Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une résidence senior

    Partager :

    Cet article a été noté par 9 lecteurs

    Le foyer logement est un type d’habitat privatif doté d’espaces communs et de services collectifs pour les seniors autonomes. Il permet aux personnes âgées ayant besoin d’accompagnement de bénéficier de prestations facilitant le maintien à domicile et favorisant l’autonomie.

    Les tarifs de ces structures restent plus modérés que dans d’autres établissements pour personnes âgées, en raison de leur vocation sociale.

    Qu’est-ce qu’un foyer logement ? Définition

    Le foyer logement senior est un établissement pour l’hébergement des personnes âgées autonomes appartenant au parc locatif privé et social. Il s’agit d’une structure comportant des logements privatifs et des espaces communs pour la vie collective. 

    Depuis la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement (2015), le foyer logement pour personnes âgées s’appelle une résidence autonomie.

    Les foyers logements sont une excellente solution pour les seniors souhaitant continuer à vivre chez eux, tout en recevant les services et le soutien dont ils ont besoin. En effet, ces structures fournissent aux résidents une large variété de prestations, allant des activités aux repas, en passant par l’accès à une aide à domicile. 

    De nombreux établissements ont une équipe présente 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Ceci permet aux résidents de se sentir en sécurité à tout moment.

    Quels sont les services proposés dans les foyers logements seniors ?  

    Le foyer logement se caractérise par son offre de prestations à destination des personnes âgées.

    Les prestations obligatoires

    Le foyer logement doit fournir plusieurs services individuels ou collectifs, définis par décret : 

    • services de gestion générale de la structure,
    • habitation privée, avec connectivité pour la télévision et le téléphone : les foyers logements proposent des appartements du T1 au T2, avec une salle de bain et un coin cuisine,
    • espaces communs pour les services collectifs : club, salle à manger ou restaurant, salle de gym, bibliothèque, salle d’activités, jardin, parc ou terrasse, grand salon pour le lien social, 
    • actions de prévention de la perte d’autonomie
    • service de restauration : portage de repas, salle à manger commune, restaurant, etc.
    • prestations de blanchisserie : machine à laver, lingerie, service externe ou mutualisé,
    • moyens de communication, dont Internet dans toute la résidence,
    • dispositif de sécurité 24 heures sur 24, permettant au résident de demander une intervention d’urgence : téléassistance, personnel sur place ou en astreinte, partenariat avec un service de secours, etc. 
    • activités d’animation de la vie sociale, dans le foyer logement ou à l’extérieur.

    La plupart de ces prestations sont facultatives pour le résident : elles sont facturées en fonction de la consommation, en plus de la redevance mensuelle.

    Résidents participant à une activité artistique au foyer logement
    Activité artistique au foyer-logement : une vie sociale riche

    Les services supplémentaires

    Les foyers-logements peuvent diversifier l’offre de prestations proposées : 

    • service d’aide à domicile pour assister les résidents dans leurs activités de la vie quotidienne : ménage, hygiène, courses, etc. 
    • prestations de transport accompagné dans un véhicule adapté, par exemple pour se rendre en centre-ville, au marché ou à un rendez-vous médical. 

    Les résidents sont libres de faire appel au prestataire d’aide à la personne de leur choix et ne sont pas tenus de recourir à celui que leur propose la structure. En cas de besoin, ils peuvent aussi faire intervenir un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) dans leur logement. 

    La prévention de la perte d’autonomie

    Le rôle principal du foyer logement est de maintenir l’autonomie des personnes âgées. Ceci est réalisé dans le cadre de diverses actions de prévention portant sur les différents aspects de la vie quotidienne : 

    • activités et actions permettant de maintenir les facultés du résident : physiques, cognitives, motrices, etc.
    • informations, conseils et ateliers pour rester en bonne santé : alimentation, mémoire et attention, troubles du sommeil, etc.
    • encouragement des liens sociaux avec les autres résidents ou avec des bénévoles, lutte contre l’isolement, 
    • repérage des vulnérabilités, et actions pour sécuriser le logement et le cadre de vie.
    LIRE AUSSI:  Le groupe SGMR Les Opalines

    Ces actions de prévention sont financées par le forfait autonomie, alloué au foyer logement senior par le conseil départemental. Cette subvention permet notamment de payer les professionnels qui animent les animations ou ateliers répondant à ces objectifs : 

    • animateurs,
    • diététiciens,
    • psychomotriciens,
    • ergothérapeutes, 
    • jeunes en service civique, etc.

    Qui peut aller en foyer logement pour personne âgée ? 

    Les foyers logements pour seniors autonomes accueillent des personnes : 

    • âgées de 60 ans et plus (en cas de besoin, une dérogation d’âge peut être demandée au conseil départemental),
    • valides (GIR 5 ou 6) ou semi-valides (GIR 4, si la structure a signé des partenariats avec un Ehpad et un service ou établissement pouvant octroyer des soins). Les admissions en GIR 1 à 3 sont limitées à 15 % du nombre de places.

    Bon à savoir : si le foyer logement fait le choix de l’intergénérationnel, il peut également recevoir des personnes en situation de handicap, des étudiants et de jeunes travailleurs. Ce public peut être accueilli dans une limite de 15 % de la capacité de la structure. 

    L’admission en foyer logement se fait sur dossier, à remettre au centre communal d’action sociale (CCAS) gérant la résidence. 

    Une personne âgée et son aide à domicile dans un appartement en foyer logement senior
    Intervention d’une aide à domicile en foyer logement senior

    Quel est le tarif en foyer logement senior ? 

    Le tarif en foyer logement senior est généralement plus bas que celui pratiqué en Ehpad (dont le prix médian mensuel est d’environ 2 000 euros). Cette différence s’explique par un niveau de prise en charge très différent. 

    Mais les prix de la redevance mensuelle payée dans ces structures sont très disparates d’un établissement à l’autre et dans l’ensemble des départements de France. 

    Le prix du foyer logement senior (redevance/loyer, charges locatives et prestations incluses) varie comme suit :  

    • T1 (une pièce principale avec kitchenette) : d’environ 300 € à 1 400 € ; 
    • T1 bis (une pièce principale et une cuisine isolée) : d’environ 400 € à 1 300 € ; 
    • T2 (deux pièces principales et cuisine) : d’environ 500 € à 1 550 €. 

    Les prix ci-dessus sont ceux pratiqués dans la majorité des foyers logements, d’après les tarifs communiqués à la CNSA par les établissements. 

    Quelles sont les aides disponibles en foyer logement pour personnes âgées ?

    Le foyer logement est assimilé au domicile du senior. Celui-ci peut donc prétendre à toutes les aides financières aux personnes âgées correspondant à sa situation personnelle. 

    Les aides disponibles en foyer logement sont les suivantes : 

    • Allocations logement : aide personnalisée au logement (APL) si la résidence est conventionnée, allocation de logement sociale (ALS) dans le cas contraire ou encore allocation de logement familiale (ALF). Elles sont accordées sous conditions de ressources ;
    • Aide sociale à l’hébergement (ASH) : elle est accordée aux personnes âgées dont les revenus sont insuffisants pour financer leur accueil dans une résidence habilitée à l’aide sociale. Elle intervient après recours aux obligés alimentaires ;
    • Allocation personnalisée d’autonomie (APA) : accordée uniquement aux seniors en GIR 1 à 4, elle contribue au financement des aides humaines et techniques. Une participation est demandée, en fonction des ressources du bénéficiaire. Il n’y a pas de tarif dépendance en foyer logement. Il s’agit donc d’une APA à domicile pour couvrir un plan d’aide personnalisé, qui comprendra notamment des prestations d’aide à la personne ; 
    • Aide-ménagère accordée par le conseil départemental : peuvent en bénéficier les seniors en GIR 5 à 6, qui ont besoin d’une assistance pour les activités essentielles de la vie quotidienne. Elle est accordée sous conditions de ressources et est récupérable sur la succession ;
    • Aides des caisses de retraite, mutuelles et assurance dépendance : divers plans d’action sociale  existent pour financer des aides à domicile ou un hébergement temporaire en foyer logement ;
    • Crédit d’impôt : si le résident a recours à un service d’aide à la personne, il peut bénéficier d’un crédit d’impôt sur 50 % des dépenses réellement engagées (après aide de l’APA), jusqu’à un plafond. 
    LIRE AUSSI:  Les maisons de retraite privées ou associatives

    Questions fréquentes

    Un foyer logement médicalisé, ça existe ? 

    La vocation primaire d’un foyer logement est d’accueillir des seniors autonomes ou semi-valides. Par définition, ces établissements ne sont pas médicalisés. Néanmoins, ils peuvent recevoir un certain nombre de personnes âgées dépendantes. 

    Le maximum de résidents en GIR 1 à 3 est de 15 % du nombre de places totales, avec, en outre, une proportion maximale de 10 % de personnes en GIR 1 à 2. Dans ce cas, le foyer logement doit conclure un partenariat avec un Ehpad et un établissement, service ou professionnel assurant des soins. 

    Il existe aussi environ 300 foyers-logements partiellement médicalisés, autorisés avant 2008, qui reçoivent un forfait soins à la place du forfait autonomie. Ces fonds servent à payer notamment des aides-soignantes et des infirmières. 

    Quelle est la différence entre un foyer logement et une résidence-services seniors ? 

    Le foyer logement est une offre de logement social ou médico-social. Il constitue la résidence principale de la personne âgée qui est toujours locataire. Le logement foyer vise à offrir un accompagnement social aux seniors qu’il accueille. Il doit donc offrir des prestations définies par la loi et respecter une réglementation très précise.

    Une résidence-services seniors vise davantage à offrir une large palette de services à ses résidents, afin de répondre à leurs besoins et attentes. Les logements sont proposés à la location ou à la vente. En général, le standing des prestations en résidence-services est plus élevé, de même que la qualité des locaux. Par conséquent, le tarif des résidences seniors est aussi souvent plus élevé. 

    Quelle est la différence entre un foyer logement et un Ehpad ? 

    La quasi-totalité des foyers logements ne sont pas médicalisés et ne conviennent pas aux seniors en perte d’autonomie. Il y a d’ailleurs une limite au nombre de personnes en GIR inférieur ou égal à 3 pouvant être accueillies. Si des services de soins sont nécessaires, ils sont fournis par des intervenants extérieurs, dans le cadre de conventions de partenariat avec des SSIAD, SPASAD et autres. 

    En revanche, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) a pour vocation d’accueillir des aînés en perte d’autonomie. En général, le public de ces maisons de retraite médicalisées est même très dépendant. Il y a donc un tarif soins et un tarif dépendance pour financer les soins et la prise en charge de la dépendance. Le personnel soignant fait partie intégrante de l’équipe de ces structures.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite