Du 3 au 9 octobre, la Semaine Bleue revient en France pour sa 71e édition : « Changeons notre regard sur les aînés, brisons les idées reçues ». L’occasion de valoriser la place des personnes âgées dans la société et prévenir la perte d’autonomie

Ainsi, comme chaque année, des milliers de personnes se mobilisent et organisent des actions locales dans toute la France. Au programme : rapprocher les générations avec une série d’animations et de manifestations sous forme d’ateliers créatifs, de débats et de marches bleues

Que signifie la Semaine Bleue ?

Une manifestation en l’honneur des seniors

Créée en 1951 par le ministère de la Santé publique et de la Population, la Semaine Bleue est l’événement national dédié aux retraités et personnes âgées. 7 jours par an sont donc mobilisés pour: 

  • Sensibiliser les Français sur les difficultés et inquiétudes de nos aînés. 
  • Souligner le rôle de tous les organismes et acteurs du grand âge. 
  • Soutenir les liens intergénérationnels.
  • Informer et sensibiliser l’opinion

Une éthique forte invite ainsi le grand public à réaliser la place et le rôle social que jouent les « seniors » dans notre société. L’idée: aborder des sujets sensibles comme le logement, le transport et les animations… Afin d’aider les personnes âgées à bien vivre leur âge et lutter contre l’isolement. 

Cette édition de la semaine bleue a également pour vocation d’aider le public à prendre conscience de la place des aînés, de la contribution des retraités aux sujets de société; mais c’est aussi un moment privilégié pour informer sur cette population presque marginalisée. 

Qui organise la Semaine Bleue ?

La Semaine nationale des retraités et personnes âgées est coordonnée par le Comité national. En concertation avec les Comités départementaux, ils : 

  • Décident des thématiques dédiées à l’événement pour deux ans.
  • Gèrent la promotion de la Semaine Bleue.
  • Soutiennent les associations, collectivités locales et tous les participants dans la mise en place de leurs actions.

En octobre 2022, « Changeons le regard sur les aînés »

Cette année, la Semaine Bleue se tiendra du 3 au 9 octobre avec pour thème: « Changeons notre regard sur les aînés, brisons les idées reçues« . Durant cette semaine, les organismes, structures et professionnels du secteur organisent des animations publiques autour d’une société plus inclusive face à la vieillesse et au vieillissement. 

On y traite la vie économique, sociale et culturelle des personnes âgées. Les préoccupations ou difficultés rencontrées se confrontent ainsi aux projets et réalisations des associations. Une lutte contre l’isolement social et relationnel, en plus de prévenir la perte d’autonomie des aînés. 

Quel programme pour la semaine bleue 2022 ? 

Les marches bleues 

Créée en 2014, à l’initiative du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, la « Marche Bleue » ouvre la manifestation. Son but : réunir les seniors autour d’une marche aux côtés des associations sportives, des jeunes générations et de tous les organismes aidants. C’est pourquoi chaque région prépare ses parcours pédestres. En l’exemple de la course-marche solidaire à Paris  » En baskets avec Paulette ». 

personnes âgées en marche

Une course en binôme organisée par « Paris en Compagnie ». L’occasion pour nos aînés d’arpenter quelques kilomètres avec un voisin, un aidant, un proche ou un ami, le long du bassin de la Villette. De ce fait, deux parcours sont proposés : une marche non chronométrée de 3,5 km, accessible à tous, puis une course en compétition de 7 km accessible aux plus de 16 ans.

Des actions Semaine Bleue

Les actions pour mettre en lumière nos aînés sont l’occasion d’inscrire les communes dans la lutte contre l’âgisme et promouvoir la bientraitance auprès des aînés. Ainsi, les villes et les associations partenaires œuvrent pour encadrer les activités qui rapprochent les aînés : conférences, spectacles, re­pas, gymnastique (douce), ateliers… Ces initiatives se déroulent en mairie, dans les résidences autonomie seniors et dans les arrondissements. 

Par exemple, la ville de Lyon propose :

  • une dictée intergénérationnelle,
  • des soins du visage et des mains par une école d’esthétique,
  • des formations aux outils numériques et des ateliers cuisine…
cours d'informatique pour la semaine bleue

Des actions concours 

À la fin de la semaine, des concours, organisés par le CDCA (Conseil Départemental de la Citoyenneté et de l’Autonomie) récompensent les 6 meilleures animations de l’année.

Pour concourir, les projets doivent être innovants et faciliter le quotidien des seniors, tout en  développant,valorisant leur place et leur bien-être. 

Qui peut participer ? 

  • Les associations, les centres agréés de service à la personne.
  • Les organismes sociaux et d’action gérontologique (EHPAD).
  • Les établissements scolaires et d’enseignement supérieur.
  • Les collectivités locales et les institutions et services sans but lucratif qui en dépendent.
  • Les structures et services d’accueil pour personnes handicapées.

Pour participer, les candidats doivent s’inscrire en ligne sur le site de la semaine bleue et créer un compte utilisateur. 

Le Prix Chronos de littérature 

Créé en 1996 par la Fondation Nationale de Gérontologie et repris en 2014 par l’UNIOPSS (Union nationale interfédérale des œuvres et organismes privés non lucratifs sanitaires et sociaux), le prix chronos de littérature propose aux écoliers et adultes de lire et primer les ouvrages relatant : le parcours de vie, les souvenirs, les relations entre les générations, la vieillesse et la mort, les secrets de famille ou encore la transmission des savoirs. Une initiative aux multiples avantages :

  • Sensibiliser les jurés à la découverte des parcours de vie et aux enjeux de la vieillesse. 
  • Récompenser les meilleurs albums et romans traitant des liens entre générations et le vieillissement.
  • Cultiver le plaisir de lire chez les jeunes.
  • Encourager les éditeurs à publier des ouvrages sur le grand âge.

Retrouvez les marches et actions près de chez vous sur le site de la Semaine Bleue. Chaque année, l’engouement pour aider les aînés durant la Semaine Bleue apporte son lot d’idées, dont certaines portent leurs fruits. En effet, depuis 2021, de nouveaux dispositifs intergénérationnels voient le jour : 

  • Les forfaits de cohabitation intergénérationnelle avec une contrepartie définie pour le jeune.
  • La création de 10 000 services civiques d’accompagnement des seniors en situation de fragilité.
  • Les conventions de jumelage entre Ehpad et établissements scolaires. 
  • L’aide à la vie partagée (AVP) accordée aux résidents d’un habitat inclusif.

Des résultats encourageants et inspirants qui offrent la perspective d’un avenir plus ouvert et bienveillant pour nos aïeuls.

Note de l’article (1 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Cindy C.,

1 Commentaire

Réagissez, posez une question…

  1. Jocelyne Ferrand

    J’attendais un programme et il n’y est pas.

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus