Respect de la confidentialité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies dans le but d’améliorer votre expérience et de mesurer l’audience de notre site. En savoir plus

OK

Si les Ehpad ont mis en place des mesures pour protéger leurs résidents des risques d’une propagation du coronavirus, les personnes âgées vivant à domicile ne sont pas moins menacées par la COVID-19. Comment se protéger du coronavirus sans s’isoler ni céder à la panique !

Pourquoi les personnes âgées résidant à domicile sont-elles aussi concernées par le coronavirus ?

Le coronavirus a déjà touché plus d’une centaine de personnes âgées de 75 ans et plus en France. Plusieurs résidents de maisons de retraite ont été testés positifs, mais parmi les malades confirmés, de nombreuses personnes âgées résident à domicile et ont été contaminées par un malade de leur entourage plus ou moins proche.

Parmi le millier de personnes contaminées par le coronavirus en France, 15 % ont 75 ans et plus et 14 % sont âgées de 65 à 74 ans (107 personnes, le 7 mars), d’après un bilan épidémiologique publié par Santé publique France.

C’est dire à quel point les personnes âgées à domicile sont également concernées par le coronavirus. Elles sont en effet en contact avec leurs proches, des professionnels de santé et des aides à domicile, ainsi finalement que leurs amis du club seniors et toutes les personnes qu’elles croisent dans leurs sorties.

Comment se protéger du coronavirus au grand âge ?

Si les maisons de retraite ont mis en place des mesures barrière strictes pour prévenir une épidémie de coronavirus entre leurs murs, le maintien à domicile peut rendre la prévention plus difficile.

C’est à la personne âgée et à ses proches de faire attention et d’adopter quelques précautions !

Les personnes atteintes de pathologies existantes ont davantage de risque de mourir si elles sont atteintes du coronavirus, comme le montre la première grosse étude chinoise sur les personnes contaminées. Les maladies cardio-vasculaires sont le facteur de risque numéro un pour une personne âgée. Les autres pathologies constituant des facteurs de risque face au coronavirus sont : la BPCO, l’hypertension, le diabète et le cancer. Si vous souffrez de l’une de ces pathologies, il est recommandé d’éviter les lieux trop fréquentés.

Les activités pour les seniors au sein des associations et des clubs sont une façon excellente de rester actif au grand âge et de lutter contre l’isolement. Néanmoins, les activités et ateliers accueillant plusieurs personnes pendant une période de temps de plus de quinze minutes peuvent finalement être un lieu de contamination. Soyez proactifs : demandez au personnel de l’accueil de jour, de l’association ou du CCAS s’il est au courant de cas de coronavirus dans l’entourage des personnes fréquentant l’activité. Renseignez-vous bien et décidez si vous souhaitez participer à l’animation en question ou en choisir une autre dans un lieu moins exposé.

Si les personnes jeunes peuvent continuer à se déplacer sans trop de risques, les personnes âgées de 60 ans et plus présentant des facteurs de risque (comme le diabète…) devraient limiter les déplacements inutiles. Évitez les endroits où vous risquez d’être à moins d’un mètre des autres (« longueur d’un bras »), si vous n’êtes pas sûrs qu’ils sont en bonne santé.

Les hôpitaux et cabinets médicaux ne sont pas forcément des lieux que vous souhaitez fréquenter trop souvent ces derniers temps. Il ne s’agit pas, bien sûr, de reporter un rendez-vous important chez le médecin. Mais, les personnes âgées atteintes de plusieurs pathologies consultent plusieurs spécialistes au cours de l’année. Pour ces consultations, vous devez souvent aller à l’hôpital ou dans un cabinet médical, qui peut avoir été fréquenté par une personne malade atteinte de la COVID-19. Envisagez de reporter les consultations médicales non urgentes, comme votre visite annuelle chez l’ophtalmologiste ou un détartrage chez le dentiste. Aujourd’hui, la télémédecine peut offrir une excellente solution pour les personnes âgées souhaitant éviter les cabinets médicaux.

Les vaccins contre la grippe et la pneumonie sont importants pour les personnes âgées de 65 ans et plus. Ils permettent de se protéger des pathologies infectieuses les plus courantes chez les seniors. Il n’existe pas encore de vaccin contre la COVID-19, mais il est recommandé de se protéger des autres maladies qui peuvent vous fragiliser.

Certes la fièvre est généralement le symptôme numéro 1. Les autres symptômes de la COVID-19 sont une forte fatigue, une toux et des troubles gastro-intestinaux (diarrhée ou nausée). Au grand-âge, vous pouvez toutefois ne pas avoir de fièvre, même lorsque vous êtes atteint du coronavirus : vérifier votre température ne vous révélera pas toujours la présence ou non d’une infection Soyez aussi attentifs aux manifestations atypiques du coronavirus. Une chute ou un sentiment de confusion, par exemple, peuvent être un signe d’infection au coronavirus : ils témoignent en effet d’une faiblesse, même si vous ne constatez pas les symptômes plus courants (toux, fièvre…)

Comme pour la grippe saisonnière, certaines mesures d’hygiène simples permettent de réduire les risques de contamination chez les personnes âgées :

  • Lavez-vous les mains avec du savon sous l’eau courante pendant au moins 20 secondes, surtout après être allé aux toilettes, avant de manger et après avoir éternué ou toussé et après s’être mouché ;
  • À l’extérieur, lorsque vous vous lavez les mains, si vous n’avez pas de savon ou de serviette en papier pour vous essuyer les mains, utilisez des lingettes antibactériennes ou un gel hydroalcoolique ;
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avant de vous laver les mains ;
  • Restez à la maison si vous ne vous sentez pas bien ;
  • Toussez dans le creux de votre bras ou dans un mouchoir, puis jetez le mouchoir à la poubelle ;
  • Évitez autant que possible de serrer les mains et de faire la bise de personnes susceptibles d’être infectées. Dans l’ignorance, abstenez-vous…

Même s’il ne s’agit pas de céder à la panique, il est préférable pour les personnes âgées de faire attention, jusqu’à ce que la situation se calme. Par ailleurs, faites attention aux arnaques et « fake-news » : si l’on vous propose par email un prétendu vaccin contre le coronavirus et des médicaments miracles, vous êtes la cible d’escrocs souhaitant profiter de la situation et de l’inquiétude des gens. Consultez votre médecin traitant ou suivez les actualités pour savoir quand de tels traitements auront été développés.   

Note de l’article (17 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (10)

Réagissez, posez une question…

  1. COQUEREL JACQUELINE

    agee de 82 ans et mon mari de 85 ANS EST CE QU IL Y A UN RISQUE POUR NOUS DE CONTINUER A AVOIR UNE AIDE FAMILIALE TOUS LES 15 JOURS A SAVOIR QU ELLE N A AUCUNE PROTECTION

    Répondre
  2. Gallet beatrice

    Je travaille en résidence pour personnes âgées. J’ai du diabète faut il que je travaille.

    Répondre
  3. marceline

    Bonjour chers amis, je me présente je m’appelle Marceline et je vous remercie pour la qualité de votre article qui je trouve est composé de très bonne explications. Si cela ne vous dérange pas je souhaiterais vous joindre le lien d’un livre internet que je trouve de grande qualité
    cordialement Marceline Vignaux

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maison de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements dans lequel, il s'agit de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes âgées. Les…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les Résidences Services Seniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrés en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles, qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent, dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus