Les EHPAD accueillent les personnes âgées dépendantes de plus de 60 ans afin de leur offrir un lieu de vie collectif qui respecte leur intimité et leurs habitudes de vie. A quoi ressemble la vie en EHPAD pour un résident ? Et pour le personnel soignant et la direction de l’établissement ? Réponse dans cet article 👇.

Les EHPAD ou Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes sont des structures d’accueil permanent ou temporaire pour les personnes en perte d’autonomie de plus de 60 ans. Ces structures sont communément appelées « lieux de vie », parce qu’ils permettent à chaque résident de vivre en communauté tout en ayant un chez soi.

La vie en EHPAD « c’est vraiment la vie, prendre le temps de faire des choses, de s’amuser, de passer de bons moments mais aussi de soigner quand il y a besoin » nous confie Josiane, 61 ans et ancienne infirmière bourguignonne en gériatrie et jeune retraitée.
Elle ajoute que « contrairement à ce que certains pensent, ce ne sont pas des mouroirs ! Au contraire ce sont des lieux de vie ! C’est vrai que certains résidents sont très âgés et polypathologiques, mais on essaye d’en prendre soin et surtout de leur transmettre la joie de vivre. Parfois même avec les difficultés de notre travail, parce que oui, cela peut être lourd aussi certains jours, eh bien, c’est eux qui nous donnent un sourire, une attention, un gentil mot ».

Les EHPAD offrent plusieurs prestations régies par la loi française ainsi que des prestations annexes variables d’un endroit à l’autre. Généralement, les prestations obligatoires vont concerner, l’administration et l’accueil hôtelier, la mise à disposition d’une chambre avec un accès à une salle de bain et des toilettes, l’entretien et le nettoyage des chambres et des parties communes, la maintenance des espaces verts, des bâtiments et des installations techniques et électriques.
Les établissements doivent également proposer un accès à internet, à la télévision et au téléphone, un service de restauration, en chambre et en salle, avec au moins 3 repas par jour, adaptés selon les régimes de chacun (diabétique, sans sel, allergie, etc.) et des collations (goûter et tisane le soir). La majorité des EHPAD offrent aussi des prestations de blanchisserie, entretien du linge, un service de coiffure parfois, ainsi que des activités variées et occupationnelles pour les résidents afin de maintenir une vie sociale équilibrée.

Pour Aline, 21 ans, stagiaire infirmière en EHPAD à Dijon, le constat est le même que celui de Josiane, elle peut prendre le temps de développer une relation avec les résidents. Elle nous confie que « Contrairement aux autres services (en établissement hospitalier) comme c’est sur du long terme il y a une vraie relation qui se construit avec le patient qu’il nous parle ou non. C’est vraiment appréciable. Les toilettes et les repas restent des moments privilégiés car on est souvent leur repère. Et puis, c’est triste à dire mais certain n’ont plus que nous et je trouve ça vraiment beau cette notion de lien».

Josiane comme Aline font partie d’une équipe soignante pluridisciplinaire qui prend en charge les résidents et les accompagnent dans les gestes de la vie quotidienne en fonction de leurs besoins et de leur niveau d’autonomie. Cette équipe peut être plus ou moins grande en fonction de la capacité d’accueil de l’établissement. Plus la capacité d’accueil est élevée, plus l’équipe sera grande.
Généralement l’équipe se compose du personnel aide-soignant et infirmier, d’auxiliaires de vie sociale, ainsi que d’un médecin coordonnateur qui veille à la bonne réalisation des soins. Dans le jargon, les actes essentiels de la vie sont le lever, le coucher, la toilette, l’habillage et les repas. Les soins quotidiens sont généralement des pansements, des mesures de paramètres comme la tension et la glycémie et pour la majorité des résidents, l’équipe infirmière prépare et distribue les médicaments et veille à la surveillance des effets secondaires.

Pour les résidents atteints de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer, certains établissements sont dotés d’unité de vie Alzheimer. Le but de ces unités est d’offrir une prise en charge complète pour les personnes, améliorer leur qualité de vie et leur permettre de déambuler librement sans mise en danger. Pour plus d’informations sur ces unités, nous vous invitons à lire notre article.

Parfois, en plus de l’équipe soignante, les établissements disposent de personnel d’animation et d’un psychologue (ou neuropsychologue) qui vont respectivement proposer des activités occupationnelles ou thérapeutiques (afin d’évaluer la cognition des résidents ou la stimuler).

Marie, 26 ans, aide-soignante, travaille depuis un an en EHPAD et nous dit que pour elle, le plus intéressant « c’est le travail autour de la communication non verbale ». Elle a dû trouver de nouvelles façons de communiquer avec les patients qui ne parlaient plus.

« Cela passe par le regard, le clignement des yeux et j’en passe ! Il y a tellement de manière de communiquer en dehors de la parole ! ».

C’est une notion importante que Marie nous confie, savoir s’adapter en fonction des besoins de chaque résident. C’est tout un métier et tout le monde ne peut peut-être pas le faire nous avoue Agnès, 44 ans, ancienne directrice d’EHPAD en Seine-et-Marne. Elle a travaillé pendant plus de 10 ans en EHPAD et selon elle, les équipes font des métiers difficiles, peu reconnus. « Ce n’est pas toujours gratifiant lorsqu’on dit que l’on travaille en gériatrie mais nous, on est convaincu que malgré certaines prises en charge très difficiles, on fait un métier utile et essentiel ».

Pour mieux se rendre compte d’une journée en EHPAD, on lui a demandé de nous décrire une journée en EHPAD.

« Les jours ne se ressemblent pas toujours et cela dépend des établissements mais généralement la journée démarre très tôt avec les transmissions de la nuit puis les toilettes aux étages avec la distribution des petits-déjeuners et des médicaments. 
Puis, vers 11h30 il y a la préparation et l’installation aux repas, avec pour certains une aide aux repas, on fait attention notamment au risque de fausse route. L’après-midi certains font une sieste, d’autres des activités en fonction de leur envie, une balade, un film, des jeux de sociétés. Certains reçoivent de la visite de leurs proches. Souvent c’est un moment qu’ils attendent très tôt le matin.
Et puis il y a le tour de change pour ceux qui ont besoin et le goûter qui se fait généralement en salle. Le soir, les équipes s’occupent de nouveau des repas, des traitements, et du coucher avec les changes pour la nuit. Ça c’est les grandes lignes d’un travail quotidien mais il y a tout ce qui va autour, le relationnel, les urgences, les demandes des résidents, les soins spécifiques, et la gestion des décès qui font aussi partie de la vie ».

Travailler en EHPAD, pour beaucoup de soignants c’est enrichissant, c’est aussi donner des nouvelles et entretenir une bonne relation avec les familles, qui parfois sont loin. La vie en EHPAD, c’est aussi les moments forts de l’année comme Noël, où l’ambiance conviviale et festive est renforcée ou bien les anniversaires qui sont une occasion de plus pour célébrer nos ainés.

Pour se faire une idée encore plus précise de la vie en EHPAD, voici une excellente vidéo réalisée par le groupe SOS Seniors.

Donner du sens aux bonnes pratiques en EHPAD

Article rédigé par Corinne Nkondjock, ancienne directrice adjointe en EHPAD, ayant aussi travaillé en SSIAD et en hôpital auprès de personnes âgées. Corinne a un doctorat en science de l’information et communication, et est infirmière généraliste.

Note de l’article (8 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Corinne Nkondjock,

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maison de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements dans lequel, il s'agit de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes âgées. Les…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les Résidences Services Seniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrés en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles, qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent, dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus

Pratique

Les outils et parutions de Cap Retraite