L’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées : symptômes et prévention

L’insuffisance cardiaque est la première cause d’hospitalisation chez les adultes en France. Les personnes âgées sont les plus concernées, avec 15 % des plus de 80 ans en décédant chaque année. Il est important de comprendre les mécanismes de cette pathologie cardio-vasculaire pour mieux la prévenir.

L’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées : symptômes et prévention

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une incapacité du muscle cardiaque à pomper suffisamment de sang pour alimenter l’ensemble de l’organisme.

Dans un cœur sain, les veines véhiculent le sang pauvre en dioxygène des organes et tissus vers le côté droit cœur. Le sang est pompé à travers l’artère pulmonaire pour une réoxygénisation par les poumons. De là, le sang retourne vers le côté gauche du cœur et est expulsé du ventricule vers l’aorte pour une redistribution dans le corps.

Certaines maladies, présentes chez les personnes âgées, comme l’insuffisance coronarienne (rétrécissement d’artère dans le cœur) ou l’hypertension artérielle, affaiblissent le cœur ou épaississent les parois des ventricules. Au début, le cœur trouve des moyens de compenser et d’assurer le débit cardiaque. Mais, peu à peu, les changements physiologiques empêchent le cœur de réguler sa fréquence ou son débit.

Cette situation appelée insuffisance cardiaque se manifeste d’abord à l’effort, le muscle cardiaque travaillant plus dur. À un stade plus avancé, la défaillance cardiaque intervient aussi au repos.

L’insuffisance cardiaque ne concerne pas seulement les personnes âgées, même si elles sont plus touchées. Un million de Français de tout âge en sont atteints. Tous les dix ans, entre l’âge de 40 et 80 ans, la prévalence de l’insuffisance cardiaque double (selon la Fédération cardiaque de cardiologie). Environ 15 % des personnes âgées de 80 ans et plus décèdent des suites d’une insuffisance cardiaque chaque année.

Quels sont les types d’insuffisance cardiaque des personnes âgées ?

Il existe différents types d’insuffisance cardiaque, aux symptômes différents, en fonction du côté du cœur atteint. L’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées peut toucher le ventricule gauche, le ventricule droit ou les deux côtés du cœur.

La plupart du temps, l’insuffisance cardiaque commence du côté gauche, le ventricule gauche étant la principale cavité de pompage du cœur.
 

Les différents types d’insuffisance cardiaque
Type d’insuffisance cardiaqueDescriptionSymptômes principaux
Insuffisance cardiaque gaucheTouche le ventricule gauche.

Résultat : déficit de sang oxygéné envoyé à l’organisme.

 

  • Insuffisance cardiaque systolique : les parois ventriculaires s’étirent et s’amincissent, perdant leur capacité à se contracter et à pomper le sang.
  • Insuffisance cardiaque diastolique : les parois s’épaississent, les ventricules perdent leur flexibilité et se rétrécissent, empêchant le remplissage du sang dans le cœur.
Les poumons s’engorgent de sang.

Résultat : fatigue et difficulté à respirer (dyspnée)

Insuffisance cardiaque droiteTouche le ventricule droit, souvent en conséquence d’une IC gauche ou d’une maladie pulmonaire (embolie pulmonaire, bronchite chronique…)

Résultat : le cœur ne parvient pas bien à pomper le sang vers les poumons, où il doit être réoxygéné.

Le sang non oxygéné a tendance à retourner dans le ventre, les jambes et les pieds.

Résultat : chevilles et jambes enflées. Ventre gonflé.

Quels sont les symptômes de l’insuffisance cardiaque ?

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque les plus fréquents chez les personnes âgées comme chez les plus jeunes sont les suivants :

  • essoufflement (dyspnée) ou difficulté à respirer,
  • toux chronique ou respiration sifflante,
  • fatigue,
  • étourdissements,
  • œdèmes (jambes, pieds et chevilles surtout),
  • ascite (gonflement de l’abdomen),
  • nausée,
  • perte d’appétit,
  • fréquence cardiaque élevée ou irrégulière,
  • confusion ou désorientation,
  • difficulté à se concentrer
  • gain de poids rapide et inexpliqué…

Si plusieurs de ces signes se cumulent, il est important de consulter votre médecin traitant pour faire un bilan. D’autres troubles, plus ou moins importants, peuvent entraîner des symptômes similaires chez les personnes âgées. Seul le médecin peut faire la différence.

Il faut savoir que les symptômes de l’insuffisance cardiaque sont moins spécifiques chez les personnes âgées. Par exemple : les jambes enflées, car l’insuffisance veineuse chronique est courante chez les aînés.

Un changement de l’état mental est courant chez les personnes âgées souffrant d’insuffisance cardiaque, en particulier chez celles atteintes de démence vasculaire ou d’une maladie d’Alzheimer latente.

Comment est diagnostiquée l’insuffisance cardiaque chez les seniors ?

Le diagnostic de l’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées commence par un examen clinique. L’étude des antécédents médicaux et un examen physique approfondi sont importants avant de passer à des tests spécifiques. Le médecin traitant ou le cardiologue vérifiera aussi l’éventuelle présence de facteurs de risque.

Les examens effectués chez les personnes âgées pourront comprendre les tests suivants :

  • électrocardiogramme (ECG) : l’examen enregistre l’activité électrique du cœur. Il recherche une éventuelle arythmie cardiaque, une tachycardie ou les séquelles d’un infarctus,
  • échographie cardiaque (échocardiogramme) : pour mesurer la fraction d’éjection du ventricule gauche (indicateur de la capacité de pompage du sang par le cœur) et révéler d’éventuelles anomalies structurelles du cœur,
  • radiographie thoracique (cœur et poumons) : pour rechercher une congestion pulmonaire ou des anomalies du cœur. Chez les personnes âgées, son interprétation peut néanmoins être biaisée par une maladie pulmonaire chronique ou des malformations de la colonne vertébrale, comme la scoliose,
  • dosage du BNP: le taux de BNP dans le sang est élevé chez les patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

Quels sont les facteurs de risque de l’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées ?

Les facteurs de risque de l’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées sont sensiblement les mêmes que chez les patients plus jeunes :

  • hypertension artérielle : elle fait travailler le cœur plus dur,
  • maladie coronarienne : le rétrécissement des artères vascularisant le cœur réduit l’apport en sang au muscle cardiaque,
  • diabète : il accroît les risques d’avoir de l’hypertension artérielle et une maladie coronarienne,
  • infarctus : les séquelles d’un infarctus peuvent affaiblir le muscle cardiaque,
  • obésité : elle est souvent associée avec l’hypertension et le diabète,
  • médicaments : certains traitements médicamenteux, notamment des médicaments contre le diabète et certains traitements du cancer, augmentent les risques d’IC,
  • facteurs liés au mode de vie : tabagisme, alcool, alimentation riche en sel et sédentarisme sont néfastes pour le cœur.

Quelles sont les causes de l’insuffisance cardiaque ?

Plusieurs maladies peuvent endommager ou affaiblir le cœur des personnes âgées et causer une insuffisance cardiaque :

  • infarctus,
  • maladie coronarienne,
  • maladies des valves (clapets séparant les cavités du cœur),
  • maladies des poumons (hypertension artérielle pulmonaire…),
  • cardiopathie ischémique (maladie du muscle cardiaque),
  • myocardite (inflammation du myocarde).

Comment prévenir l’insuffisance cardiaque ?

Pour prévenir l’insuffisance cardiaque chez les personnes âgées, il est important d’agir sur les facteurs de risque dépendant du mode de vie (tabagisme, obésité…).

Maintenir un taux de cholestérol adapté et une bonne tension artérielle est essentiel pour la santé cardiaque.

Comme d’habitude, le duo gagnant pour protéger son cœur reste :

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.9/5 - 8 votes - Votre vote :

Articles connexes