Hausse de la CSG : les résidents de maison de retraite impactés ?
Actualités

Publié le 18/10/2017 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 18 Oct. 2017 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

Pour redonner du pouvoir d’achat aux Français, le gouvernement propose de baisser les cotisations sociales, en compensant cette baisse par une hausse de 1,7 % de la CSG. Cette hausse de la CSG est censée être compensée par une baisse significative de la taxe d’habitation. Qu’en est-il pour les retraités ? Quelles compensations pour les résidents en maison de retraite ?

Hausse de la CSG : les résidents de maison de retraite impactés ?

Les retraités les plus modestes épargnés par la hausse de la CSG

Rassurez-vous, le gouvernement ne soumettra pas les revenus les plus faibles à cette hausse de la CSG. Si vous avez plus de 65 ans et avez un revenu fiscal de référence inférieur à 14 375 €, vous ne serez pas concerné. En effet, sur 14 millions de retraités en France, 7 millions sont acquittés de la CSG ou la payent à taux réduit (3,8 % à la place de 6,6 %). Les retraités faisant partie de cette catégorie pourront même en tirer du pouvoir d’achat, en bénéficiant de la baisse de la taxe d’habitation sans subir la hausse de la CSG. La taxe d’habitation sera réduite d’un tiers chaque année jusqu’en 2020, jusqu’à sa suppression. Quant à la hausse de la CSG, elle sera de 1,7 point.

Qu’en est-il des résidents en maison de retraite ?

Seulement, voilà : qu’en est-il des retraités résidents en maison de retraite ? On touche ici la limite de la proposition du gouvernement, puisqu’en effet, les résidents en maison de retraite et EHPAD ne sont pas assujettis à la taxe d’habitation, et ne verront donc pas de compensation à la hausse de la CSG.

Selon le rapport de Joël Giraud, le rapporteur général de la commission des Finances, c’est 2,5 millions des retraités résidents en maison de retraite qui ne seront pas compensés du tout. Il s’agit des retraités dont le revenu fiscal de référence excède 27 000 € pour une personne seule, soit les 18 % les plus aisés chez les retraités de plus de 65 ans. Les retraités aux revenus inférieurs à 27 000 € et résidents en maison de retraite et EHPAD ne seront pas concernés par la hausse, en conservant le taux à 3,8 %.

Pas de panique, si vous êtes acquittés de la CSG ou à taux réduit, vous ne serez pas impactés par la hausse. Pour les retraités de plus de 65 ans assujettis à la CSG à taux plein, la baisse du pouvoir d’achat sera partiellement compensée si vous payez la taxe d’habitation. Si vous êtes en maison de retraite et assujettis au taux plein, une baisse du pouvoir d’achat sera effectivement à prévoir.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.6/5 - 5 votes - Votre vote :

Articles connexes