moyen des maisons de retraite en PACA est le plus élevé de toutes les régions de France, à l’exception de l’Ile-de-France.
    Le tarif hébergement moyen des maisons de retraite en PACA s’élève à 2 074 € par mois (Observatoire Cap Retraite), soit 300 euros de plus que la moyenne nationale de 1 769 €, tandis que les régions les plus abordables affichent des moyennes de 1 525 €. En Ile-de-France, en revanche, le tarif hébergement des maisons de retraite atteint 2 501 €.

      On observe cependant une forte disparité d’un département à l’autre :
    • Les deux départements les moins chers de PACA – Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes – affichent un tarif hébergement moyen de 1 708 €, proche de la moyenne nationale ;
      • Ils sont suivis par le Vaucluse : 1 891 € ;
    • Dans trois départements de la région PACA, le tarif des maisons de retraite dépasse les deux mille euros par mois : le Var (2 013 €), les Bouches-du-Rhône (2 135 €) et les Alpes-Maritimes (2 257 €), dont le tarif journalier s’approche des coûts dans les résidences franciliennes.

    Un reste à charge élevé pour les familles

      Pour calculer le véritable coût de l’accueil dans les maisons de retraite de PACA, il convient d’ajouter le tarif dépendance également à la charge du résident. Ce tarif, fixé par le Conseil général, couvre les prestations liées à la prise en charge de la perte d’autonomie du résident et dépend du GIR (niveau de dépendance) de celui-ci.

        D’après l’observatoire KPMG des Ehpad et les sites des différentes maisons de retraite de PACA, le montant moyen du tarif dépendance est réparti approximativement de la façon suivante :
      • le ticket modérateur (tarif des GIR 5-6) : de 4 à 6 € par jour,
      • le tarif des GIR 3-4 en maison de retraite en PACA : de 10 à 16 €,
    • le tarif des GIR 1-2 (résidents les plus dépendants) : de 16 à 23 €.

    Le prix de l’accueil en Ehpad comprend également un tarif soins, pour les prestations d’ordre médical et infirmier, pris en charge par l’assurance maladie.

    La pension retraite mensuelle moyenne des personnes âgées de PACA s’élève à 1 641 €. Il manque donc au foyer moyen de retraité quelque 433 € par mois, tarif dépendance non compris. Nombre de retraités ont donc besoin de puiser dans leurs économies ou de faire appel à leurs proches pour financer le tarif des maisons de retraite en PACA.

    Les aides financières pour l’accueil en maison de retraite en PACA

      Pour faire face au reste au reste à charge conséquent associé au niveau élevé du tarif des maisons de retraite en PACA, les personnes âgées peuvent bénéficier de plusieurs aides financières.

        Pour financer le tarif hébergement :
      • Les aides au logement (APL et ALS) : versées par la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA). Leur montant dépend du lieu de résidence, du tarif journalier et des ressources du résident ;
    • L’aide sociale à l’hébergement (ASH) : versée par les services d’aide sociale du département à près de 11 000 aînés dont les ressources sont insuffisantes pour financer les frais de séjour dans l’une des maisons de retraite de PACA ;
      Pour financer le tarif dépendance :

    • L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) : perçue par près de 36 000 aînés en perte d’autonomie résidant dans des Ehpad ou USLD, elle permet une prise en charge d’une partie du tarif dépendance. La participation du résident est calculée en fonction de ses ressources.

    Par ailleurs, une aide fiscale est accordée aux résidents des maisons de retraite en PACA. Il s’agit d’une réduction d’impôt s’élevant à 25 % des dépenses liées aux frais d’hébergement et de dépendance, dans une limite de 10 000 € par an.

  • Bjr je me permets de vous demander ‘je viens de placer ma maman âgée de 93ans après chute chez elle. Dans une maison de retraite studieuse à 2997€ pour le 1er mois,vue cette somme
    Va elle avoir des aides financières
    Chez elle elle avait des aides ménagères et APA. Gr6
    Pouvez-vous vous me donner des renseignements me donne des explications sur nos droits A bientôt. Merci beaucoup. Cordialement à vous

  • Laissez un commentaire

    Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

    Articles connexes

    Quand la technologie s’invite en maison de retraite

    Quand la technologie s’invite en maison de retraite

    L’utilisation d’Internet et les possibilités qu’offrent aujourd’hui les TIC sont une aubaine pour les résidents des maisons de retraite. Communiquer avec ses proches est un véritable plus pour les personnes âgées qui adoptent peu à peu les innovations présentées par les animateurs ou leur famille. Tour d’horizon de ces technologies qui améliorent la qualité de […]

    Lire la suite

    Résidences seniors vs. Ehpad : mieux comprendre les différences

    Résidences seniors vs. Ehpad : mieux comprendre les différences

    Les résidences seniors et les Ehpad sont deux types d’établissements d’hébergement pour les personnes âgées. La différence : le niveau d’autonomie des seniors accueillis dans ces résidences et le type de prise en charge. Découvrez ce que ces établissements proposent pour faire le choix le plus adapté aux besoins de votre proche âgé.

    Lire la suite

    Je cherche une maison de retraite à :