Les diverses formes de logement des seniors en Essonne
Le 18/12/2016 - Maisons de retraite

Figurant parmi les priorités du département, la diversité des possibilités de logement des seniors en Essonne se traduit par un vaste parc d’établissements pour personnes âgées. Quant au maintien à domicile des aînés essonniens, il est facilité notamment par des aides à l’aménagement de l’habitat au vieillissement.

Les diverses formes de logement des seniors en Essonne

Le maintien à domicile, mode de logement privilégié des seniors en Essonne

L’Essonne est un département qui vieillit, dans une proportion cependant moindre que l’Hexagone. Les quelque 86 000 personnes âgées de 75 ans et plus représentent moins de 7 % de la population essonnienne, contre un taux de plus de 9 % au niveau national. Les solutions de logement des seniors en Essonne demeurent néanmoins un enjeu important pour ce département d’Ile-de-France : les personnes âgées y ont en effet des besoins très variés en fonction de leur degré d’autonomie.

Le maintien à domicile bénéficie naturellement de la préférence des Essonniens de 75 ans et plus : moins d’un senior sur dix réside en institution. Toutefois, plus du tiers (36 %) des seniors vivent seuls dans leur logement en Essonne. C’est dire l’importance des services d’aide à domicile pour leur permettre de vivre en toute sécurité à la maison, même lorsque la perte d’autonomie s’installe.

Près de 6 500 personnes âgées bénéficient de l’APA à domicile en Essonne. Cette allocation permet :
une adaptation du logement (barres d’appui, douche pour remplacer la baignoire, etc.),
l’emploi de prestataires à domicile (aide-ménagère, courses, préparation des repas, etc.),
l’acquisition d’aides techniques,
le recours à des solutions de répit (accueil de jour, hébergement temporaire, etc.).

Trouver une maison de retraite dans l’Essonne

Les aides à l’adaptation du logement des seniors en Essonne

      Au-delà de l’aide à domicile, c’est l’adaptation de la maison au vieillissement qui permet de rester chez soi le plus longtemps possible.

      • Aides proposées par les caisses de retraite : la CNAV, par exemple, met en œuvre un Plan d’actions personnalisé (PAP), comprenant diverses prestations pour favoriser le maintien à domicile, y compris une aide financière pour entreprendre des travaux d’amélioration de l’habitat. La MSA (Mutualité sociale agricole) et le RSI (Régime social des indépendants) disposent de programmes similaires. Il est recommandé de vérifier les conditions d’admissibilité à ces aides sur les sites Internet respectifs des caisses de retraite.
    • Aides de l’ANAH pour l’adaptation à la dépendance du logement des seniors en Essonne. L’allocation s’élève à 35 ou 50 % des dépenses (jusqu’à 20 000 euros HT de travaux) et dépend des ressources du bénéficiaire. Il existe aussi une « prime Habiter mieux » pour les travaux de rénovation thermique du logement des seniors d’Essonne ayant de faibles revenus.

      Il est possible de s’adresser au PACT ARIM de l’Essonne (01 60 78 53 00) pour :

    • préparer un dossier de travaux d’amélioration de l’habitat,
  • recevoir une assistance à la préparation des demandes d’aides à l’aménagement du logement des seniors en Essonne.

L’accueil en établissement en Essonne

      Parmi les différents types de logements pour seniors en Essonne, on compte également une offre diversifiée d’accueil dans des structures d’hébergement adaptées aux personnes âgées aussi bien autonomes que dépendantes.

        Le parc de structures proposant des chambres ou des logements pour seniors en Essonne comprend:
      • 4 maisons de retraite non Ehpad (121 lits),
      • 48 résidences-autonomie (anciens foyers-logements : près de 3 000 logements adaptés aux besoins des seniors d’Essonne),
      • 99 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad – 8 157 lits).
    • 7 unités de soins de longue durée (USLD), d’une capacité de près de 600 lits.

      En établissement aussi, il existe plusieurs aides financières facilitant l’accès au logement pour les seniors en Essonne :

    • Le département octroie l’aide sociale à l’hébergement (ASH) à plus de 1 300 aînés, soit plus d’un résident sur dix dans les maisons de retraite d’Essonne ;
  • Les personnes âgées accueillies en résidence peuvent également faire une demande d’aide au logement auprès de la Caf ou de la MSA (selon leur affiliation).

Laissez un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

Articles connexes

Comment alléger le tarif des maisons de retraite à Marseille ?

Comment alléger le tarif des maisons de retraite à Marseille ?

Lorsque votre proche âgé ne peut plus retourner chez lui après une hospitalisation ou que le maintien à domicile n’est plus possible à cause de la perte d’autonomie, vous devez lui trouver une résidence adaptée. Au-delà de la prise en charge, l’un des critères incontournables pour la plupart des familles est très souvent le budget. […]

Lire la suite

L’alcool en maison de retraite : liberté vs sécurité

L’alcool en maison de retraite : liberté vs sécurité

La vie en société peut susciter maintes questions sur les droits et devoirs des résidents. La maison de retraite est un lieu de vie et doit donc assurer une continuité de la vie à domicile. Mais la liberté des uns ne s’arrête-t-elle pas là où commence celle des autres ? La question de la consommation […]

Lire la suite

Je cherche une maison de retraite à :

    Copyright © 2016 - Cap Retraite